HB-article-mesenfantssontchiants

Tes enfants sont ch%”(!’$ ?? L’explication.

Non, ça ne se dit pas… Mais franchement, qu’est-ce qu’ils peuvent être ch%”(!’$ parfois !

  • “J’ai faaaaaaaaim”
  • “J’ai sooooooooif”
  • “Naaaaaaaaaan j’veux pas”
  • “Il m’a pris mon Legooooooooo”
  • “Il m’a morduuuuuu”
  • « Mamaaaaaaan »
  • « Mamaaaaaaaaaaaaan »
  • « Mamaaaaaaaaaaaaaaaaan »

Il y a des jours où ils passent maîtres dans l’art de nous pousser à bout. On fait tout pour être de bons parents, et puis ils nous cassent l’ambiance en 2-2. Alors oui, on les aime plus que tout, mais parfois on se demande comment on a pu engendrer des goujats-ingrats-relou qui nous tapent sur le système à longueur de journée — ou pire, à longueur de nuit.

On nous parle d’éducation bienveillante et de parentalité positive : mouais, moi j’aimerais surtout qu’ils me fichent la paix, au moins le temps d’étendre mon linge…

Tes enfants sont ch%”&(!’$ ?

Attention, voici enfin THE explication !

Tadaaaaam…

“La frite molle”, tu connais ?

C’est une théorie du psychologue américain Fitzhugh Dodson. C’est Florence Leroy, co-auteure de “J’arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint” qui m’a expliqué tout ça lors d’un rdv skype suite auquel l’atmosphère dans mon foyer a littéralement changé .

Prête ? Voici donc “La théorie de la frite molle” !!!

Les enfants aiment les frites. Ils raffolent des frites chaudes et croustillantes. Mais ils aiment tellement les frites qu’ils préfèrent des frites froides et molles que pas de frites du tout !

Les frites, c’est l’attention qu’on accorde à nos enfants :
Les frites chaudes, c’est l’attention positive : jouer avec eux, rigoler avec eux, leur faire un compliment, leur lire une histoire…

Les frites froides, c’est l’attention négative : râler parce qu’ils font une bêtise, les gronder, s’énerver à cause d’eux…

Alors sache ceci :

L’attention, c’est comme les frites. Les enfants préfèrent de l’attention négative que pas d’attention du tout !

Quand ils sont ch%”&(!’$, c’est simple : ils essaient d’attirer notre attention. Parce qu’ils préfèrent qu’on les engueule plutôt qu’on les ignore !

“Tout mais pas l’indifférence”, comme dirait mon ami Jean-Jacques 🙂

Si on ne leur donne pas d’attention positive, ils préfèrent nous casser les pieds, nous pousser à bout, pourvu qu’on leur donne de l’attention (même si c’est une engueulade).

Chère fabuleuse, mauvaise nouvelle pour toi :

Si tu veux que l’atmosphère change à la maison, il va falloir que tu te disciplines à passer du temps de qualité avec chacun de tes enfants… même si tu n’en as pas envie ou simplement pas le temps, et même s’il faut le dire, jouer aux Playmobil c’est parfois tellement relou !

Mais en échange de la mauvaise nouvelle,

voici 2 bonnes nouvelles :

Il suffit de peu de temps chaque jour pour remplir le réservoir d’attention d’un enfant. Une fois qu’il a eu sa dose d’attention pour la journée, il se passe un truc assez magique : tout à coup, il se met à jouer seul et il ne vient plus te casser les pieds ! Là, tu as (presque) tout le reste de la journée pour vaquer au reste de tes occupations.
Deuxième bonne nouvelle : à force de passer du temps de qualité avec tes enfants, tu vas même commencer à aimer ça ! Si, je t’assure ^^

Tout cela sonne très bien, n’est-ce pas ? C’est dans l’air du temps :
éducation bienveillante
parentalité positive
les super parents qui assurent, même pas fatigués, et avec le sourire

Mouais.

De par mon travail, je suis en contact avec des milliers de mamans épuisées… Épuisées par plusieurs facteurs, dont aussi cette volonté de d’être la mère parfaite, qui n’a jamais le droit de s’énerver. Bref tu l’as compris, je ne suis pas fan de cette vague éducative qui nous dit d’être bienveillants envers nos enfants sans préciser que cela commence par être d’abord bienveillant envers soi !

Cela dit : comprendre ce qui se passe dans la tête de nos enfants, ça aide !

Voilà pourquoi dans Le Village, je vais te partager une technique simple, efficace et même carrément magique pour avoir la paix ! Une pratique que j’ai mise en place chez moi depuis plus d’une année, qui demande 3 fois 20 minutes par semaine + un peu de persévérance…

Cette pratique nous permet, à mon mari et moi de remplir le réservoir d’attention de nos enfants. Et il faut le dire, même si ça ne se dit pas : depuis, ils sont vachement moins ch%”(!’$ !

Comme je te le disais, le village est une approche à piliers multiples, parce que comme le dit Robin Sharma :

“Une vie extraordinaire, ce sont des progrès quotidiens dans les domaines les plus importants.”

Et ces enfants relou parfois, on aimerait tant construire avec eux une relation apaisée, n’est-ce pas ?
Je te donne RDV dans le Village pour trouver des solutions simples, pratiques et peu chronophages qui t’aideront à ajouter de la joie à ta vie de famille.

Attention : les portes du Village ferment le 8 avril !

Si tu as une question, un doute, n’hésite pas à m’écrire, je te répondrai avec plaisir.

 

pub-village bouton

 photo-ronde-heleneHélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une Khâgne, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie !
Je partage sur Facebook