All posts tagged rentrée

Café 11 photo

Tenir toute l’année, c’est possible ?

« Pas trop dure, la rentrée ? »

C’est LA phrase du moment. Je lui ai décerné ce titre après l’avoir entendue à peu près partout. A la boulangerie, à la sortie de l’école, à la poste (oui, oui), au bureau et dans à peu près toutes mes conversations téléphoniques depuis le 3 septembre. À cette question qui figure sur toutes les bouches, les réponses varient assez peu :

  • « C’est tendu »
  • « Je cours sans arrêt »
  • « Je suis sur les genoux »
  • « Jamais on ne tiendra sur la longueur »
  • « Les enfants sont déjà crevés »
  • « Vivement les vacances », etc.

Lire la suite…

HB-article-tristesse septembre

Au revoir tristesse, bonjour septembre

Les vacances sont comme ces petits cailloux chamarrés

que l’on voit briller au bord de la plage dans l’eau transparente, nimbés de soleil et chargés de la joie impatiente que l’on éprouve de les saisir. Sitôt que nous les avons au creux de la main, les petites pierres précieuses ternissent et se transforment en vulgaires cailloux. Je me faisais cette réflexion en me promenant sur le bord de la plage, les pieds dans l’eau tiède, devant la jolie baie bleue. Les goélands flottaient dans le ciel, les aînés s’amusaient dans les vaguelettes à grands renforts de ploufs et de cris, les petits cherchaient des cailloux et faisaient des pâtés de sable, accroupis en avant, leur chapeau sur la tête. À côté de nous, des grands-parents avec leurs petits-enfants, des couples d’amoureux sur leurs serviettes de plage, des mamans en bikini avec des bébés dans les bras. Je me promenais devant ce beau paysage rempli de gens détendus et heureux, tout allait bien et pourtant je me sentais maussade.

Mes vacances tant attendues,

que j’avais imaginées reposantes, riantes, paisibles et harmonieuses, ont été, en fait, encore plus fatigantes que la vie quotidienne. Je rêvais de confidences échangées, de siestes réparatrices, de visites enrichissantes, de complicité avec les enfants et mon mari. La réalité, c’est : Lire la suite…

HB-article-maman seule ecole

Moi, maman sans copine devant le portail

La demie va bientôt sonner.

Je regarde le trottoir se remplir de parents. Ceux qui ont attendu ce moment toute la journée : l’ouverture du portail de l’école. Ceux qui sont encore happés par leur travail et qui pressent le pas pour éviter un retard qui, le premier jour, serait franchement mal venu… et mal vu. Mais surtout, il y a les mamans qui papotent. Elles se racontent leur été, échangent sur le matin de ce jour si particulier : il a fallu les lever à 7 heures, autant dire un exploit après deux mois de grasses mat’ !

Je sens mon cœur se serrer et la nostalgie monter en moi :

sur ce morceau de trottoir, dans la douce lumière de cette fin d’après-midi de septembre, je suis bel et bien seule. Seule avec ces sentiments mêlés : joie et appréhension de les retrouver. Seule, aussi, avec toutes ces questions : Numérobis a-t-il pleuré toute la journée ? A-t-il dormi à la sieste ? A-t-il obéi un minimum ? Et comment se sont passées les retrouvailles de mon aîné avec son AVS ? Et sa « rencontre » avec sa nouvelle maîtresse ? Lire la suite…

HB-article-fab chroniqueuses

Trois jours dans les coulisses des fabuleuses au foyer

Les fabuleuses, c’est toi, elles, vous !

Et puis les fabuleuses, c’est aussi « nous ».

Chère fabuleuse, tu connais Hélène Bonhomme, qui a fondé ce site. Mais connais-tu la fabuleuse équipe d’Hélène ? Je vais te parler de celle dont je fais partie : l’équipe des fabuleuses chroniqueuses.

Nous étions réunies ce week-end et nous avons parlé de toi. De nous aussi. Du monde que nous avons envie de voir éclore. C’était tellement fort, et grand : je te raconte.

Hélène nous a réunies chez elle, à Bordeaux, pendant trois jours. Trois jours pour travailler, faire connaissance avec les nouvelles chroniqueuses, réfléchir, inventer, créer.

Lire la suite…

HB-article-rentreedesclash

La rentrée des clash

Rentrée scolaire = Tension dans l’air !?

Elle fonce droit sur nous, comme une déferlante d’eau salée sur une plage de l’Atlantique. La rentrée. On l’attend fermement, prête à goûter à nouveau à ces journées ENTIÈRES où les enfants ne seront pas à notre charge (mais à celle d’un(e) enseignant(e) à qui l’on souhaite de s’être reposée au maximum avant le déluge).

Et puis il y a ce petit goût d’appréhension…

…qui nous serre sourdement la gorge : vive la rentrée, mais au fond, qu’est-ce qu’on était bien quand même, sans horaires le matin, sans formulaires à remplir, sans shampoing anti-poux à faire mousser et sans négociation sur le choix des vêtements (non mon chéri, à l’école ce n’est pas comme à la maison, on ne reste pas en pyjama toute la journée). Lire la suite…