Ce n’est qu’un au revoir - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

Ce n’est qu’un au revoir

Hélène Bonhomme 31 mai 2022
Partager
l'article sur


Chère Fabuleuse,

Le 1er juin 2017, je me suis lancée le défi d’écrire tous les jours aux Fabuleuses qui me suivent, pour leur envoyer un petit remontant matinal qui leur donnerait un peu d’énergie pour attaquer leur folle journée.

5 ans après, jour pour jour, j’ai un message pour toi. Je l’ai enregistré en vidéo et tu peux le regarder juste là :

Pour rester connectée à la communauté des Fabuleuses : 

  • RDV une fois par semaine dans ta boîte mail pour un récap des nouveaux articles parus

  • Pour faire le plein d’inspirations créatives, sache qu’on est aussi sur Pinterest

  • Si tu es suffisamment jeune dans ta tête pour savoir ce qu’est TikTok, sache que tu peux nous y retrouver aussi ^^

  • Peur de ne pas survivre à la période estivale ? Au courant du mois de juin, l’équipe te parlera du programme Fabuleuse tout l’été : surveille ta boîte mail !

De mon côté :

  • Pendant cette période de pause, je te donnerai des nouvelles sur mon compte instagram personnel : @helenebonhomme

Merci de m’avoir lue pendant toutes ces années, m’avoir de m’avoir écoutée jusqu’au bout, je te dis à bientôt et en attendant n’oublie pas : tu es fabuleuse, et ça change tout.



Partager
l'article sur


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 4 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Dans ma vie sans filtre
Les yeux fixés sur l’écran de mon téléphone, je vois défiler les pépites de la vie des autres mamans.Je baisse[...]
Comment j’ai renconcé à faire l’unanimité
Certains naissent remplis de confiance en eux. Ils sont tombés dans la marmite quand ils étaient petits. Chaton, mon fils[...]
Dans quel monde mon homme vit-il ?
Il était près de 21 heures, nous étions en retard sur la parfaite heure du coucher des enfants (20 heures[...]
Conception et réalisation : Progressif Media