HB-article-fab chroniqueuses

Trois jours dans les coulisses des fabuleuses au foyer

Les fabuleuses, c’est toi, elles, vous !

Et puis les fabuleuses, c’est aussi « nous ».

Chère fabuleuse, tu connais Hélène Bonhomme, qui a fondé ce site. Mais connais-tu la fabuleuse équipe d’Hélène ? Je vais te parler de celle dont je fais partie : l’équipe des fabuleuses chroniqueuses.

Nous étions réunies ce week-end et nous avons parlé de toi. De nous aussi. Du monde que nous avons envie de voir éclore. C’était tellement fort, et grand : je te raconte.

Hélène nous a réunies chez elle, à Bordeaux, pendant trois jours. Trois jours pour travailler, faire connaissance avec les nouvelles chroniqueuses, réfléchir, inventer, créer.

résumé team days

Il y avait Hélène, il y avait ses trois bras droits (Alizée, Anne et Anna), et sept des dix chroniqueuses qui écrivent les articles et billets d’humeur que tu lis sur le site.

Prête à passer en coulisses ? Allons-y !

Jeudi après-midi, mon ordinateur en bandoulière, je traverse d’un pas vif les ruelles bordées d’élégants immeubles en pierre. Le soleil jette des flaques d’or devant mes pieds, je trouve Bordeaux très belle en cette fin d’été. Un an et demi s’est écoulé depuis que j’ai vu Hélène, et les chroniqueuses. Bien sûr on se parle par messages de temps en temps, on envoie nos articles, une fois par mois, mais globalement on vit nos vies chacune de notre côté.

Ça y est ! Me voilà dans les bureaux de fabuleuses au foyer, au rez-de-chaussée, autour d’un goûter rafraîchissant. Joie de retrouver certaines, curiosité de faire la connaissance de celles que je ne connais pas encore même si j’ai lu leurs articles. L’ambiance est joyeuse.

Hélène propose que chacune se présente aux autres.

Et la fabulosité commence.

TEAM DAYS Planche

Le ton est donné — ce sera d’abord celui de l’authenticité : pas de temps à perdre, pas de timidité ni de faux semblants, chacune met son cœur ET son ventre pour se présenter dans le cercle que nous formons avec nos chaises.

Nous sommes toutes mères de famille. Nombreuse ou pas, recomposée ou pas.

Nous sommes toutes professionnelles : coach, conférencière, conseillère conjugale et familiale, psychologue, musicienne, scientifique, journaliste.

Nous venons de Suisse, de la région parisienne, de Pertuis, de Marseille, de Bordeaux et d’ailleurs.

Et chacune d’entre nous explique ce qui l’a menée à fabuleusesaufoyer.com : pour certaines, c’est le boulot : le fait de travailler pour la même « cause ». Pour d’autres c’est un drame familial dont elles ont pu se sortir par l’écriture notamment, et qui leur donne envie de transmettre, par l’écriture toujours, les forces qu’elles en ont retiré.

Je les écoute et je sens des frissons me parcourir le corps. Il me semble que ce qui nous relie toutes, c’est cette capacité de rassembler chacune nos expériences, nos talents et nos valeurs au service de la cause des femmes.

Pas pour les mettre sur un piédestal, pas pour gueuler que c’est pas juste, pas pour fustiger ceux qui n’en sont pas, non non non. Plutôt pour aider chacune à accéder à sa singularité. Pour que chacune puisse avancer en se sentant souveraine, actrice de sa vie, capable de mobiliser ses ressources. Pour que chaque femme rayonne de ce qu’elle est. 

Et je peux te dire que dans la salle, à ce moment-là, ça rayonne fort.

Pendant ces trois jours, on a travaillé du matin au soir et même pour certaines du soir au matin. Deux réunions par jour pour se presser le cerveau. On travaillait aussi dans la voiture, ou dans la cuisine en découpant les tomates. Mon cerveau continuait de tourner la nuit. Dix matelas dans une maison – il y en a même une qui a dormi dans la salle de bain.

On a gravi la dune du Pilat, en faisant connaissance par petites grappes. Puis on s’est baignées dans l’Atlantique, avant de s’asseoir, au bar de la plage, pour se demander, les yeux dans les yeux : qu’est-ce qu’on fait au sein des fabuleuses, chacune, puis, si on voyait grand, qu’est-ce que ça pourrait devenir, les fabuleuses ?

On a fait du yoga à 7 heures du matin et aussi une méditation le soir, guidées par une des fabuleuses chroniqueuses. Et surtout surtout, on a réfléchi, imaginé, inventé, discuté.

team days planche 2

Le résultat ? Accroche-toi, car ça dé-po-te !

D’abord, nous les chroniqueuses, repartons avec dans notre sac des tonnes d’idées pour t’écrire de nouveaux articles sur tous les sujets, même les sujets chauds, qu’on va traiter chacune avec engagement et délicatesse à la fois.

Ensuite, Hélène s’apprête à boucler son nouveau livre, commandé par un grand éditeur national, et qui devrait sortir dans quelques mois. Il est fort possible que tu la voies plus souvent à la télé cette année, et que tout le monde en parle 🙂

Guette aussi les rayons de ton buraliste, car tu pourrais avoir une belle surprise avant Noël.

Si, si !

Les autres idées qu’on a eues, je ne te les dévoile pas tout de suite, car elles sont énormes, mais encore entre rêve et construction.

Ce que je peux te dire, c’est que si je devais résumer ces trois jours de travail par des grands mots, je dirais : authenticité, unité, créativité, efficacité.

team days planche 3

Je vais te faire une confidence :

J’adore mon métier. Aider les femmes à se connaître, à mieux vivre et à s’aimer, pour offrir au monde ce qu’elles ont de meilleur, c’est une mission qui fait ma joie, tous les jours.

Mais j’ai souvent l’impression que la pierre que j’apporte au monde est petite, plus petite que l’élan que j’ai dans mon cœur, trop petite quand on regarde l’étendue des besoins de notre monde pour devenir plus vivable, durable.

Lors de ce WE, non seulement j’ai vu d’autres pierres, précieuses, apportées par des femmes talentueuses, responsables, créatives, énergiques, mais en plus… je crois qu’avec elles, ce n’est plus une pierre que je perçois, mais un morceau de l’édifice !

profil-valerie-chroniqueuseValérie de Minvielle est psychologue clinicienne. Après 20 ans d’expérience en psychologie clinique et art-thérapie, elle a fondé en 2015 « Ma juste place », une méthode d’accompagnement personnalisée pour les femmes qui veulent trouver leur équilibre et se sentir à leur juste place dans leur vie de couple, en tant que mère, et dans leur vie professionnelle et sociale. Valérie anime également des formations à la connaissance de soi dans plusieurs instituts de formation et établissements scolaires, en France et en Belgique. La joindre sur : http://www.majusteplace.com/ 

Je partage sur Facebook
  • Myriam

    Waouh merci pour ce partage de toutes ces pierres précieuses