Sur une échelle de 1 à 10, où se situe ton niveau d’énergie ? - Fabuleuses Au Foyer
Divers

Sur une échelle de 1 à 10, où se situe ton niveau d’énergie ?

Hélène Bonhomme 3 avril 2020
Partager
l'article sur


Sur une échelle de 1 à 10, 1 étant « Je suis à plat » et 10 étant « Je pète la forme », où se situe ton niveau d’énergie ?

La suite de ce message s’adresse à toi :

  • si tu t’endors avec des raideurs dans la nuque
  • ou si tu te réveilles avec le dos en bouillie
  • si tu sais que l’on peut être tellement fatiguée que paradoxalement, la fatigue nous empêche de bien dormir
  • ou si tu te sens barbouillée à force de ne pas avoir le temps de t’asseoir pour manger correctement
  • si plusieurs fois par jour, tu penses à ta couette ou à ton oreiller
  • si tu te trimballes des microbes depuis des mois, sans parvenir à t’en débarrasser
  • si tu ne sais pas où trouver l’énergie d’attaquer à ta lessive ou ton tas de paperasse
  • et encore moins pour une soirée love avec ton mari ou un après-midi jeux avec tes enfants
  • et encore moins pour oser rêver à ce projet qui te tient à coeur depuis longtemps.

Chère Fabuleuse, est-ce que ton corps est fatigué ?

Alors laisse-moi te partager un bout de mon histoire.

Je me souviens bien de cette scène, il y a quinze ans, dans la cour de mon lycée. J’étais en seconde. Avec mes copines, on commentait le physique d’un groupe de mecs qui se trouvaient à une vingtaine de mètres de là. Le problème, c’est que j’avais beau plisser les yeux et me concentrer sur cette masse informe de l’autre côté de la cour, j’étais incapable de voir de avec quel gars ma copine rêvait de sortir.

J’y voyais flou.

Une amie m’a alors tendu sa paire de lunettes en disant : “Tiens, essaie ça.” J’ai posé ses lunettes sur mon nez, et ça a été l’épiphanie : “Aaaah, tu parles de celui avec le sac noir !”

Ce jour-là, j’ai su que j’étais myope. J’ai donc pris rendez-vous chez un ophtalmo et quelques jours plus tard, je portais des lunettes adaptées à ma vue. Ça a été le premier jour du reste de ma vie : tout à coup, j’étais capable de lire les panneaux du bout de la rue, de voir la direction du bus sans avoir à m’approcher, de déchiffrer sans problème les équations au tableau, même si j’étais assise au dernier rang.

Depuis combien de temps étais-je myope ? Je n’en ai aucune idée. J’avais une représentation floue de la réalité, pensant qu’il était normal de ne pas voir net au-delà d’une certaine distance. Je n’avais aucune idée de l’existence d’une réalité nette, qui en fait était à ma portée via une simple paire de lunettes.

“DÉCOUVRIR APRÈS COUP QU’IL Y AVAIT MIEUX QUE ÇA.”

Avant, j’avais une vieille machine toute pourrie et je croyais qu’il était normal pour du linge de sortir gorgé d’eau… puis avec mon tout nouveau lave-linge, j’ai découvert pour la première fois de ma vie à quoi peut ressembler un drap bien essoré qui sèche en moins d’une heure.

“DÉCOUVRIR APRÈS COUP QU’IL Y AVAIT MIEUX QUE ÇA.”

Pourquoi est-ce que je te parle de lunettes et de machine à laver ? Parce que j’aimerais que tu comprennes ceci :

  • si ton corps est tout le temps dans le rouge
  • si physiquement, tu te traînes pour traverser tes journées
  • si cette fatigue déteint constamment sur tes émotions et ton niveau de sérénité…

… alors sache ceci : CE N’EST PAS TON ÉTAT NORMAL !

Même si depuis des années, tu n’as connu que cet état-là. Il existe une autre réalité, une réalité où tu pètes la forme. Et cette autre dimension est à portée de mains.

Quand je pense à la Hélène d’il y a quelques années, j’ai du mal à croire que j’ai pu vivre si longtemps dans la fatigue chronique, sans savoir que j’avais à disposition toutes sortes de nouvelles pratiques capables de révolutionner mon niveau d’énergie.

Aujourd’hui, je me sens parfois à bout, à plat, raplapla… (et l’effet Corona n’aide pas)

Mais 90% du temps, JE PÈTE LA FORME. Vraiment.

On oublie trop souvent que l’on est aussi UN CORPS.

Recommencer à aimer mon corps et à en prendre soin a été une étape fondamentale dans la reprise en mains de mon épanouissement.

Je suis de nature curieuse. Un jour, face à ma fatigue physique, j’ai fait le pari qu’il devait bien y avoir des solutions quelque part. Alors j’ai cherché, j’ai posé des questions, j’ai expérimenté… Je me suis formée et j’ai beaucoup appris dans le domaine de l’énergie physique.

Aujourd’hui, je sais comment écouter les signaux d’alerte que m’envoie mon corps, je sais comment me sentir en pleine forme, et cette maîtrise de mes réserves d’énergie me permet de :

  • me lever plus tôt que mes enfants, pour prendre du temps pour moi et vous écrire chaque matin
  • faire plus de 30 conférences à l’année, voyager dans plusieurs pays
  • et accessoirement m’en sortir pas trop trop mal avec trois enfants dont un bébé et des jumeaux garçons de 7 ans absolument débordants d’énergie (ça c’est la maîtresse qui le dit^^)
  • et tout cela, avec un conjoint souvent absent.

Est-ce que je suis coach santé ? Non.

Spécialiste du fitness ou de l’alimentation ? Non.

Est-ce que je suis une prêtresse du bio/local/maison/vegan/sans gluten ? Non plus !

Est-ce que j’ai la forme ? Oui.

Toujours à 100 % ? Non.

Mais je suis en chemin pour prendre soin de mon niveau d’énergie.

Et je peux te dire comment cela peut devenir possible pour toi aussi.

Être femme, épouse, maman, se remettre d’une grossesse et d’un accouchement, allaiter, organiser la logistique familiale, faire de longs trajets, faire travailler son corps et ses neurones… Tout cela relève d’une performance d’athlète !

Se jeter à corps perdu dans un tel marathon sans entraînement et sans une hygiène de championne, c’est prendre un risque réel, celui de se ramasser. Prendre le risque de finir par croire qu’on est nulle, trop émotive, par croire qu’on est juste une pauvre “2 de tension” qui ne survivra jamais à cette vie-là… 

Alors qu’en fait on est SIMPLEMENT FATIGUÉE, alors qu’en fait il existe des leviers SIMPLES, EFFICACES et peu chronophages pour retrouver la forme… donc aussi le sourire 🙂

La vie vaut la peine d’être vécue.

Rester dans ton état de fatigue constante, c’est passer à côté du potentiel magnifique de bien-être, de bonheur et d’épanouissement qui est caché dans chacune de tes journées.

Chère Fabuleuse, veux-tu rester dans un monde parallèle où tu es tout le temps dans le rouge ? Ou veux-tu entrer dans une nouvelle dimension où ton corps devient enfin ton allié ?

Je n’ai pas l’habitude de parler de l’aspect “physique” de nos vies de Fabuleuses. D’habitude, je te parle de ma thérapie et de ma psy pour t’expliquer comment je suis sortie du burn-out. Et c’est vrai que ce changement de l’intérieur a été primordial. Pourtant, ne pas mentionner les immenses changements que j’ai opérés dans mon hygiènes de vie, ce serait un mensonge par omission^^

JE CROIS À UNE APPROCHE HOLISTIQUE DU BONHEUR.

“Holistique », tu connais ?

C’est un mot qui fait super intelligent (^^) pour dire tout simplement que l’équilibre de notre vie se construit sur plusieurs piliers : celui de l’âme, de l’esprit et aussi du CORPS.

Voilà pourquoi dans le Village, je te propose d’embarquer avec moi dans une aventure “holistique”. Pendant une année entière, nous allons expérimenter ensemble des habitudes concrètes qui, pratiquées régulièrement, vont te transporter dans une nouvelle dimension dont tu ignorais peut-être l’existence jusque-là.

En rejoignant le Village, tu te diras en avril 2021 : mais comment j’ai fait pour vivre si longtemps sans cette énergie-là ? Une énergie intérieure… Mais AUSSI extérieure !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 3 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Parole de Fabuleux
André est le conjoint de Marie-Laure et ils sont les parents d’un petit Mathias, né en 2016. En 2018, Marie-Laure[...]
Conception et réalisation : Progressif Media