Et si on parlait d’argent ? - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

Et si on parlait d’argent ?

Alix de Villiers 7 juillet 2017
Partager
l'article sur


En vacances AUSSI se pose la question budgétaire : que l’on soit simplement en famille « entre nous, comme d’habitude » ou avec d’autres (famille élargie, amis,…), à ce moment-là aussi, il faut décider comment on dépense l’argent… ou pas !

En famille :

On fait comme à la maison, bien sûr !

Euhhh… oui, et non ! On est en vacances, on les a tous bien mérités ces moments de repos, de vie différente !

Alors justement, pendant ces périodes-là, on peut dépenser autrement, on s’autorise à plus, on se fait plaisir, on a parfois budgété à l’avance :

  • Les glaces/crêpes/boissons/apéros/restos,…
  • Les voyages et leur lot d’incontournables impondérables,
  • les sorties culturelles ou activités sportives extra-ordinaires,
  • les coups de cœur « Oh ! pour une fois ! »…

Encore faut-il que tout cela se fasse dans l’harmonie du moment, qu’il soit anticipé ou improvisé !

Mais en général, la détente aide à se mettre d’accord…

Et puis, on se connaît bien tout de même, on est entre nous ! ‘Y’a plus qu’à’ profiter de la détente générale, qui ne manque pas d’être là, pour que ça se passe bien.

Les amis et la famille élargie : alors-là ça se complique un peu !!!

  • Pourquoi est-ce toujours les mêmes qui se lèvent le matin pour la baguette fraîche… et dont on oublie le montant dans les comptes à la fin du séjour ?
  • Pourquoi les frais des jouets (qui seront rapportés dans une seule maison à la fin des vacances) achetés sur place entre le melon et les spaghettis seraient-ils partagés entre les 3 familles ?
  • Pourquoi prendrait-on des yaourts machin-chose pour nos chers petits ? Non, ce sera des trucs-bidule (2 fois moins chers au kilo), on garde les autres pour les parents seulement ?!
  • Et le chocolat, 1 er prix ou de marque ?

Alleeeez on se fait plaisir, on prend du L… !

  • Quouaaaa ? Tu ne prends pas d’huile d’olive pour les salades ???
  • Tout ça de lessive ? Tu vas faire tourner une machine par jour ???
  • Ah bon ? Du vin à tous les repas…?
  • Encore au resto ?
  • Ah non mais moi je ne paie pas 20€ pour entrer dans un musée !
  • Et moi avec mes 5 enfants, hors de question de les emmener tous à Disney…

Et lorsque la famille accueille le correspondant étranger –adolescent évidement, véritable ‘ventre à pattes’ qui engloutit tout ce qui lui passe sous le nez et plus encore-, quelle part faut-il compter dans les comptes ? Adulte ou enfant ?

On ne parle même pas de la famille qui accueille un enfant moins favorisé pendant un moment de leurs vacances… pour partager et offrir un peu d’eux, de leur plus grande chance…

C’est vrai, l’argent ne fait pas le bonheur…

mais il y contribue, parce que quand on en n’a pas ou peu, on le sent, on le sait… et quand on en a, le dépenser fait partie du jeu, l’argent est un outil de positionnement et de communication.

C’est vrai, l’argent n’est qu’un moyen, mais il nous confronte à nos valeurs, nos (vieux) réflexes, nos modèles, nos ‘héritages’ familiaux avec leurs freins et leurs libertés

Alors, comme pour le reste, observons-nous, explorons notre rapport à l’argent, voyons ce qui se passe dans cette période hors du commun que sont les vacances !

Et pourquoi n’en profiterions-nous pas pour mieux comprendre et ouvrir des possibles, dans un sens comme dans l’autre :

  • ouvrir les dépenses, les agrandir de manière choisie ou de manière déraisonnable ponctuellement par exemple, mais sans culpabilité, en conscience…
  • ou au contraire les repenser, les recentrer, les rationaliser, se limiter un peu, faire d’autres choix financiers, consommer autrement…

Et de fait, après ces expériences estivales, pourquoi ne pas profiter de ces nouveautés pour changer des choses dans notre quotidien… ?

Haut les cœurs les Fabuleuses !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Alix de Villiers

Maman de 3 garçons de 29, 27 et 18 ans, Alix a une immense fierté de les avoir vus, déjà, un peu grandir… Et comme ce n’est jamais fini, elle continue à en goûter toutes les joies au quotidien et à en assumer aussi les surprises, tout en s’épanouissant avec son activité d’accompagnement de l’être humain.
http://www.accompagnementcreatif.com

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Pornographie : osons en parler à nos enfants !
La pornographie est un sujet délicat, avec lequel nous sommes rarement à l’aise. Pourtant, elle est devenue si accessible qu’il[...]
« Osez en parler ! »
Conseillère conjugale et familiale, Maëlle Challan-Belval vient de publier « Osez en parler », un livre à destination des parents et des[...]
Mon ado ne m’écoute plus !
Votre ado ne vous écoute plus et vous ne savez plus comment vous y prendre ? On pourrait donner des[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.