“Dedans-Dehors” : le fragile équilibre - Fabuleuses Au Foyer
Travail & foyer

“Dedans-Dehors” : le fragile équilibre

Axelle Trillard 27 octobre 2017
Partager
l'article sur


J’ai récemment déménagé dans une très (très très) grande ville. Et là, oh surprise ! je découvre le rythme de vie effréné des mères… Et telle une bonne grand-mère poule, je m’inquiète pour elles !

Car ce temps passé “à l’extérieur” de chez soi (dehors) – transports, réunions, déjeuners de travail, copines, courses, loisirs… – est  ÉNOOORME ! So what ?

Ma maison/ma maisonnée a besoin de moi. Pour que “ça tourne”, chacune sait bien qu’il y a un “minimum syndical” et vital à assurer. Oui… Mais, avouons-le, rester chez soi a des relents de “ménagère” (de plus de 50 ans !). Alors cela ne nous dit franchement rien… Pourtant, à y regarder de plus près :

Ce temps passé “à l’intérieur” (dedans) a des bénéfices insoupçonnés.

Vous en doutez ? Alors, lisez ce qui suit qui vous rappellera ce que vous savez déjà, à savoir que “perdre” du temps chez soi, ça peut servir à :

1- Bichonner mon intérieur (un peu, pas trop, mais un peu quand même !). Une maison propre et rangée fait du bien à tout le monde. Elle devient un refuge contre le stress ambiant et les agressions du monde ;

2- Bercer mon tout-petit pour qu’il soit, de temps en temps, dans un espace calme, tranquille, seul à seul avec Maman. Mettre ainsi en place sa sécurité affective, et du même coup me re-po-ser ;

3- Être là, tout simplement. Assurer ainsi une présence gratuite pour que ma maison devienne accueillante, attirante, aimante, brillante et captivante (oui, oui !) et permettre à mes Fabuleux (and co) de s’y ressourcer.

4- Faire une très bonne mousse au chocolat, label “tradition, tendresse et écolo” avec des pépites de tendresse et des graines de bonheur partagé…

5- Favoriser l’intimité, si précieuse pour l’équilibre de mes Fabuleux . Une psy disait récemment : “le souci aujourd’hui, c’est que la plupart de gens n’ont plus d’intimité, alors ils vont dans nos cabinets…”

6- Mieux entendre ce que mon chéri et mes chérubins me disent. Parce que dehors il y a bien trop de bruit : les soucis de coeur de l’un, la dernière histoire drôle de la cour de récré, le nouveau blouson top-cool de la copine, les pleurs de l’évaluation ratée, les brocolis de la cantine…

7- Rester seule, pour méditer, faire silence, prier. Cela apaise et donc cela apaise tout le monde. Tellement simple, et pourtant…

So : “du temps chez soi, est-ce du temps perdu ?”

Sûrement pas ! Comme François Garagnon l’écrit si joliment : « Est-ce du temps perdu que de ne rien faire aux côtés de ceux qu’on aime quand ils ont besoin de nous ? Les mères savent qu’il est un travail singulier qui exige plus d’amour, de patience, de renoncement que toute autre tâche : le travail de présence. Être là simplement, disponible, dévoué, dans l’attention de l’écoute, la prévenance du regard et l’instinct des gestes qui apaisent… » (in « Les merveilleuses mères-veilleuses »).

Il ne s’agit évidemment pas de renvoyer les femmes au foyer (ce n’est pas la question). Mais de prendre conscience que l’équilibre “Dedans-Dehors”, est fragile et toujours à revoir. Car un foyer tout chaud-tout doux, ça ne tombe pas du ciel ! Parole de mère de 6 Fabuleux.



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Axelle Trillard

Mariée et à la tête d’une tribu de 6 enfants (dont un p’tit dernier porteur de trisomie 21), Axelle Trillard a créé la structure Ailes De Maman, basée à Grenoble. Celle-ci propose des accompagnements aux femmes/mères qui veulent vivre dans une plus grande harmonie.
http://www.coaching-ailesdemaman.net

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Je suis partie
Il y a quelques années, j'ai fait ma valise et je suis partie. Septembre 2012. Nous en avions parlé. Longtemps.[...]
Les joies d’être mompreneuse — Hélène Bonhomme & Christine Lewicki
Mompreneur, Mampreneur, Mompreneuse ou Mampreneuse… on ne sait plus très bien quel est le terme officiel^^ Il s’agit en tout[...]
Le travail à mi-temps : un rempart contre l’épuisement maternel ?
Le travail à mi-temps, un rempart contre l'épuisement maternel ? Non, juge Moïra Mikolajczac, coauteure de "Le Burn-out parental : l'éviter et[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.