Couple : dialoguer par écrit - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

Couple : dialoguer par écrit

Anna Latron 22 décembre 2019
Partager
l'article sur


Des embrouilles, des prises de tête en pleine nuit, des périodes de creux où on a la désagréable impression que l’autre ne nous comprend plus… et puis tout à coup un fou rire, un bon moment passé ensemble : la vie de couple est un défi quotidien !

Si tu as déjà lu ce que j’ai pu confier aux Fabuleuses sur ma vie de couple, tu sais que chez moi non plus, ça n’est pas un long fleuve tranquille, loin de là !

Je ne te dis pas ça pour me plaindre, mais bien pour que tu intègres une bonne fois pour toute que non, l’herbe n’est pas plus verte chez les autres…comme le dit bien Hélène, elle est verte là où elle est arrosée. Aujourd’hui, et sans présumer des épreuves qui nous attendent, je peux témoigner du fait que, lorsqu’on arrose, ça reverdit.

Chez moi, ça reverdit – par périodes ! – depuis que nous avons découvert la puissance du dialogue écrit, en bref, depuis que nous nous écrivons des lettres.

Dialoguer par écrit, c’est quoi ?

  • Dialoguer par écrit, c’est communiquer à tête reposée. C’est un moyen de revenir sur des difficultés passées afin de mieux appréhender les prochaines.
  • Dialoguer par écrit, c’est accepter de prendre la responsabilité de ses émotions et de partager au niveau des sentiments.
  • Dialoguer par écrit, ça n’est pas un moyen de régler ses comptes, mais plutôt de travailler sur notre façon d’être en lien l’un avec l’autre.
  • Dialoguer par écrit, c’est aussi un outil très puissant pour dépasser nos différences sur le plan de la communication : de façon générale, quand nous partageons oralement, alors que nous attendons surtout d’être écoutée, notre conjoint a souvent tendance à vouloir nous donner des solutions.

Il veut se sentir efficace en offrant de l’aide, qui peut parfois prendre des allures d’injonctions. C’est le fameux :

“Tu n’as qu’à…”

Du coup, on peut avoir tendance à ne plus se confier par peur d’entendre un jugement. Quant à notre Fabuleux, il ne voit pas l’intérêt de parler de ses difficultés à une femme qui n’a pas de solution à proposer.

Le dialogue écrit a cet avantage qu’il ne se situe ni au niveau de l’efficacité, ni au niveau de la plainte, ni au niveau des reproches.

Dialoguer par écrit, c’est refuser d’accuser l’autre

…c’est adopter le fameux “JE” et éviter le “TU” qui tue.

  • Dialoguer par écrit, c’est vraiment s’exprimer au niveau des sentiments, du ressenti, puis d’analyser ce qui se cache derrière nos réactions et nos sentiments afin d’atteindre le niveau d’après : celui des besoins. C’est revenir sur une situation en disant par exemple : “Je me suis sentie…” / “Je me suis vue faire…” / “J’avais besoin…” / “Il me manquait…”
  • Dialoguer par écrit, c’est exigeant, car il s’agit bien d’être dans l’honnêteté en même temps que dans la responsabilité.
  • Dialoguer par écrit, c’est atteindre une véritable empathie, qui est l’attitude la plus respectueuse pour aider l’autre à prendre conscience de la difficulté et l’aider à produire un effort, le tout de manière autonome.

Chère fabuleuse,

Je t’invite aujourd’hui à écrire une lettre à ton conjoint.

Cette lettre n’a pas besoin d’être longue : considère-la plutôt comme un mot un peu étoffé 🙂

  • Pour commencer ton mot, écris un petit compliment à ton conjoint ou un « merci ».
  • Ensuite, choisi une situation précise et expose-la rapidement :

Écris les idées-flash qui te sont passées par la tête lorsque cette situation s’est déroulée : les pensées qui t’habitaient.

  • Essaie ensuite de détailler les sentiments que tu as ressentis par rapport à cette situation, mais aussi par rapport aux idées-flash qui te sont passées par la tête..
  • Ensuite, essaie de revenir sur ton comportement que tu viens de décrire, afin d’identifier le besoin qui se cachait derrière : besoin d’être aimée, besoin d’être valable, besoin de reconnaissance, besoin d’harmonie, besoin d’être rassurée…
  • Pour finir, propose une piste d’amélioration sur laquelle tu pourrais t’engager afin d’aimer l’autre d’un amour plus responsable. Exemple : faire preuve de plus de curiosité, oser exprimer ses besoins clairement plutôt que de manipuler, etc.
  • Et en conclusion, ne pas oublier un petit mot gentil, du style “mon chéri”, ou “je t’aime”.

Je t’invite à choisir une situation précise.

J’ajoute que cette situation n’est pas obligatoirement conflictuelle : on peut aussi dialoguer sur des choses positives !!

Chère Fabuleuse, cette lettre, n’attends pas forcément que ton conjoint y réponde. Dans un premier temps, l’idée est surtout de lui donner envie en lui montrant qu’un autre mode de communication est possible 🙂



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Anna Latron

Journaliste de formation, Anna Latron collabore à plusieurs magazines, sites et radios avant de devenir rédactrice en chef du site Fabuleuses au foyer et collaboratrice d’Hélène Bonhomme au sein du programme de formation continue Le Village. Mariée à son Fabuleux depuis 10 ans, elle est la maman de deux garçons dont Alexis, atteint d’un trouble du spectre de l’autisme.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Ça n’arrive pas qu’aux autres : il m’a trompée
L’infidélité ? Pour moi, ça faisait partie de ces choses qui n’arrivent qu’aux autres, dont je me sentais complètement à[...]
Je n’ai pas choisi l’homme idéal
Quand il passe la porte de la maison, il se dirige tout droit vers la table de la cuisine, sur[...]
Crise dans la file d’attente
Dans le long cortège de ceux qui attendent, je les vois : un couple et leurs deux enfants, un garçon[...]
Conception et réalisation : Progressif Media