HB-youtube-pk je maime

VIDÉO – Pourquoi je m’aime

Dire qu’on s’aime, ça ne se fait pas. Ça met tout le monde mal à l’aise. Ça fait prétentieux. Ça fait bizarre, et même un peu malsain.

Pendant presque 30 ans, je ne me suis pas aimée.

Comme si on avait le droit (le devoir !) d’aimer tout le monde, sauf soi.

 

Pourquoi je m’aime ?

PAS parce que je suis particulièrement jolie – sinon je m’aimerais uniquement quand je suis maquillée.

 

Pourquoi je m’aime ?

PAS parce que je suis particulièrement intelligente – quand je ne balance pas x fois la même connerie.

 

Pourquoi je m’aime ?

PAS parce que je suis particulièrement aimable – sinon je m’aimerais uniquement lorsque je ne râle pas et lorsque je ne dis pas de gros mots.

 

Pourquoi  je m’aime ?

PAS parce que je suis particulièrement douée – sinon je m’aimerais uniquement lorsque je ne suis pas en train de tout gâcher.

 

Alors, pourquoi je m’aime ?

(et pourquoi tu devrais t’aimer)

Parce que quand je m’aime, je gagne du temps :

j’arrête de gaspiller mon énergie vitale à faire la liste de tout ce qui ne va pas chez moi.

Pourquoi je m’aime ?

Parce que quand je m’aime, je fais des économies :

j’ai (un peu) moins besoin de ces fringues et de ces crèmes dermo-actives qui me hurlent depuis leur rayon : “achète-moi, et tu seras digne d’estime”.

Pourquoi je m’aime ?

Parce que quand je m’aime, je suis moins chiante.

Et ça rend service à tout le monde.

Pourquoi je m’aime ?

Parce que quand j’attends que les autres m’aiment… je peux attendre longtemps.

C’est triste, mais c’est comme ça : bien souvent, les autres sont trop occupés à régler leurs propres affaires pour deviner que j’ai besoin d’une marque d’affection.

Parce que quand je ne m’aime pas, je ne peux pas aimer les autres.

On pense qu’être dur envers soi n’a aucune conséquence sur les autres, mais on oublie que ce genre de guerre civile est comme le tabagisme passif : les fumées sont respirées par nos enfants, qui tôt ou tard sont contaminés par cette manie de se détester soi-même.

Pourquoi je m’aime ?

Parce que l’amour pour soi n’est pas une conséquence. C’est une cause.

  • Ce n’est pas parce que je suis aimable que je m’aime. C’est parce que je m’aime que je deviens aimable !
  • Ce n’est pas parce que je suis belle que je m’aime. C’est parce que je m’aime que je deviens rayonnante.
  • Ce n’est pas parce que je suis géniale que je m’aime. C’est parce que je m’aime que je deviens créative !

 

Pourquoi je m’aime ?

Parce que ça change la vie.

Et pourquoi tu devrais t’aimer ?

Parce que tu es fabuleuse, et que ça change tout.

 

Envie de passer un été non pas parfait, mais fabuleusement réussi ? Pour découvrir notre nouveau programme clique ici ou sur l’image :

fabuleuse tout l ete

profil-helene-chroniqueuse

Hélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une Khâgne, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie imparfaite mais fabuleuse.

Je partage sur Facebook
  • Myriam

    Magnifique vidéo merci. Oui c’est quand je m’aime que ma vie rayonne