All posts tagged frustration

HB-article lettres rebecca

Les lettres qui ne nous sont pas adressées

Au courrier du jour, deux contraventions. Pas une : deux ! Je les survole rapidement, m’exclame :

« Eh bien, bravo Christoph ! »

Je souris un peu : j’ai décidé dès le début de notre mariage de ne pas m’énerver à cause des contraventions. J’avais prévenu mon mari :

« Si tu dépenses 20-30 euros en quelques secondes à cause d’une prune, j’en ferai autant et je m’achèterai des livres pour la même somme. »

Mais cette fois-là, tout en examinant attentivement les deux contraventions, mon fabuleux lève les yeux et me répond :

« Mais attends, attends, MOI, je ne me suis pas garé dans la rue Martin Luther alors qu’elle était interdite à la circulation ! Cette lettre est pour toi, ma petite femme ! »

Zut alors, moi qui me réjouissais déjà de m’offrir quelques bouquins supplémentaires… Lire la suite…

WhatsApp Image 2018-11-06 at 13.45.44

Il ne parle pas

Alors, ta journée ?

LA question semble ne pas bien tomber, ce soir. Je retenterai le coup plus tard. Oui, plus tard. Il y a quelques années, je n’aurais pas retenté le coup « plus tard », j’aurais rongé l’os jusqu’à atteindre la moelle, et TOUT DE SUITE.

J’aurais posé la question à mon Fabuleux, encore et encore, avec ses variantes :

Il y a eu un souci ?

Le boulot, ça s’est passé comment ?

Ta réunion s’est déroulée comme tu voulais ?

Sans réponse, la phase « vénère » aurait immédiatement succédé à la phase questionnement :

Mais pourquoi tu ne me racontes jamais rien ?

Sympa, la soirée face à un mur !

Qu’est-ce que j’ai fait ?

Lire la suite…

Café 11 photo

Tenir toute l’année, c’est possible ?

« Pas trop dure, la rentrée ? »

C’est LA phrase du moment. Je lui ai décerné ce titre après l’avoir entendue à peu près partout. A la boulangerie, à la sortie de l’école, à la poste (oui, oui), au bureau et dans à peu près toutes mes conversations téléphoniques depuis le 3 septembre. À cette question qui figure sur toutes les bouches, les réponses varient assez peu :

  • « C’est tendu »
  • « Je cours sans arrêt »
  • « Je suis sur les genoux »
  • « Jamais on ne tiendra sur la longueur »
  • « Les enfants sont déjà crevés »
  • « Vivement les vacances », etc.

Lire la suite…

OJOIE

O joie, O frustration

« Le foyer est le symbole de nos plus grandes frustrations et de nos plus belles victoires. » Hélène BONHOMME

Aujourd’hui, j’ai envie de parler frustration (hou ! le méchant mot pas bô pas rigolo !), cette petite vipère qui vient parfois gâcher nos jolis moments. Je l’ai souvent côtoyée, comme tout le monde, et je n’ai pas toujours eu le réflexe de sortir mon Aspivenin©.

Le problème, c’est qu’elle est souvent Méduse, cette chose mythologiquement affreuse et pleine de ramifications Lire la suite…