Comment j’ai vaincu ma to-do-list (à tout jamais) - Fabuleuses Au Foyer
Maman épuisée

Comment j’ai vaincu ma to-do-list (à tout jamais)

Hélène Bonhomme 6 décembre 2018
Partager
l'article sur


J’aime les listes. Pour moi, une journée réussie c’est une journée où j’ai pu BARRER, COCHER et « BULLETER » (pour celles à qui parle le concept de bullet journal). Ah, le plaisir de barrer une bonne chose de faite. Cette merveilleuse satisfaction du travail accompli, lorsque TOUS les points de votre liste disparaissent sous un gros trait de feutre noir.

Pour vous dire à quel point je suis accro aux listes : s’il m’est arrivé de faire dans la journée quelque chose qui n’était pas prévu (genre sortir les poubelles aujourd’hui parce que demain c’est férié), je rajoute sur ma liste « sortir les poubelles », juste pour avoir le plaisir de barrer ce que je viens de noter 3 secondes avant.

Bref, je suis folle. Folle de listes. Folle de ce sentiment terriblement agréable, et horriblement éphémère, cette joie inexprimable d’avoir tout barré. Quand TOUT est fait.

Sauf que je suis maman.

Et depuis que je suis maman, ma vie c’est les aléas du direct :

  • je voulais trier les papiers mais le petit ne veut pas faire la sieste : priorité au direct (je rêve ou il a gribouillé sur tous les extraits bancaires ?)
  • je voulais aspirer la voiture mais il a la gastro : priorité au direct (finalement je n’aspire pas, je frotte…)
  • je voulais écrire cet article mais la maîtresse est absente : priorité au direct.

Alors je passe des journées pourries. Pourquoi ? Parce que ma liste est pas cochée.

De quoi a-t-on peur lorsqu’on s’accroche à sa to-do-list ?

  • de n’avoir rien fait d’utile le soir venu
  • d’oublier de prendre rendez-vous chez le dentiste
  • (tiens, ça me rappelle que ça fait 2 ans que j’oublie de prendre rendez-vous chez le dentiste)
  • de ne pas être en contrôle
  • de faire des erreurs.

Il n’y a pas si longtemps, j’ai décidé que je ne voulais pas courir toute ma vie pour finalement me réveiller à 90 ans et regretter de ne jamais avoir profité du paysage.

Et puis j’ai eu une idée géniale (ouais, mes idées sont pas toujours géniales mais celle-ci franchement oui) :

La has-been-done-list.

Une liste que je réalise le soir, avant de m’endormir, dans un petit carnet qui traîne à côté de mon lit (parce que je n’ai pas encore de table de chevet, 5 mois après mon déménagement – ça aussi c’était sur ma liste – bref). Sur cette liste, j’écris tout ce que j’ai fait, et qui était de l’ordre des aléas du direct.

En gros, je vis une journée de mère normale, bourrée d’imprévus, et APRES je fais la liste. Je change juste d’ordre, quoi. Ensuite, je m’offre un énorme kiff : je barre tout ce que j’ai fait.

Exemple :

  • faire un shampooing antipoux
  • organiser un combat de chevaliers playmobil (« Mais naaaaan les bleus c’est les méchants, ils sont PAS dans le château ! »)
  • appeler l’assurance pour la vitre cassée (on racontera pas comment ni par qui cette vitre a été cassée)
  • faire 4 fois le tour du village pour retrouver le chien qui s’est encore fait la malle
  • ouvrir un Gewurtztraminer à l’apéro, juste comme ça
  • manger seule à table avec mon homme
  • (vous avez remarqué ? les imprévus ne sont pas toujours désagréables)

Et là je me sens tellement bien. Parce que je barre. Parce que je coche. Parce que j’ai accompli des choses. Ouais, j’ai fait 1000 trucs aujourd’hui !

En fait, c’est une liste un peu différente.

Ma liste de gratitude.

Ma révolte à moi, contre un monde à 1000 à l’heure qui veut nous faire croire que le bonheur est au bout de la liste.

Vous savez quoi ? Il n’y est pas. Tout simplement parce qu’il n’y a pas de fin à votre to-do-list. Elle est infinie.

L’autre jour j’ai dit à mon mari, un peu dépitée :

« T’as vu, depuis que j’essaie de lâcher prise sur mes to-do-list, j’oublie plein de choses, je rate des rendez-vous, je ne gère pas aussi bien la logistique… ça craint. »

Réponse de mon fabuleux :

« Ben tu sais quoi ? Avant aussi tu oubliais des choses et tu faisais aussi des erreurs… Aujourd’hui tu en fais toujours autant, mais tu es mille fois plus agréable. »

Autrement dit : j’ai toujours fait des erreurs et j’oublierai toujours des choses. Sauf que quand j’en faisais un drame, j’étais carrément moins cool.

Vous ne pouvez pas TOUT FAIRE ! Mais vous pouvez vivre… et faire la liste de toutes les belles choses que vous vivez.



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 3 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Stop à la charge mentale
En cette période de rentrée des classes, tout, autour de nous, est passé au prisme de l’organisation. L’organisation des cartables,[...]
Des pistes pour une rentrée allégée
Rentrée des classes = surcharge mentale assurée. Cette équation est vraie chez toutes les Fabuleuses ! En cette rentrée 2019,[...]
Au revoir tristesse, bonjour septembre
Les vacances sont comme ces petits cailloux chamarrés que l’on voit briller au bord de la plage dans l’eau transparente,[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.