La puissance du feedback positif - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

La puissance du feedback positif

Hélène Bonhomme 12 septembre 2018
Partager
l'article sur


“Mes parents me faisaient des remarques quand j’avais de mauvaises notes, mais quand j’avais de bonnes notes, personne ne disait que c’était bien…”

Donner des signes de reconnaissance positifs aux membres de notre famille : une habitude pas très ancrée dans notre culture française, et pourtant primordiale ! Cette pratique, qui peut révolutionner le quotidien de ta vie de famille, nous est exposée par Yolande Ziegler-Schwab, psychopraticienne, coach de vie et maman de 2 garçons de 17 et 20 ans.

C’est quoi, un signe de reconnaissance positif ?

Yolande : Le concept est issu de l’analyse transactionnelle. Son fondateur, Éric Berne, définit un signe de reconnaissance, ou feedback, comme « Tout acte impliquant la reconnaissance de la présence d’autrui ». Le signe de reconnaissance est donc un message que j’envoie à l’autre, pour lui signifier que pour moi il existe, que je sais qu’il est présent : un bonjour, un sourire, un regard, une accolade, une écoute attentive, un compliment, un encouragement…

On pourrait comparer les signes de reconnaissance positifs à des calories psychologiques, et dire qu’ils sont aussi indispensables à notre survie psychologique que les calories le sont à notre organisme !

Il existe différents types de signes de reconnaissance positifs :

  • les signes conditionnels, relatifs au faire (“Ton rapport est excellent”, “Bravo pour ton bulletin”)
  • les signes inconditionnels, relatifs à l’être de la personne dans sa globalité (“Je t’aime”, “Quelle joie de te revoir!”).

Il y a aussi des signes de reconnaissance négatifs…

Yolande : Une critique, une remarque désobligeante, une méchanceté, voire une gifle… Tout cela, c’est une unité d’attention accordée à l’autre, c’est-à-dire que l’autre existe pour moi !

Il y a aussi deux types de signes de reconnaissance négatifs :

  • ceux qui visent le “faire” (“Vous avez mal négocié cette affaire”, “Je crois que tu n’as pas assez travaillé ton devoir de physique”) et qu’il faut doser ;
  • ceux qui visent l’être ( “Tu es nul”) et qui sont à bannir absolument !

Mais la critique ne fait-elle pas avancer ?

Yolande : Il ne s’agit pas de ne jamais reprendre l’autre, de ne pas dire ce qui ne va pas. Mais le problème, c’est qu’on a tendance à n’être que dans le négatif, à ne relever que ce qui ne va pas ! Tellement de personnes que j’accompagne me disent : “Mes parents me faisaient des remarques quand j’avais de mauvaises notes, mais quand j’avais de bonnes notes, personne ne disait que c’était bien”. On est un peu dans une culture du « peut mieux faire » !

Ce que je crois, c’est que les retours positifs et les encouragements me donnent dix fois plus envie de m’améliorer que n’importe quelle critique !

Cette pratique n’est-elle pas un peu hypocrite ?

Yolande : Attention, il ne s’agit pas d’être “lèche botte”, de flatter l’autre, de le manipuler : un signe de reconnaissance doit toujours être sincère !

Plus vous êtes précise et factuelle , plus vous serez aussi authentique.

C’est évidemment toute une nouvelle mentalité à développer puisqu’elle se situe à l’opposé de notre culture française ! Il s’agit d’apprendre à voir le positif chez l’autre et à le lui dire.

Est-ce que ces signes de reconnaissance ont un impact sur l’estime de soi ?

Yolande : À 100% ! J’explique souvent à mes clients, que notre estime de nous-même est comme un “compte en banque intérieur”. Sur un compte, on fait des dépôts et des retraits : les signes de reconnaissances positifs sont des dépôts, les négatifs – et en particuliers ceux qui portent sur l’être – sont des retraits. On arrive ainsi dans la vie adulte avec un compte intérieur plus ou moins garni !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 3 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Pornographie : osons en parler à nos enfants !
La pornographie est un sujet délicat, avec lequel nous sommes rarement à l’aise. Pourtant, elle est devenue si accessible qu’il[...]
« Osez en parler ! »
Conseillère conjugale et familiale, Maëlle Challan-Belval vient de publier « Osez en parler », un livre à destination des parents et des[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.