All posts tagged grands enfants

HB - article affronter depart enfants

Comment affronter le départ des enfants ?

Pour beaucoup de parents, et de mères en particulier, voir ses enfants quitter le nid familial est un déchirement. Après tant d’années passées à les dorloter et à faire passer leurs besoins avant les nôtres, il est temps de les laisser voler de leurs propres ailes. Et pour nous, de reprendre notre vie en main ! Béatrice Copper-Royer, psychologue clinicienne et auteur de « Le jour où les enfants s’en vont » (Albin Michel) nous donne des clefs pour adoucir ce cap parfois compliqué.

Pourquoi appréhende-t-on souvent que les enfants quittent la maison ?

C’est un virage, un tournant, que l’on aborde notamment au départ de l’aîné (et même si l’on a encore d’autres enfants à la maison). Cela nous projette dans un avenir différent, plus exclusivement tourné vers eux. C’est aussi une page qui se tourne, la fin d’un cycle : jusqu’ici, l’organisation était bien rodée ; maintenant, c’est l’inconnu, les repères changent. Il va falloir tout remettre en question. Pour certaines femmes en particulier, le sentiment de vide et d’inutilité peut être très fort (c’est ce que l’on appelle le syndrome du nid vide). On peut qualifier cela de baby-blues à retardement ! Lire la suite…

HB - article rentre pas

Moi, cette année, je ne rentre pas

C’est une rentrée pas comme les autres…

Pourtant elle est bien là… tout me l’indique : les cartables, cahiers, feutres et crayons dans les magasins ; les babillements des enfants dans l’impasse le matin à 8h15 ; les nouveaux pantalons, jupes, T-shirts et baskets « spécial rentrée » en tête de gondole.

Tout me l’indique et pourtant, moi, cette année, je ne rentre pas !

La différence, c’est que ma vie de « mère scolaire » s’achève…  et là, on peut dire que ça devient sérieux : mon dernier a fini ses rentrées !

Tout du moins ses rentrées scolaires : il est étudiant. Lire la suite…

HB-article-parcours sup

Parcoursup, ou le parcours du combattant

Cette collègue arrive en réunion. Comme je la connais bien, je décèle que quelque chose ne  va pas.

À la simple question : « Comment ça va ? », elle s’effondre en larmes…

« J’en peux plus ! »

Vu de (très) loin, il n’y a plus de problème !

Les « grands » de ces âges-là ne réclament plus de biberons et se lavent tous seuls, ne se réveillent plus 12 fois par nuit, ne font plus de batailles d’œufs dans la cuisine (ou alors ils nettoient !), ne nous demandent plus de jouer au foot ou aux barbies avec eux et apprennent leurs cours à peu près tout seuls… Alors, de quoi parle-t-elle ?

En fait, le lot commun des mamans de « grands » est identique à celui des mamans de « petits »… en un peu plus délicat et un peu plus risqué, parce que les enjeux de taille. Et là, force est de constater que, oui,  l’adage « Petits enfants petits soucis, grands enfants grands soucis » est VRAI ! Lire la suite…