Je suis le repère - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

Je suis le repère

Pascaline Olivier 29 janvier 2020
Partager
l'article sur


Dernièrement, j’ai lu un énième texte sur les femmes de militaires… Voilà ce que moi, j’ai envie de dire à travers ce texte qui décrit ce que je suis pour moi-même et pour les autres.

Je suis le repère… Je suis mère

Je peux tout gérer, tout entendre, tout consoler, tout comprendre.

Je suis patience, bienveillance, don de moi-même.

Sur moi reposent la bonne marche de la maison, le bien-être de ses petits habitants.

Je bricole, je pâtisse, je cuisine, je “diyoite”.

Je lis des histoires et danse, déguisée en princesse, une cuillère en bois à la main.

Je suis père et mère, infirmière, maîtresse, cantinière et taxi.

Je suis repère, je suis refuge,

je dois être douceur, cadre, écoute et fermeté.

Je suis féminité, élan amoureux et charme,

je suis un écrin précieux pour la vie que je porte.

Je suis aussi amie fidèle, reine de la débrouille et toujours présente.

Je veux être accueil et simplicité, je veux être stabilité pour mes proches,

aidante, aimante et ma maison, un lieu de repos, de répit pour qui le demande.

Je suis fantaisie, sortie du cadre,

dîner-goûter et journée sans sieste.

Je suis école buissonnière les jours de spleen,

je suis confidente et remonteuse des bretelles mal ajustées.

Mais…

Je suis aussi ébullition, torrent et doute,

Je suis vulnérable et fatiguée.

Je suis la seule à pouvoir me lever les nuits d’absence,

Je dois être là, je ne peux pas flancher.

Mon corps est à jamais marqué du sceau de la maternité,

et mon esprit en perpétuel recherche d’un alignement avec ce nouveau moi-même.

Je suis en quête et remise en question.

Je suis investie de toute la confiance du monde, 

chargée de responsabilités et d’obligations,

Je suis, et sans retour, devenue adulte et je suis parfois écrasée par tout ce poids.

Mais je vis intensément mes joies et mes peines, intensément départs et retrouvailles,  intensément progrès et petites victoires

…et je suis accueil.

Et si je tombe, je me relève,

Je suis le repère….je suis mère.

Ce texte nous a été transmis par une fabuleuse maman, Pascaline.



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Pascaline Olivier

Infirmière, rédactrice web et maman décomplexée de 4 charmantes têtes blondes, Pascaline est la créatrice du blog Crazy Cocotte, qui met en lumière des chroniques de sa vie de mère et interroge des supers mamans de famille nombreuse.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
La mère, fée ET sorcière
C’est la première chose que vous avez vue quand vous êtes entrée dans son cabinet. Derrière son bureau, sur le[...]
Maman trop jeune ?
Il m’arrive souvent de t’imaginer, mon grand garçon de presque 6 ans, tel que tu seras dans 10 ou 15[...]
Mon mec ne veut pas consulter
« Mon mec ne veut pas consulter / ne veut pas aller chez le médecin / ne veut pas se[...]
Conception et réalisation : Progressif Media