Maman en vacances : le mode d’emploi - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

Maman en vacances : le mode d’emploi

Géraldine Roure 13 juillet 2021
Partager
l'article sur


Ça y est, tu y es : ces vacances tant espérées, elles sont là ! Sauf qu’il reste un petit problème… lorsque tu réalises que la maison où tu es partie en vacances n’a pas de lave-vaisselle. Et pas de lave-linge.

Et lorsque tu te retrouves, après le repas, à devoir nettoyer la vaisselle à la main et que tu dois t’attaquer au linge sale, tu te dis : tout, mais pas ça. Pas le linge à la main ! Tu te mets donc en quête du lavomatic le plus proche.

Résultat ? Tu as passé toute la sieste des enfants à résoudre des problèmes de gestion de tâches ménagères et le fameux bouquin que tu avais tant envie de lire t’attend encore sur ta table de chevet.

Chère Fabuleuse, tu te retrouves peut-être dans cet exemple de façon plus ou moins similaire, mais sache que c’est mon cas, et ce, chaque année lorsque nous arrivons dans la maison de vacances familiale.

Une ancienne maison chère à nos cœurs, à 5 minutes de la plage, mais… peu équipée.

Après plusieurs années de ce genre, j’aimerais te partager aujourd’hui des astuces pour t’aider à te détacher de la gestion du quotidien et réussir à vraiment te détendre, peu importe où tu te trouves

1- Déléguer

La première question que j’invite à te poser, c’est : qu’est-ce qui te pèse le plus dans la gestion de ton quotidien ? Une fois que tu as trouvé, délègue-le : mais pas un petit bout…

TOUT. Personnellement, cette année, j’ai pris la décision de demander à mon mari s’il accepterait de s’occuper des menus, des courses et des repas pendant TOUTES les vacances.

Oui, je lui laisse la TOTALE.

Pourquoi ? Parce qu’au moins, je lâche complètement prise sur cette partie et j’allège ma charge mentale. Je diminue également le risque de conflit et m’interdis de râler suivant le principe : « C’est celui qui fait qui décide ». Tant pis si je mange tous les jours la même chose… Je lâche prise sur le résultat

2- « Less is more » : le moins est le mieux !

Je te lance le défi d’oser réduire au strict minimum le nombre de tâches quotidiennes et de simplifier la plupart de celles qui subsistent.

Voici plusieurs idées dont tu peux t’inspirer :

  • Le ménage : ose le faire moins souvent que d’habitude ou beaucoup plus “en surface”. Ose demander à tes enfants de s’en charger et laisse-les s’amuser en passant la serpillière en maillot de bain !
  • Les lessives : tu peux encourager ta famille à mettre plus souvent les mêmes habits quand bien même ils seraient un peu tachés. Ose arrêter le tri du linge en mettant tout en même temps dans la machine… Annonce qu’il n’y aura qu’une ou deux lessives par semaine : effet garanti !
  • Les repas : ose arrêter ou limiter le fait de “cuisiner” sauf si c’est un plaisir pour toi bien sûr ! Ose faire très simple. Tu peux te limiter à l’assemblage d’aliments dans une assiette. Tu peux réduire le nombre de repas à deux en regroupant le petit-déjeuner et le déjeuner avec un brunch tous les jours ! Lance le concept des “crudités party”, des piques nique tous les midi, ou si tu le peux, osez aller au resto plus souvent ! Tu peux également prévoir tes repas en double, et prévoir des jours de restes. Ose acheter des repas cuisinés plus souvent que d’habitude.

3- Garde du temps pour toi seule chaque jour !

Tu peux te créer un petit havre de paix dans un endroit du jardin, dans une chambre ou sur la plage pour passer une heure seule chaque jour ! Que ce soit pour boire un café chaud au petit matin avant que tout le monde ne se lève, pendant la sieste pour te prélasser sur ta chaise longue ou le soir pour lire un livre à la lueur de la lampe de camping… Avec mon mari, nous avons choisi de nous offrir ce cadeau mutuellement chaque jour de nos vacances en se relayant auprès des enfants.

4- Fais ce que tu aimes avec tes enfants !

Personnellement, en vacances, j’aime découvrir de nouvelles choses !

C’est ce qui me ressource.

Alors pour m’occuper de mes enfants, me ressourcer en même temps et prendre du plaisir à passer du temps avec eux, je les emmène en vadrouille pendant que leur père se repose. Je ne suis pas une grande fan des jeux, mais j’aime partir avec eux explorer des nouveaux chemins, visiter un nouveau lieu, découvrir un musée qui va les intéresser, etc.

Qu’est-ce que tu aimes faire en vacances ? Et comment peux-tu le partager avec tes enfants ?

5- Change tes habitudes.

Les habitudes, les routines, sont des clés pour notre quotidien qui nous permettent de nous mettre en mode automatique pour consacrer du temps à ce qui est vraiment important. Or, déconnecter de nos habitudes est tout aussi bénéfique. Cela nous permet vraiment de souffler, de nous ressourcer en permettant au cerveau de trouver un peu de repos.

Ose lâcher tes routines.

Ose changer de rythme : se lever plus tard, manger plus tard, faire la sieste, se coucher plus tard… Demande-toi ce que tu pourrais faire différemment de ton quotidien habituel ?

Pour finir, et pour que tout ça fonctionne, j’aimerais t’encourager à communiquer tes attentes et tes besoins AVANT votre départ afin de partir tous sur la même longueur d’ondes.

Bonnes vacances à toi !!



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Géraldine Roure

Mariée et maman de 3 enfants, Géraldine vit à Toulouse dans un petit appartement avec une chambre pour trois enfants ! Autant dire que la gestion d'une famille nombreuse dans un petit espace, c’est plutôt son quotidien ! Les Fabuleuses, elle connaît bien: après être passée par le Village, elle a eu à coeur de se reconvertir pour devenir Home Organiser. Elle se définit comme une « pacificatrice» du foyer : elle accompagne les mamans imparfaites pour faire du tri dans leurs maisons et alléger la gestion de leur quotidien afin de retrouver une maison non pas parfaite, mais apaisée.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
4 incontournables pour un été apaisé
Tout en préparant les bagages pour notre départ en vacances, je dresse dans ma tête la liste plus ou moins[...]
Et si maman est salade ?
« Si tu venais à tomber salade, qui donc te repasserait ton singe… ? » (extrait de La Belle Lisse Poire du prince de[...]
Petite philosophie des tâches ménagères
Le linge. Lancer la machine. J’oubliais ! Vider le lave-vaisselle. Et le remplir, tant qu’on y est, pour désencombrer un[...]
Conception et réalisation : Progressif Media