All posts tagged aider et être aidé

HB-article-aider etre aidee

Aider ou être aidée ?

Telle est la question.

C’est en tous cas la question du moment chez les Fabuleuses. Depuis quelques semaines maintenant, on vous parle d’aide, d’écoute active, d’entraide entre mamans. On vous a concocté un ebook, on prépare même un événement.

On vous explique que vous pouvez aider.

Pour apporter ma petite pierre à ce nouveau fabuleux édifice, j’ai envie de vous raconter une petite histoire. Celle d’un coup de fil reçu au printemps dernier.

Voici la situation : je profite d’une semaine sans enfants – chose rare et précieuse – pour m’offrir une balade sur la plage après le travail (car oui, si je n’ai ni la chance de pouvoir sortir au théâtre un soir de semaine ni la possibilité de me faire livrer des sushis à domicile, j’ai le privilège d’habiter près de l’océan).

C’est alors que mon téléphone se met à vibrer. Lire la suite…

HB-article-rouleau

Premiers secours pour mamans au bout du rouleau

Est-ce que tu connais cette histoire ?

Un homme marchait sur une plage déserte. Peu à peu, il commença à distinguer la silhouette d’un jeune garçon dans le lointain.

Quand il fut plus près, il remarqua que le garçon ne cessait de se pencher pour ramasser quelque chose qu’il jetait aussitôt à l’eau.

Inlassablement, il lançait des choses à tour de bras dans l’océan.

En s’approchant davantage, l’homme remarqua que le jeune garçon ramassait les étoiles de mer que la marée avait rejetées sur la plage et, une par une, les relançait dans l’eau.

L’homme était intrigué.

Il aborda le garçon en lui demandant ce qu’il était en train de faire. Lire la suite…

HB-article- salle d'attente

Deux fabuleuses dans une salle d’attente

Me voilà au petit matin dans la salle d’attente déjà bondée de mon médecin généraliste, Hannah machouillant consciencieusement un quignon de pain dans sa poussette. Je suis particulièrement fatiguée et j’ai mal. Infection urinaire.

Quatre personnes patientent déjà.

Je compte rapidement : une vingtaine de minutes par consultation équivaut à plus d’une heure d’attente. Beaucoup trop à mon goût pour supporter la douleur.

Ma petite voix négative, sautant sur l’occasion que lui offre ce moment de fatigue, s’enclenche et me murmure à l’oreille :

« Tu en fais trop, te voilà dans le rouge ! »

Je la maudis. Et ce matin, je dispose de 3600 secondes pour me battre avec elle, remettre en question l’organisation de la maison, l’intendance, mon boulot et revisiter chacun des temps que je passe auprès des enfants à écouter, rassurer, consoler, encourager, aider et soigner. Lire la suite…