HB-article cest facile pour vous

Oui, mais pour vous c’est facile

L’amour chez les autres : un jeu d’enfant ?

« Ça a l’air tellement simple pour David et toi », m’a-t-on dit dernièrement.

Ah ouais, c’est ce que tu crois ?

Alors tu n’as jamais vu le film de guerre qui a été tourné chez moi depuis qu’on est en couple. On y trouve tous les ingrédients de la parfaite production hollywoodienne :

  • Un scénario bien ficelé, qui te tient suffisamment en haleine pour que tu ne saches jamais vraiment qui est le gentil et qui est la méchante (ou inversement).
  • De l’action, avec des portes qui claquent et moi qui m’enfuis dans la nuit pour hurler ma rage tranquille dehors (faudrait quand même pas réveiller les gamins).
  • Du sang, comme la fois où la chaise a valsé et celle où la vitre a pété.

Lire la suite…

HB-article loup blanc noir2

J’ai des idées noires

Illustration : Aurélie M.G.

D’après une fable amérindienne, nos luttes intérieures sont semblables à un combat entre deux loups de force égale :

  • le loup noir et sombre, qui représente notre mauvaise humeur, nos peurs, notre découragement ;
  • face à lui se tient le loup blanc et lumineux, qui représente notre joie, notre sérénité, notre indépendance émotionnelle.

Parfois, au cours de cette lutte sans merci, l’un des deux loups prend le dessus. Mais sa domination ne dure jamais très longtemps car son adversaire revient à la charge avec encore plus de vigueur.

On la connaît bien, n’est-ce pas, cette sensation de lutter sans cesse à l’intérieur, cette sensation d’être tiraillée entre d’un côté le courage d’aller de l’avant, et de l’autre côté l’envie de se laisser aller à ce qui nous tire vers le bas ! Lire la suite…

HB-article super sapin

Le sapin, côté verso

J’adore le sapin de Noël. Pas les sapins de Noël en général : LE sapin de Noël en lui-même.

J’aime tout le concept :

L’étoile en haut de la cime, les guirlandes – lumineuses ou pas – les boules – magnifiques en verre ou assez moches en papier mâché, confectionnées par les enfants – l’odeur qui envahit le salon, les épines qui jonchent le sol au bout de trois jours.

Quand j’étais petite, je passais un mercredi après-midi chez mes grands-parents spécialement pour l’occasion : décorer leur sapin. Il était absolument énorme, pas riquiqui posé sur une table basse comme chez mes parents. Ses branches envahissaient tout le salon. Ses décorations remplissaient deux cartons entiers que mon grand-père remontait de la cave avec toutes les peines du monde. Lire la suite…

HB-article toute puissance

La tentation de toute-puissance

Vous arrive-t-il de vous sentir impuissante ? Vous aimeriez que les souffrances de vos proches cessent…  Mais les choses ne changent pas aussi vite que souhaité. Et cela vous est insupportable !

Côté pile, notre Hulk féminin, bien que terrifiant, a toute son utilité. Côté face, c’est une autre histoire : la tentation de toute-puissance nous guette toutes, à un moment ou un autre, consciemment ou non… d’autant plus quand on veille à développer ses potentialités et que l’on veut aider d’autres fabuleuses autour de soi.

Rassurons-nous : le Hulk côté pile est bien toujours là !

Lire la suite…

HB-article noel recompose

Noël et famille recomposée : la guerre assurée ?

Noël approche.

Les rues sont illuminées, les enfants démarrent le compte à rebours, vont bientôt pouvoir s’émerveiller du sapin si grand qui trône sur la place, et imaginer ce que le grand barbu habillé de rouge pourrait bien leur amener (enfin, c’est ce qu’on leur raconte)…

Chez nous, Noël revêt une autre dimension : la prise de tête du calendrier.

Nos deux grands partagent leur vie entre leurs autres parents, et nous.

Lire la suite…

HB-visu-kdo-gratitude2

Le cadeau, c’est la gratitude

“Je fais la liste. Non pas des cadeaux que je veux, mais de ceux que j’ai déjà.” Ann Voskamp, Mille cadeaux

La boîte aux lettres se remplit de revues de toutes les couleurs, qui si elles tombent entre leurs petites mains, réveillent en eux l’envie incompressible de tout commander. Ils font leur liste de cadeaux. Avec un peu de chance, ils joueront deux, peut-être trois semaines avec ces nouveautés. Et ensuite ils se lasseront. Nos enfants sont ingrats…

Mais ils ne le savent pas. Ils croient sincèrement que Noël leur apportera de la joie. C’est ce que je leur souhaite. Mais je leur souhaite surtout d’expérimenter cette vérité toute simple et pourtant si difficile à vivre au quotidien :

il y a de la joie toute l’année pour ceux qui veulent bien la voir.

Lire la suite…

HB-article picintouch3

« On voulait un job qui ait du sens »

Aurions-nous eu la même énergie si nous avions monté un autre type de start-up ? Dans un autre secteur ? C’est une bonne question, mais je crois que non.

Nous avons vraiment le sentiment que Picintouch rend le monde meilleur. Oh, pas grand chose, c’est vrai, mais à notre niveau, nous permettons aux gens d’apporter du bonheur dans leur famille, et n’est-ce pas le combat que nous avons tous les jours au sein de nos familles, avec nos enfants ? Lire la suite…

HB-article lettres rebecca

Les lettres qui ne nous sont pas adressées

Au courrier du jour, deux contraventions. Pas une : deux ! Je les survole rapidement, m’exclame :

« Eh bien, bravo Christoph ! »

Je souris un peu : j’ai décidé dès le début de notre mariage de ne pas m’énerver à cause des contraventions. J’avais prévenu mon mari :

« Si tu dépenses 20-30 euros en quelques secondes à cause d’une prune, j’en ferai autant et je m’achèterai des livres pour la même somme. »

Mais cette fois-là, tout en examinant attentivement les deux contraventions, mon fabuleux lève les yeux et me répond :

« Mais attends, attends, MOI, je ne me suis pas garé dans la rue Martin Luther alors qu’elle était interdite à la circulation ! Cette lettre est pour toi, ma petite femme ! »

Zut alors, moi qui me réjouissais déjà de m’offrir quelques bouquins supplémentaires… Lire la suite…

to do list

Comment j’ai vaincu ma to-do-list (à tout jamais)

J’aime les listes. Pour moi, une journée réussie c’est une journée où j’ai pu BARRER, COCHER et « BULLETER » (pour celles à qui parle le concept de bullet journal). Ah, le plaisir de barrer une bonne chose de faite. Cette merveilleuse satisfaction du travail accompli, lorsque TOUS les points de votre liste disparaissent sous un gros trait de feutre noir.

Pour vous dire à quel point je suis accro aux listes : s’il m’est arrivé de faire dans la journée quelque chose qui n’était pas prévu (genre sortir les poubelles aujourd’hui parce que demain c’est férié), je rajoute sur ma liste « sortir les poubelles », juste pour avoir le plaisir de barrer ce que je viens de noter 3 secondes avant.

Bref, je suis folle. Folle de listes. Folle de ce sentiment terriblement agréable, et horriblement éphémère, cette joie inexprimable d’avoir tout barré. Quand TOUT est fait.

Sauf que je suis maman.

Lire la suite…

HB-article hulk

Mon côté Hulk a quelque chose d’utile et de kiffant

Sa couleur verte, sa musculature hypertrophiée, ses yeux rouges remplis de colère… vous voyez certainement de qui je parle. L’incroyable Hulk est une figure familière pour chacune d’entre nous, toutes générations confondues.

Avec sa capacité — certes subie — à se transformer pour sauver sa belle et le monde, il incarne un fantasme archi courant : celui d’être dotée, à volonté, de ce pouvoir que je peux mettre au service d’une cause qui me semble juste et pour laquelle je suis prête en tous cas à me “battre”.

Comme pour notre célèbre géant vert,

le déclencheur peut justement être une colère : du genre de celle qu’on trouve juste et qui mobilise une formidable énergie. Lire la suite…

HB-article-noel-famille-joie

Noël en famille : Joie ou angoisse ?

Noël en famille. Quelles images vous viennent quand vous lisez ces mots ? Sapin, lumières, visages réjouis ? Ou angoisse, malaise, ventre noué ?

En ce début de mois de décembre, environ la moitié des femmes que j’accompagne actuellement m’ont demandé de consacrer une séance supplémentaire à leurs relations avec leur père, mère, ou famille élargie. La perspective des réunions familiales autour des fêtes de fin d’année apporte en effet son lot d’inquiétude.

Marianne comme Cloé, souffre de relations difficiles avec ses parents.

Marianne se sent déjà prise au piège par un père vieillissant qui, alors qu’elle tarde à répondre à son invitation à passer Noël ensemble, lui envoie chaque jour un message « tu sais, je me fais vieux, je ne suis pas éternel », ou « cette maison que je loue, c’est pour toi et tes frères et sœurs que je le fais, pour que nous puissions nous voir ».   Lire la suite…

HB-article benevolat

Petit éloge de la gratuité

Tout se paie, tout se monnaie, tout s’évalue. Tout ? Pas si sûr… Avec ses 13 millions de bénévoles – sans compter les Fabuleuses ! – la France est la championne européenne du bénévolat. Une réalité à sauvegarder à tout prix, surtout en cette journée mondiale du bénévolat.

En 2018, la gratuité, la générosité et la gentillesse sont à la mode, et c’est tant mieux. 

« L’ONU souhaiterait voir les sociétés et les gouvernements reconnaître et promouvoir le volontariat comme activité indispensable » (résolution des Nations Unies 40/212) .

Good new. J’y lis entre les lignes que l’ONU encourage les gouvernements à reconnaître toutes les activités non-rémunérées, et, entre autres, le travail des fabuleuses mamans… Lire la suite…

HB-article corvee de cadeau

Corvée de cadeaux

Décembre, c’est le mois des questions. Celles qui vous occupent l’esprit pour ne plus le quitter. Qui ne vous laissent pas de répit, encore moins à 4 heures du matin.

Il y a d’abord LA question : que va-t-on donc bien pouvoir offrir à ces enfants déjà archi-pourri-gâtés dont les chambres débordent de jeux en tout genre ? Et encore, moi, j’ai à peu près une vague idée d’un truc simple à leur offrir et qui leur ferait plaisir… mais il faut en plus donner des idées aux grands-mères, aux parrains et marraines, aux oncles et tantes : autant vous dire que trouver des idées va me causer quelques insomnies de plus !

Bref, un cauchemar.

Vient ensuite la question subsidiaire : et le Fabuleux ? Que lui offrir ? Personnellement, c’est mon angoisse à chaque Noël (et à chaque anniversaire) : Monsieur n’a jamais envie de rien. Enfin, si, il peut avoir une envie, mais il la révèlera approximativement, après mûre réflexion, aux alentours du 8 janvier : et moi, à tous les coups, j’aurai tapé à côté. Et si vous commettez l’affront de lui offrir un vêtement, il vous en fait le reproche pendant les 364 jours suivants. Lire la suite…

HB-YT-kit-de-survie

L’heure du crime

Ce moment de la journée où le niveau d’énergie de vos enfants commence à monter, tandis que vous vous videz progressivement de toute forme de motivation.

Cette tranche horaire sacrée, quelque part entre 18 et 20 heures, où l’éducation bienveillante n’a qu’à aller se faire foutre. Cette heure sombre où la première copine qui osera vous appeler pour prendre de vos nouvelles se verra expliquer en détail vos envies de meurtre. On fait quoi dans ces cas-là ? Lire la suite…

HB-article larme secrete

L’arme secrète des mamans

Un jour, m’a fille m’a appelée en criant :

« Maman, j’ai trouvé les chaussettes de Pia dans mon cartable ! »

J’ai ri. J’ai donc eu droit à un :

« Maman, c’est pas drôle ».

Mais si justement, c’est drôle, et c’est même plus que ça :

Un vrai comique de situation.

Même chose le jour où j’ai sorti le sac poubelle bondé de couches, que j’ai fermé au plus vite avec un gros nœud. En chemin, mon pouce a fait un trou dans le plastique et j’ai entendu « pffffffffff ! » et d’un seul coup, l’odeur m’a littéralement terrassée. Ce soir-là, à chaque fois que je pensais au “pffffff”, je pouffais de rire…

D’ailleurs, je ris encore de l’idée que j’ai eue un jour de mettre le paquet de beurre sur le chauffage (parce qu’il était un peu trop dur) et que j’ai retrouvé le beurre le lendemain matin sous le chauffage… Il n’était plus du tout trop dur, sur le coup. Lire la suite…

HB-article-occupe

Je m’occupe de tout, qui s’occupe de moi ?

Ça m’arrive à peu près tous les soirs, quand dans le noir, je les entends sombrer dans le sommeil. Après leur avoir lu le journal de Mickey en piquant du nez, je leur chante des berceuses qui me bercent surtout moi-même, et victoire, ils s’endorment, l’un après l’autre, juste là, sous mes mains qui caressent la peau douce de leur cou.

Le silence, enfin.

Et juste un filet d’air qui entre et sort de leurs poumons, et moi je reste là, dans le noir, parce que j’ai la flemme de descendre me mettre en pyjama, et je me dis que finalement je pourrais bien dormir ici, au milieu d’une armée de Playmobil.

Je suis fatiguée, mais je ne dors pas. Je pense. Je pense à ces histoires que je leur lis, à ces chansons que je leur chante, à ces câlins, ces bisous que je leur distribue sans compter, même quand ils me font ch*#&. Lire la suite…

HB-article-picintouch2

Boulot, pti’ pots, photos, quand ta vie pro devient perso…

Garder le contact en photo, c’est ce que deux fabuleuses, Aurélie et Alix ont bâti avec Picintouch, un service fabuleusement simple pour envoyer de ses nouvelles en photos à sa maman ou à sa belle-mère tout au long de l’année. Pendant 4 semaines, elles témoignent de leur aventure. 

N’ayons pas peur d’essayer !

Quand germe en toi l’envie d’entreprendre, cette envie de liberté et d’indépendance professionnelle, c’est à la fois excitant et vertigineux. Lire la suite…

HB-sapin-emmerdes

Mon beau sapin, roi des emmerdes

Je vous en prie, entrez un instant, installez-vous confortablement, bienvenue chez moi… oh mais attendez : je bouge la pile de linge, voilà, asseyez-vous.

J’aimerais vous parler des us et coutumes de Noël dans notre famille. Je nous présente en vitesse : maman psy d’origine belge, papa pasteur d’origine allemande, 3 filles et 2 chats, le tout logé au milieu de la Forêt Noire enneigée. Oui, le cliché parfait pour une série américaine bon enfant. Tout cela sonne un peu comme un remake de « 7 à la maison ».

Mais sans transition, tuons le mythe : Lire la suite…

HB-article 4 films de mamans

Mes 4 films de maman !

Samedi soir, les enfants sont au lit. Mon fabuleux propose :

« Et si on regardait un film ? »

J’ouvre le placard des DVD pour en choisir deux ou trois : uniquement ceux qui durent moins de 2 heures, sinon je risque de m’endormir avant la fin. La cinéphile du couple, c’est moi (mon père m’a transmis sa passion des vieux films américains), alors aujourd’hui, laisse-moi te présenter ma sélection de films pour fabuleuse maman :

Voici quatre “classiques” qui ont le plus marqué la femme et la mère que je suis devenue. Lire la suite…

HB-interview claire de st lager

« Les femmes doivent croire en elles pour prendre leur place »

Rencontre avec Claire de Saint Lager, jeune femme rayonnante et inspirante, fondatrice du parcours Graine de Femme et de Isha formation, auteur du livre La voie de l’amoureuse*. Le concept ? Aider les femmes à renouer avec leur désir profond. Une « pédagogie du désir » innovante et qui décape, un challenge osé et réussi.

Claire, quelle est l’intuition qui t’a amenée à réfléchir sur le féminin ?

Je me suis toujours interrogée sur la femme. Adolescente, je me posais déjà des questions : que signifie être femme ? La femme a-t-elle une mission spécifique, un rôle particulier ? En 2010, je suis partie au Cambodge avec Enfant du Mékong, en tant que responsable d’un foyer de dix-sept étudiantes. Les femmes du Cambodge ont inspiré cette quête, cette recherche du féminin en moi et dans le monde. À mon retour, j’ai eu l’opportunité de créer Graine de Femme, un parcours pour aider les adolescentes à grandir et mieux se connaître. Ces expériences m’ont forcée à creuser le sujet : comment approfondir la question complexe de la femme et du féminin sans entrer dans une caricature? Lire la suite…

HB-article-doudou open space

« Un doudou dans l’open space » : notre fabuleuse sélection

Comment concilier les rôles de mère, d’épouse, de femme présente sur le marché du travail ? Est-il possible de tout vivre en même temps ? Ces questions, au cœur de l’aventure des Fabuleuses depuis ses débuts, ont été abordées à l’occasion du colloque « Le défi des femmes » qui s’est tenu le 14 octobre 2017 à Paris. Les éditions Quasar publient les actes (1) de ce colloque dans lequel est intervenue Hélène Bonhomme, fondatrice des Fabuleuses au foyer.

Voici une « fabuleuse sélection » opérée parmi les interventions et qui peut nourrir la réflexion de chacune d’entre vous, là où elle se trouve : qu’elle soit bien chez elle ou au boulot, qu’elle se pose ou pas la question de changer de fonctionnement. Lire la suite…

HB-article-aider etre aidee

Aider ou être aidée ?

Telle est la question.

C’est en tous cas la question du moment chez les Fabuleuses. Depuis quelques semaines maintenant, on vous parle d’aide, d’écoute active, d’entraide entre mamans. On vous a concocté un ebook, on prépare même un événement.

On vous explique que vous pouvez aider.

Pour apporter ma petite pierre à ce nouveau fabuleux édifice, j’ai envie de vous raconter une petite histoire. Celle d’un coup de fil reçu au printemps dernier.

Voici la situation : je profite d’une semaine sans enfants – chose rare et précieuse – pour m’offrir une balade sur la plage après le travail (car oui, si je n’ai ni la chance de pouvoir sortir au théâtre un soir de semaine ni la possibilité de me faire livrer des sushis à domicile, j’ai le privilège d’habiter près de l’océan).

C’est alors que mon téléphone se met à vibrer. Lire la suite…

HB-article-cheri je suis fatiguee

« Chéri, je suis fatiguée… »

Eh non, on ne parle pas ici de la réaction qu’on peut avoir pour éconduire avec tact son conjoint et ses envies de câlins…

Voici la situation : vous rentrez du boulot – ou bien tout simplement d’une journée bien remplie avec tout ce qu’il peut y avoir d’autre que le “travail” dans une vie de fabuleuse – et vous lancez à votre conjoint :

“Chéri, je suis fatiguée…”

Suspense, suspense : quelle va être sa première réaction ?

Voyons un peu les exemples de réactions possibles si votre cher et tendre n’est pas – encore – le champion de l’écoute active.

L’écoute active ? C’est cette qualité d’écoute qu’on trouve notamment et normalement chez les professionnels de l’accompagnement. Lire la suite…

HB-article-rouleau

Premiers secours pour mamans au bout du rouleau

Est-ce que tu connais cette histoire ?

Un homme marchait sur une plage déserte. Peu à peu, il commença à distinguer la silhouette d’un jeune garçon dans le lointain.

Quand il fut plus près, il remarqua que le garçon ne cessait de se pencher pour ramasser quelque chose qu’il jetait aussitôt à l’eau.

Inlassablement, il lançait des choses à tour de bras dans l’océan.

En s’approchant davantage, l’homme remarqua que le jeune garçon ramassait les étoiles de mer que la marée avait rejetées sur la plage et, une par une, les relançait dans l’eau.

L’homme était intrigué.

Il aborda le garçon en lui demandant ce qu’il était en train de faire. Lire la suite…

HB-article- salle d'attente

Deux fabuleuses dans une salle d’attente

Me voilà au petit matin dans la salle d’attente déjà bondée de mon médecin généraliste, Hannah machouillant consciencieusement un quignon de pain dans sa poussette. Je suis particulièrement fatiguée et j’ai mal. Infection urinaire.

Quatre personnes patientent déjà.

Je compte rapidement : une vingtaine de minutes par consultation équivaut à plus d’une heure d’attente. Beaucoup trop à mon goût pour supporter la douleur.

Ma petite voix négative, sautant sur l’occasion que lui offre ce moment de fatigue, s’enclenche et me murmure à l’oreille :

« Tu en fais trop, te voilà dans le rouge ! »

Je la maudis. Et ce matin, je dispose de 3600 secondes pour me battre avec elle, remettre en question l’organisation de la maison, l’intendance, mon boulot et revisiter chacun des temps que je passe auprès des enfants à écouter, rassurer, consoler, encourager, aider et soigner. Lire la suite…

HB-article-picintouch

Notre entreprise est née lors d’un Noël en famille

Alix et Aurélie, deux mamans de 2 et 4 enfants, ont choisi de concilier leur vie de mère de famille et leurs envies professionnelles. Leur start-up “family friendly” est née un soir de Noël, inspirée à 100% par le fameux casse-tête des cadeaux !

Tu n’as pas envie d’offrir un bibelot acheté à la dernière minute et qui finira sous la poussière sur la dernière étagère…

Tu n’as pas envie de la soupe à la grimace de ta mère qui esquisse un pincement de lèvre quand elle ouvre la pochette des boucles d’oreilles que t’as choisies… Parce que t’as oublié qu’elle n’a toujours pas les oreilles percées.

On ne sait pas non plus comment faire plaisir à son grand-père. Il a déjà tout et vit seul à l’autre bout de la France. On pense souvent à lui, mais on n’a pas pris le temps de lui passer un coup de fil depuis longtemps… Lire la suite…

HB-article-de quoi tu te mele

« De quoi tu te mêles ? »

C’est vrai ça, de quoi tu te mêles ?

Pourquoi irais-tu parler à cette maman toute blême devant l’école et qui a l’air tellement fatiguée ?

Pourquoi irais-tu aborder celle qui accompagne son petit garçon handicapé à l’école, et qui repart rapidement, sans jeter de coup d’œil ni à gauche, ni à droite, parce qu’elle n’en peut plus de l’insouciance des autres et qu’elle veut oublier la vie dont elle rêvait avant ?

Pourquoi parlerais-tu à cette voisine, celle que tu entends s’engueuler tous les soirs avec son mari et dont le bébé de trois mois hurle sans arrêt ?

Parce que toi, chère fabuleuse, tu peux faire quelque chose pour chacune d’entre elles.

Tu as traversé, ou tu traverses encore, la grande épreuve qu’est la maternité.

Lire la suite…

WhatsApp Image 2018-11-20 at 10.51.57

“Le cycle menstruel n’est pas une punition !”

Gaëlle Baldassari accompagne les femmes pour mieux comprendre leur cycle menstruel. Coach physio comportementale, elle veut leur permettre de découvrir que leur cycle agit comme un coach interne puissant, efficace et gratuit !

Vous comparez le cycle à une session de surf. Pourquoi ?

Cette métaphore m’est venue comme une évidence : elle était assez imagée, mais aussi dénuée de toute croyance. Dans une session de surf, on alterne plusieurs phases, dont certaines sont très énergiques, et d’autres faites d’attente et de repos. Quand on voit la vague arriver, on est d’abord en pleine prise d’élan, on rame de toutes nos forces ! Ensuite, debout sur notre planche, on rayonne, on profite, puis on se retrouve dans le tube de la vague. Enfin, après avoir pris la vague, on est posé sur notre planche et on se repose. Cet enchaînement reflète parfaitement ce qui se passe au cours d’un cycle : on est pleines d’énergie, puis on rayonne, puis on est secouées par nos émotions et enfin, on se repose. Lire la suite…

eponge

Je suis une vraie éponge

Être l’oreille attentive des autres, cela peut devenir un calvaire… surtout quand on a trop d’empathie.

Être une vraie éponge : c’est ce qui m’arrive lorsque mon quotidien fourmille de discussions, d’événements anecdotiques ou bouleversants et que je me sens comme le réceptacle de tout ça.

Une amie qui se sépare de son conjoint, l’annonce d’une maladie, la voisine qui fait une dépression, sans compter les bruits de guerre à la télé : ça rentre, ça sort, bref, une vraie auberge espagnole !

En fin de journée, j’ai l’impression d’avoir écouté, souvent même “encaissé”, et d’avoir cherché à rester présente et disponible… au moins sous la forme d’une oreille attentive. Lire la suite…

pub-ebook-aidant

7 réflexes pour aider sans se faire avoir… et sans faire de dégâts

Moi qui travaille sur internet, j’aime savoir à qui je m’adresse… alors lorsque j’ai l’occasion de papoter « en vrai » avec vous, chères fabuleuses, je me sens pousser des ailes !

Lors de la tournée du Village, j’ai rencontré Valérie, qui m’a raconté à quel point sa vie change depuis qu’elle met en pratique tout ce qu’elle apprend ici… Mais aussi, comment via son activité de kiné, elle permet désormais à d’autres mamans d’oser prendre soin d’elles.

J’ai également échangé avec la fabuleuse Isaline, directrice d’une structure d’accueil, qui depuis qu’elle connaît les fabuleuses, encourage les mamans qu’elle côtoie en osant se montrer authentique — tout en étant professionnelle. Lire la suite…