On se sent bien chez toi - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

On se sent bien chez toi

Floriane Héritier 2 novembre 2017
Partager
l'article sur


Cette phrase, je ne pourrai l’oublier.

Elle a été prononcée par une amie de passage, qui découvrait ma maison pour la première fois lors d’un week-end de formation par chez nous. Des jeunes dormaient chez nous, je participais à la formation, et ma maison était tout sauf rangée…

Des jouets répartis dans tout le salon, une maison en travaux avec des gaines électriques qui passent partout, un carrelage des années 60 tout abimé, des affaires qui traînent partout faute de placard… et de temps.

Cette phrase a été prononcée au milieu des cris de mes enfants.

Alors que dans ma tête, je cherchais déjà mes mots pour m’excuser de l’état de rangement de ma maison.

Si on avait voulu me faire le plus beau cadeau, cette phrase, prononcée avec autant de sincérité et de spontanéité, aurait suffit à jamais. Mon regard sur ma maison a changé.

La suite de la discussion?

“Mais si, Floriane! On se sent accueillis chez toi, on ne se sent pas de trop ! Quand les maisons sont toutes bien rangées, nickel, sans une miette par terre, on ose à peine rentrer de peur de perturber son écosystème… Cette maison est pleine de vie, on sent que les enfants s’y sentent bien ! Et puis, elle est belle, elle ne ressemble à aucune autre…“

(Ah ça, c’est sûr, des maisons avec des gaines comme déco, ça se trouve rarement!)

Depuis, mon fabuleux a oeuvré des jours et des nuits pour métamorphoser cette maison. Presque plus de gaines visibles, un magnifique sol isolé, des beaux murs blancs, un énoooorme placard intégré dans le mur de la cuisine ! Depuis, j’ai organisé un peu mieux les jouets des enfants, pour qu’ils aient moins accès à tout et qu’ils rangent avant d’en sortir d’autres.

Malgré ces efforts,

il n’arrive jamais qu’une semaine passe sans tsunami.

  • Une heure après le passage de l’aspirateur, je trouve des miettes, des bouts d’écorce (oui oui on a un poêle à bois) ou des petits cailloux.
  • Une heure après le passage de la serpillère, des nouvelles tâches qui se voient si bien sur mon sol propre.
  • À peine les jouets rangés, les voilà ressortis.

Le bruit qui fait le plus mal à mes oreilles ? Celui de la caisse de jouets renversée par ma fille de 2ans. Le pire, c’est que je ne suis pas mieux que mes enfants qui ne rangent pas leurs jouets ! Mon bureau reste rarement bien rangé… les habits qui traînent, c’est souvent les miens aussi… partition par-ci, courrier par-là, ah ! et puis les clés ! ou-qu’elles-sont-de-nouveau !

Chères fabuleuses, j’ai un défi à nous lancer. Celui d’aimer notre maison. De l’assumer, qu’importe son état. Et si cette magnifique citation d’Hal Erod se transcrivait au nom de notre maison?

“Abandonnez le besoin d’être parfait au profit de l’authenticité. Soyez vous-mêmes, aimez l’individu que vous êtes et les autres vous apprécieront. »



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
La mail des Fabuleuses
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque semaine le meilleur du blog des Fabuleuses ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Floriane Héritier

Floriane Héritier est une musicienne professionnelle, elle joue dans une troupe d’artistes un peu déjantés – lesTrombinoz’notes – et transmet sa passion auprès des enfants. Quand elle est devenue Maman en 2013 et 2015, elle a co-fondé l’association Coeurs de Parents pour créer des rencontres authentiques entre mamans dans sa ville.
http://coeursdeparents.wixsite.com/langeaisrsdeparents/

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Mes enfants s’étalent
Dans mon sac à main, une balle de ping-pong, conversant avec un dinosaure. Une Barbie sirène, échouée dans la salle[...]
Petite philosophie des tâches ménagères
Le linge. Lancer la machine. J’oubliais ! Vider le lave-vaisselle. Et le remplir, tant qu’on y est, pour désencombrer un[...]
C’est le bronx dans ma maison : lâcher prise ou tenir bon ?
Dans le domaine de l’art de vivre chez soi et de la vie quotidienne au foyer s'il y a un [...]
Conception et réalisation : Progressif Media