All posts tagged burn out

HB-article-culpabilite

Mamans : ce qu’il faut savoir pour dépasser la culpabilité

Quand quelque chose ne tourne pas rond dans la vie de famille, quel est le premier réflexe de la plupart des mamans ? Chercher en quoi tout est de leur faute ! Voici 4 essentiels à connaître pour dépasser la culpabilité maternelle.

1. Devenir mère, c’est ta vie entière qui passe à la machine à laver

La maternité, c’est la petite qui fait de l’asthme, le grand qui a la bonne idée de s’ouvrir l’arcade un dimanche soir, un vomi gluant sur ton chemisier neuf, la salle de bain inondée, les factures à payer, ton ado qui ne t’écoute plus, ton conjoint qui ne voit pas en quoi ça te stresse…

… et autant de raisons de piquer une crise.

Lire la suite…

HB-article-travail foyer skizophrenie

Travail et foyer : la fin de la schizophrénie

En devenant maman, j’ai découvert la désagréable impression de n’être jamais au bon endroit, jamais au bon moment.

Ça a commencé pendant mon congé parental :

lessivée par d’interminables journées au rythme de mes jumeaux, j’étais profondément heureuse d’assister aux premières loges à leurs trois premières années de vie sur Terre. Pourtant, j’étais désespérément convaincue de perdre mon temps et frénétiquement jalouse de mon mari, qui à sa guise pouvait papoter autour de la machine à café de l’entreprise que nous venions de créer.

Et puis ils sont entrés à la maternelle, et je me suis inventé un nouveau travail — travail que je n’ai jamais l’impression de faire “assez bien”, à cause de la logistique familiale qui déborde de partout. J’adore mon travail et je voudrais avoir le temps de m’y impliquer davantage, pourtant, lorsque les journées sont trop longues, lorsque la scène m’emmène trop loin, alors je pense à ceux que j’aime le plus au monde, et mon coeur se sent tiraillé, et je crois me noyer dans les injonctions contradictoires qui inondent ma tête. Lire la suite…

HB-article-maman plainte

De quoi elle se plaint, la maman d’aujourd’hui ?

Dernièrement, j’ai encore vu circuler sur Facebook l’un de ces textes — de préférence partagé par des personnes d’un certain âge et sans enfant  — qui faisait l’éloge des conditions dans lesquelles nous avons été élevés :

« Avant, nos parents nous laissaient jouer seuls dehors, on rentrait juste pour les repas, sales et heureux, on ne portait pas de casques pour faire du vélo, on jouait dans la nature, on recevait la fessée… Et alors ? On a survécu. »

De quoi elle se plaint, la maman d’aujourd’hui ? Elle porte haut le drapeau du burn-out maternel, elle blâme la charge mentale… Mais de quoi elle se plaint ? Elle n’a pas connu la guerre, elle a probablement accouché « sans douleur » et sa machine à laver a un écran tactile.

C’est quoi son problème ?

Lire la suite…