HB-article-rentre-en-douceur

Une rentrée scolaire en douceur ?

Cela faisait déjà des semaines que les annonces publicitaires de la rentrée scolaire nous envahissaient et nous harcelaient sur les murs des villes, sur notre lieu de vacances ou chez nous, et maintenant, ça y est, la rentrée est faite !

Pourtant, insidieusement, une pointe de stress subsiste malgré tout, dans cette page tournée, cette ambiance soi-disant apaisée… Comment l’alléger ?

Ouf !

Nous en avons donc terminé avec LA liste d’articles scolaires (à part les fameux cahiers d’exercice de langues dont on ne connaît les références qu’une fois les enfants rentrés, impossible d’anticiper !), les plus petits ont fait connaissance avec leur maîtresse, les plus grands avec leurs profs…

Nous retrouvons le début d’un nouveau rythme… que nous connaissons en fait très bien même si nous avons « fait semblant » de l’oublier pendant quelques semaines de vacances !

Effectivement, c’est comme le vélo et tant d’autres choses… ça ne se perd pas vraiment !

Même si nous commençons à souffler un peu, de petits signes d’imperfection nous guettent et plutôt que de sombrer dans notre acharnement habituel, voici quelques petits trucs pour mettre un peu de légèreté et d’harmonie dans ce retour sur les bancs d’école !

Instaurons –ou réinstaurons,

si ce n’est pas déjà fait !- un retour progressif à la routine :

  • Le soir : respecter les étapes de la fin de journée (pour les plus petits), fixer l’heure du dîner, reprendre des activités calmes en soirée, s’astreindre à des horaires de coucher réguliers (pour tous !), déposer les écrans à distance du lit et/ou de la chambre…
  • Le matin : définir les horaires de lever (selon les jours), prévoir un petit déj’ équilibré, gérer le timing et les priorités à la salle de bains pour éviter les pugilats, organiser au mieux (dans l’entrée) les cartables et ‘sacs de…’ (goûter, piscine, sport…), les chaussures et manteaux, ET surtout un endroit pour les clés, cartes de transport, badges de cantine,… (ça peut AUSSI servir aux Fabuleux parents !)

Créons/recréons…

…un agenda familial d’organisation (hebdomadaire en général) affiché dans la cuisine (merci les tableaux effaçables à sec !) et pour les plus petits, adaptons-le : à leur hauteur, avec des gommettes, stickers et autres magnets pour les périodes de repas, sommeil, jeu et les jours de piscine, gym, musique…

Au-delà de la routine, cela permet aussi d’identifier les ‘réguliers’ et les ‘occasionnels’ (déplacements professionnels, échéances importantes, événements familiaux festifs…)

Idem avec un planning de répartition du travail et des activités pour les ados, plutôt dans leur univers (càd leur chambre) pour préserver leur intimité et pour leur laisser intentionnellement aussi des périodes de « rien »… propres à cette tranche d’âge !

Reprenons progressivement…

…la participation aux tâches et aux responsabilités de la maison déléguées aux enfants et qui ont souvent été laissées de côté durant les vacances.

S’il manque quelques fournitures le jour J ou ceux qui suivent (bien souvent, il n’y a pas tant d’urgence que ça !), demandons autour de nous si une autre maman n’a pas en double la fameuse règle ou le crayon comme ci-comme ça… on peut s’arranger, faire du troc !

Ou encore, avec les ‘moyens’, laissons-les aller à la papeterie du coin de la rue pour compléter les 3 choses qui manquent : ça fait vivre le petit commerce, ça développe leur autonomie et ça leur apprend la valeur de l’argent.

« Un esprit sain dans un corps sain » ne fait pas de mal !

Faisons également un petit tour d‘horizon médical : ohptalmo ou ORL si nécessaire ou en contrôle, parce que l’apprentissage passe autant par la vue que par l’ouïe (plusieurs enfants accumulent un retard scolaire en raison de difficultés auditives ce qui peut à long terme jouer sur l’estime de soi et la persévérance scolaire), dentiste, médecine générale : de toutes façons, on va avoir besoin d’un ou plusieurs certificats médicaux pour les activités sportives !
Utilisons ces RV pour faire ’une inspection générale’ corporelle 😉

Et si un ou l’autre de nos chères têtes blondes n’aime pas trop l’école, profitons de ce début d’année pour discuter avec lui/elle de ce qu’il/elle a hâte de faire et voir cette année : une approche positive aura pour impact de mettre l’enfant dans le bon état d’esprit vis-à-vis de sa nouvelle année scolaire.
Et… même si la seule chose positive est de retrouver ses copains, appuyons-nous dessus précieusement, dans certains cas, c’est déjà beaucoup !

Prenons le temps…

…d’inclure nos enfants dans les aspects d’organisation, cela a une vertu. Si si ! Même avec nos ados ronchons qui savent très bien -et mieux que nous- comment faire… !

De façon certaine, cela permet de répondre aux questions s’ils en ont et c’est la meilleure manière d’apaiser les peurs des plus jeunes et de garder le lien avec les plus grands.

Et une fois ça mis sur pieds, tout ou partie, n’oublions pas AUSSI de penser à nous : prenons le temps de nous féliciter pour tout le travail accompli et de le célébrer (dites-nous comment ci-dessous !) et, pourquoi pas, avec notre Fabuleux !

Haut les cœurs les Fabuleuses, souhaitons-nous ensemble une belle rentrée 2017-2018 !

profil-alix

Soutenir les projets des jeunes, des parents et des plus âgés, accompagner les changements, conforter les choix de vie, faire découvrir le trésor des personnalités, permettre le développement des ressources cachées, améliorer les relations, par la transmission de l’énnéagramme… Bref, faire émerger une plus grande conscience de soi, de l’autre et des autres dans le monde… voilà ce qui l’anime et ce par quoi et pour quoi elle est mobilisée au quotidien !

promo ebook-newsletter

Je partage sur Facebook