All posts tagged cycle menstruel

HB-article uterus

Avoir un utérus, ou pourquoi les femmes cogitent

« J’veux un enfant »

« J’veux pas d’enfant »

« Pourquoi j’ai mes règles ? »

« Pourquoi j’les ai pas ? »

« Vivement que j’les ai plus ! »

J’ai souvent pensé que ces questions prenaient racine au fin fond de cet espace corporel, singulièrement féminin, à savoir l’utérus. Pas plus gros qu’une orange, il nous renvoie de façon cyclique et régulière à la mère potentielle que nous pourrions devenir. Cela pendant 40 ans.

De quoi meubler quelques heures, non ?

Sa vitalité se confirme par l’apparition et l’évolution de signes concrets que nous pouvons observer et interpréter dans nos sous-vêtements : la présence ou l’absence de glaire, l’ovulation, les règles, ou encore les différentes douleurs qui l’agrémentent.

Et tandis que nos jeunes filles piaffent à l’arrivée de leurs premières « ragnagnas », d’autres fabuleuses paieraient cher pour ne plus les avoir, quand celles de cinquante ans peinent sous les bouffées de chaleurs et l’inconfort de la ménopause, signe avant-coureur d’un temps révolu, qu’elles désignent parfois avec humour en s’exclamant :

« La machine est cassée ! »

Lire la suite…

WhatsApp Image 2018-11-20 at 10.51.57

“Le cycle menstruel n’est pas une punition !”

Gaëlle Baldassari accompagne les femmes pour mieux comprendre leur cycle menstruel. Coach physio comportementale, elle veut leur permettre de découvrir que leur cycle agit comme un coach interne puissant, efficace et gratuit !

Vous comparez le cycle à une session de surf. Pourquoi ?

Cette métaphore m’est venue comme une évidence : elle était assez imagée, mais aussi dénuée de toute croyance. Dans une session de surf, on alterne plusieurs phases, dont certaines sont très énergiques, et d’autres faites d’attente et de repos. Quand on voit la vague arriver, on est d’abord en pleine prise d’élan, on rame de toutes nos forces ! Ensuite, debout sur notre planche, on rayonne, on profite, puis on se retrouve dans le tube de la vague. Enfin, après avoir pris la vague, on est posé sur notre planche et on se repose. Cet enchaînement reflète parfaitement ce qui se passe au cours d’un cycle : on est pleines d’énergie, puis on rayonne, puis on est secouées par nos émotions et enfin, on se repose. Lire la suite…