Des pistes pour une rentrée allégée - Fabuleuses Au Foyer
Maman épuisée

Des pistes pour une rentrée allégée

Valérie de Minvielle 2 septembre 2019
Partager
l'article sur


Rentrée des classes = surcharge mentale assurée. Cette équation est vraie chez toutes les Fabuleuses !

En cette rentrée 2019, je vous propose de vous focaliser sur un objectif :

Vous délester.

Oui, vous délester, pour que cette charge soit moins lourde au quotidien et tout au long de l’année. Comment vous délester ?

En vous posant la question :

Quelle aide me soulagerait le plus ?

Une aide avec les enfants ? une aide en cuisine ? une aide ménagère ? et quand ? toute la semaine ? le mercredi ? un soir de temps en temps ?

Certaines femmes que j’accompagne ne savent pas du tout quelle aide les soulagerait. Si c’est flou pour vous aussi, alors essayez d’identifier ce qui, en matière de gestion de la maisonnée, vous a pris le plus de temps l’an dernier. Les tâches ménagères ? Les conduites des enfants ? L’organisation des moments en famille ? Les courses et la cuisine ? Vous poser la question de ce que vous avez trop enduré va vous donner une idée du domaine d’activités qui appelle un changement.

Il est également intéressant de faire un mini-bilan de l’an dernier :

  • Quelles habitudes ont fonctionné ?
  • Qu’est-ce qui a été essayé et n’a pas marché
  • Qu’avez-vous envie de changer ?

Exemple avec cette femme, mère de 5 enfants, très investie dans leur éducation, qui se plaignait d’avoir trop fait pour eux l’an dernier. Je l’ai encouragée à essayer de laisser les enfants – même les plus petits – faire leur valise tout seul pour les colonies de vacances de l’été. Elle s’est dite soulagée de ne pas avoir à s’en occuper :

« Ouf, je me suis contentée de superviser les travaux finis, c’est tout, et j’ai pu passer mon après-midi à créer, ce que j’adore ».

Je lui ai proposé, non seulement de déléguer à ses enfants encore plus de tâches, mais en plus d’expérimenter un cran plus loin, en abandonnant aussi la supervision des valises. Il manque une brosse à dents, une culotte ? Tant pis : les enfants apprendront à se débrouiller une fois sur place.

Si, l’an dernier, vous avez essayé un nouveau système de sanctions ou de récompenses avec vos enfants, ou une façon innovante de les motiver pour les devoirs : voulez-vous faire le bilan de ce qui vous a semblé intéressant ?

Il y a quelques années, je me suis rendu compte que l’aide que j’appréciais le plus se passait en cuisine. Ne pas avoir à cuisiner, ni à penser les repas, mais manger des aliments sains et savoureux : voilà ce qui me soulage le plus au quotidien. Cela fait donc plusieurs années que je n’ai quasiment plus d’aide pour mes enfants, mais de l’aide en cuisine.

Cela dépend aussi de ce que vous aimez.

Une des femmes que j’accompagne n’aime pas vraiment jouer avec ses enfants. Elle leur dit souvent :

« Non, je ne peux pas jouer avec vous, je dois cuisiner ».

Et se met en cuisine en même temps qu’elle tente d’occuper ses enfants « de loin ». Elle me confie, désespérée, que c’est une catastrophe chaque soir en ce moment.

Je réfléchis avec elle :

  • Aime-t-elle préparer le repas ?
  • A-t-elle besoin de faire une chose à la fois ?
  • A-t-elle besoin de calme ?

Il ressort de notre recherche qu’elle a avant tout besoin d’être tout à sa tâche. Elle opterait donc plutôt pour une aide de la part d’une étudiante qui pourra jouer avec ses enfants. Qui lui permettra d’être tout à sa tâche de préparation des repas le soir, pendant que ses enfants sont occupés avec la jeune fille.

Marion, elle, croule sous le linge et les lessives. Je lui demande si ce qui la fatigue, c’est ce qu’elle fait, ou alors la façon dont elle accomplit cette tâche, ou encore la raison pour laquelle elle la fait. En réfléchissant, elle réalise que ce n’est ni la tâche en elle-même, ni la raison, mais la façon et le moment : s’occuper du linge le soir quand il y a tant à faire la décourage.

Ensemble, nous avons redessiné son emploi du temps :

Elle compte demander plus d’aide de ses enfants et de son conjoint sur le plan ménager (notamment pour les tâches de rangement). Et elle décide d’améliorer encore la façon de gérer la lessive : en s’y prenant le matin et non le soir, et en instaurant un rituel d’écoute de podcasts chaque fois qu’elle étend le linge.

Il y a plusieurs façons de s’alléger.

Je vous suggère d’étudier ces pistes :

  • Chercher ce qui vous pèse le plus
  • Noter et perpétuer ce qui a fonctionné
  • Voir dans quel domaine des rituels vous allégeraient
  • Comprendre ce qui pèse : la tâche ? le moment où vous l’accomplissez ? la façon dont vous la réalisez ?
  • Imaginer à qui vous allez demander de l’aide : votre conjoint ? vos enfants ? une femme de ménage ? une voisine qui cuisine ?
  • Déterminer à quel rythme vous allez demander de l’aide : chaque semaine ? chaque jour ? uniquement quand vous recevez des amis ? pendant les vacances scolaires ?

Essayez de réfléchir comme si tout type d’aide était possible : ouvrez les vannes en grand, trouvez l’aide idéale que vous pourriez obtenir cette année, et ensuite seulement voyez ce qui serait réalisable sur le plan pratique.

Je vous souhaite pour ma part une année beaucoup plus légère !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Valérie de Minvielle

Après 20 ans d’expérience en psychologie clinique et art-thérapie, Valérie de Minvielle fonde en 2015 Ma Juste Place, une méthode d’accompagnement personnalisé pour les femmes qui veulent trouver leur équilibre et se sentir à leur juste place dans leur vie de couple, en tant que mère, et dans leur vie professionnelle et sociale.
https://www.majusteplace.com/

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Stop à la charge mentale
En cette période de rentrée des classes, tout, autour de nous, est passé au prisme de l’organisation. L’organisation des cartables,[...]
Il fait froid
Je l’ai senti au petit matin, en ouvrant mes volets : à 7 heures, il faisait encore nuit. Je l’ai senti[...]
Ma fabuleuse liste de fournitures scolaires
Telle une étudiante studieuse qui a toujours adoré l’école, et attendu les rentrées avec impatience, je me fournis cette année,[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.