gestion conflit fabuleuses au foyer

J’ai peur du conflit

Hormis pour une minorité de querelleurs nés, les deux réactions les plus communes face au conflit sont : « c’est pas bien » et « c’est risqué ». Le conflit, faut-il vraiment l’éviter ? Dans cet entretien avec Yolande Ziegler-Schwab, découvrez pourquoi le conflit peut améliorer vos relations – à condition d’être constructif !

Le conflit est partout

« Un conflit, m’explique Yolande, oppose les intérêts, les besoins, les opinions, les ressentis ou les valeurs de différentes personnes ou de différents groupes. Les conflits sont notre lot à tous, que ce soit au travail, dans la société, et bien évidemment dans notre famille ! Toute relation va inévitablement passer par des moments de tension, qui sont inévitables et indispensables. Pourtant, cela ne doit pas nous décourager dans nos relations avec notre conjoint et nos enfants. Il est possible, selon l’expression d’Aurore Aimelet, « oser le conflit pour mieux s’entendre »  !

Tant qu’il y a du conflit, y’a de la vie !

« Certains oppositions, poursuit Yolande, peuvent être relativement mineures, faciles à surmonter ou à ignorer. Mais parfois, elles sont au contraires très intenses : nous nous sentons alors remis en cause au plus profond de nous-mêmes. C’est précisément pour cela, affirme Yolande, que le conflit nous fait grandir ! Et d’autant plus quand il s’agit des personnes les plus proches de nous. »

La confrontation permet d’avancer, de se différencier, de se construire.

Le conflit, ça fait peur

Le conflit réveille en nous différentes peurs. Yolande nous en présente plusieurs :

  • « La peur de mal faire,
  • la peur de faire mal,
  • la peur d’avoir mal,
  • la peur de ne plus être aimé,
  • la peur d’être jugé,
  • et aussi la peur de l’inconnu : car qui dit conflit dit étape nouvelle dans la relation.

Le conflit : « j’aime pas ça ! »

« Par peur de la confrontation, poursuit Yolande, nous choisissons parfois d’opter pour le non-conflit. Mais malheureusement, voici à quoi nous conduit l’évitement :

  • l’accumulation de griefs, de rancœur, de tensions
  • l’absence de changement chez soi, chez l’autre
  • un risque accru de dérapage incontrôlé, d’explosion brutale »

« Nous devons toutes apprendre à oser le conflit constructif avec notre conjoint, nos enfants, nos proches, nos collègues !

Pour autant, ce n’est pas simple. Nous n’aimons pas les conflits, tout simplement parce nous n’aimons pas les émotions qu’ils réveillent en nous ! D’autre part, nous le savons toutes : s’ils ne sont pas gérés convenablement, les conflits peuvent avoir des conséquences négatives, voire dramatiques sur nous, notre famille, nos relations, notre entreprise ou toute autre organisation dans laquelle nous sommes impliquées. »

Les conflits, ça s’apprend

« La capacité de faire face aux oppositions et à résoudre ses conflits avec les autres est certainement une des qualités humaines les plus importantes, mais aussi une des plus difficiles à acquérir. Non seulement parce que l’on ne l’enseigne nulle part, mais aussi parce que l’on préfère ne pas parler de ces choses personnelles. Cependant, comme toutes les capacités humaines, la capacité à résoudre les conflits peut être développée et s’apprend. »

Avez-vous des fausses croyances à propos des conflits ?

« Voici une liste, conclut Yolande, de fausses croyances liées aux conflits. Je vous encourage à analyser cette liste et à noter quelles fausses croyances sont profondément ancrées en vous :

  • « Entrer en conflit, c’est laisser place à la violence »

=> pas forcément ! On peut s’opposer sans violence.

  • « Entrer en conflit, c’est rejeter l’autre»

=> on peut ne pas aimer quelque chose chez l’autre sans pour autant cesser de l’aimer !

  • « Entrer en conflit, c’est être égoïste»

=> compassion et amour ne signifie pas abnégation de soi

  • « Entrer en conflit, c’est risquer de perdre»

=> est-ce vraiment un risque, vu que la situation présente n’est pas satisfaisante ?

  • « Entrer en conflit, c’est détruire»

=> conflit ne veut pas dire tout ou rien, noir ou blanc ; une relation évolue en permanence.

Gérer un conflit, ça s’apprend !

Ce sujet est largement abordé dans la formation Communiquer en famille – fabuleuse session de rattrapage que nous avons créé, Yolande et moi, pour t’aider à trouver plus de sérénité… même dans les conflits sous ton toit !

VisuYO-CouvFB

photo-ronde-heleneHélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une prépa littéraire, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie !

promo-email1

Je partage sur Facebook