helene-bonhomme

Fabuleuse au bureau, fabuleuse au foyer !?

Avant, j’avais de belles idées sur l’équilibre pro-perso… Mais ça c’était avant.

Avant d’être submergée par une avalanche de linge sale, de nuits trop courtes et de questions existentielles : “Pourquoi le frigo sent encore l’oeuf pourri ? C’est quand déjà la date limite de la déclaration d’impôts ? Pourquoi tant de poux ? Comment je vais faire pour rendre ce dossier à temps ? Au fait, qui suis-je ? Et à quoi est-ce que je sers à part être celle qui pense à racheter du dentifrice ?”

Il y a celles qui sont au foyer par défaut (à cause du coût des modes de garde), celles qui sont au bureau par dépit (parce qu’il faut bien payer les factures), celles qui ont choisi par conviction, et puis il y a les convictions que les autres ont pour nous… Concilier vie professionnelle et vie de famille : pas simple, ni sur le papier ni dans la réalité.

Je vous donne rendez-vous le samedi 14 octobre à Paris pour le colloque Le défi des femmes aujourd’hui auquel je suis ravie de participer avec une dizaine d’autres intervenants, autour du thème : Femme et foyer, le bon choix au bon moment.

Informations et inscriptions : Le Défi des Femmes Aujourd’hui

défi-des-femmes

photo-ronde-heleneHélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une prépa littéraire, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie !

Je partage sur Facebook
  • Carole Monti

    Bonjour, j habite en suisse et j aimerai beaucoup me rendre à une conférence animée par Hélène Bonhomme. Y a t il s il vous plait des dates prévues en France proche de la Suisse ou en Suisse ? D avance merci pour votre reponse. Carole

  • Bonjour Carole ! Il n’y en a pas pour l’instant dans la région, sauf le 17 mai 2018 à Ugine (Savoie). Vous serez tenue informée par email, n’hésitez pas à nous laisser votre adresse : web.fabuleusesaufoyer.com/newsletter

  • Cécile

    C’est tellement vrai, Hélène ! Je me retrouve tout à fait dans cet écartèlement, dans ce désir de double perfection ! Ce qui est difficile aussi c’est de devoir faire des choix contraires à mes valeurs, la contrainte étant temporelle et géographique par exemple. Continuer à mettre les enfants dans cette petite école maternelle à la pédagogie tellement merveilleuse devient impossible quand les aînés grandissent et expriment d’autres besoins (activités…)… Je ne peux pas me dédoubler ! Voire me détripler ! Ce qui a été possible pour les uns ne l’est plus pour les autres… que c’est frustrant d’autant plus quand on s’est battu à fond pour la survie de cette petite école. Et ce n’est qu’un exemple d’écartèlement…

  • Aurélie Michel

    bravo Hélène pour cette question : et si ? Et si on faisait autrement ? Et si on accueillait nos imperfections, nos nullités… notre humanité ! ( Plus ça va, plus je regarde dans une défaillance, une imperfection, comme la trace de notre humanité !!! Nous ne sommes des robots et tant mieux !!!) Et si on trouvait d’autres solutions (effectivement, le travail à domicile – dans la tendance communo-collaborative) …

  • FabuClaire

    Merci pour cet article… Tu mets en mots les sentiments qui bataillent en moi … à peu près 20H/24 (grosse dormeuse, mais qui rêve beaucoup j’aime espérer que 4h/jour quand mm je ne cogite pas ;D). ça va toujours mieux en le disant et puis c’est tjs bon de se sentir moins seule!
    J’aime la fin : essayer de trouver des pistes avec le fabuleux… c’est la voie sur laquelle je suis. Plutôt que de râler sur le fait que décidément c’est toujours moi qui pense/prévois/organise/gère et donc insidieusement remplir un réservoir négatif, ne rien arranger à la situation, alimenter l’amertume et passer pour la râleuse de service, j’essaye autre chose : accepter que je pense mais réussir à demander de l’aide, ou organiser pour que je n’aie pas à y penser toute seule (et me défaire de la fameuse charge mentale…) et que monsieur fabuleux sache que ce domaine c’est lui qui le prend en charge (bizarrement il pense à tout côté pro mais « relâche » sitôt le seuil de la maison passé… Alors que si on a convenu qu’il s’en chargeait il assure! En même temps je mets un petit point d’honneur à enfiler le costume de Super FabuClaire-à-la-maison aussi… et il ne me le demande pas si je suis honnête. Par contre qu’est ce que je me le demande à moi mm…).

    Merci en tt cas Hélène de prendre le recul que le quotidien ne me laisse pas prendre, et de nous le partager! Cette rentrée et ce début d’année scolaire sont sous le signe du bon, de la bienveillance grâce à toi. Pas facile mais je m’accroche (la preuve j’ai trouvé hier un motif de fierté, ENFIN 😀 je l’ai partagé à mes enfants, et chacun a essayé de trouver qch dont il était fier… Après tout si j’ai souvent l’impression que si on m’avait donné de meilleures clés +tôt je galèrerais moins, alors autant transmettre à mes minifabs 🙂
    Oups je me suis un peu éloignée de l’article, mais c’était l’occasion d’un pack « retours et merci »…
    Belle journée à toi!

  • Magali Ferron

    Et bien voilà retour au travail aujourd’hui après un 2e congé mat….on va voir ce que ça va donner et si je peux trouver un équilibre ahahah!!!!! Grosse boule dans la gorge quand même!…..