Origami

Le mobile Origami – DIY

Fin juillet, le prince et moi avons fini ce projet bricolage qui germait depuis un an dans mon esprit. Prêtes pour une session Do It Yourself ?

DSCF0707Comme pour tout projet, il y a eu la phase de réflexion (et yours truly qui s’est mis à lire des livres sur les origami, regarder des vidéos sur les origami, et m’extasier sur les mobiles déjà existant de l’artiste Cali Rezo).

Puis il y a eu la phase solitaire : le pliage. Une bonne vidéo sur youtube, quelques grues d’essais et j’étais partie. J’ai longuement hésité avant de choisir mes couleurs. Au début, j’avais pensé à des motifs, mais je voulais un origami aussi coloré que possible pour être stimulant et décoratif pour Octave, et j’ai craint de ne pas réussir à trouver suffisamment de motifs qui me plaisent ET aillent ensemble.

Sur le mobile fini, vous pourrez vous amuser à compter, il y a 30 grues, 10 grandes et 20 petites avec 10 couleurs différentes. La tradition japonaise veut que si l’on plie 1000 grues, un voeu nous est accordé. J’avoue, j’aurais aimé. Mais c’est ici la contrainte du poids et volume dans la pièce qui m’a fait choisir le nombre de trente.

Avec une pièce plus grande, et une installation pour les fixer plus vaste, 1000 aurait pu rendre absolument canon. D’ailleurs j’ai eu la chance de croiser le chemin d’un mobile immense au musée des beaux arts de Nancy, un montage démentiel avec des origami de vaisseau Star Wars (vous imaginez ma réaction).

DSCF0689Une fois vos grues confortablement pliées dans une boite de stockage (oui, si comme moi vous êtes parfois longue entre deux étapes, une boite de stockage est nécessaire), je suis passée à la phase botanique : la recherche de la branche parfaite.

J’ai caressé un ou deux instants l’idée d’en trouver une au hasard d’une promenade dans les bois. Mais 1) je préfère les balades au bord de l’eau et 2) va transporter ton bâton tout sale quand ta voiture transporte un bébé… Fausse. Bonne. Idée.

Mais le monde moderne a cela de bien qu’il existe un truc magique dans le périmètre urbain de mon royaume : des fleuristes ! Un petit tour chez un pro de l’arrangement floral tendance, et je repartais avec 4 bâtons (oui, vous avez bien lu) de frêne noueux.

Je vous invite à prendre une minute pour rire en m’imaginant avec Octave en écharpe, essayant désespérément d’attraper les branchage et moi qui essayait de ne pas éborgner les passants avec mes bras tendu le plus loin possible des mimines potelées…

DSCF0720

Pour la phase suivante, j’ai appelé à l’aide. Ma technique pour soudoyer : les yeux de bambi. Ca a mis quelques mois et ça a marché ! Pour fixer, il vous faudra du bon nylon robuste, un (ou 2) crochet(s) à plafonnier et de la patience. Car cette phase sera ponctuée de nombreux « à droite? », « non, plus au milieu », « essaye vers le fond pour voir ? ».

Après la fixation du plus grand des bâtons de frêne, celui qui donne l’axe global, il vous faudra installer les autres. Ceux qui vont donner du volume et du corps. Ainsi, même si contrairement à moi vous maniez la perceuse avec précision, il est plus commode d’avoir un assistant pour que l’un d’entre vous ait une vison « depuis le sol ».

Quand enfin votre branche de fixation est en l’air, il est temps de passer à la phase de mise en fil des grues. Le nécessaire ? Une aiguille, du nylon fin, des perles à écraser, une pince (pour écraser les-dites perles) et un bon audiobook (ou une bonne série, je ne suis pas sectaire).

DSCF0724

La procédure ? Vous prenez une longueur de fil, la passez dans l’aiguille, vous la faites par la suite glisser dans la grue. Quand elle ressort à la base, vous prenez la perle et l’écrasez pour en faire une butée. Procédure X nb de grues = gros soupir de soulagement, on y est presque !

Etape bonus (que je recommande) : petite danse de la joie (et douche après, quand même). Dernière étape : l’accrochage ! Les grues sont vraiment très légères, on peut donc se permettre de les accrocher sur les plus petites branches de frêne.

La récompense : contemplation subjuguée de sa majesté au retour de la balade avec le prince de la perceuse !

Je vous laisse avec quelques photos, et vous retrouve vite avec des livres !

DSCF0784DSCF0777DSCF0753DSCF0757

Je partage sur Facebook
  • Nadine Hcl

    J’achète! ^^

  • Nadine Hcl

    J’imagine, je n’ai pas osé demandé le nb dheures total de travail!!! Mes filles aînées auraient adoré être de la partie ^^

  • Bulle M

    Superbe résultat! Je peux vous demander combien vous est revenue la branche chez le fleuriste?

  • Tam-Tam

    La branche est composée d’une grande a 20 euros environ et trois petites glissées dans le cablage qui devaient coûter autour de 5 euros je crois

  • Tam-Tam

    C’est clair que c’est un super truc a faire en famille!