HB-article-cinq-citations

Mes 5 citations pour une maman

Chères Mamans,

Pour ce mois de juin, j’aimerais vous faire un présent.

Dans la tête des gens – ceux qui n’ont pas la chance immense de connaître les Fabuleuses (eh oui, vive Hélène !) – maternité rime avec épanouissement, émerveillement et ravissement. Et bien évidemment – nous les Fabuleuses – on sait bien que dans la vraie vie, c’est un peu différent

Alors, pour une maternité plus zen et moins stress, je vous offre ces 5 citations-ressources. Celles qui m’inspirent… Celles qui attirent du positif dans nos vies de mères.Celles qui permettent à l’étincelle de la maternité de continuer à briller dans nos yeux… À consommer et savourer sans modération.

– « On n’a pas idée de tout le bien qu’on fait en ne faisant rien, de tout ce que la vacuité peut contenir de plénitude. » – François Garagnon. On l’a testé pour vous, et c’est vrai ! Une maman d’enfant différent me confiait : « Faire du rien, j’adore, cela me fait tant de bien ! »C’est le moment de tenter l’expérience, à commencer par ce dimanche !

– « Si l’on veut massacrer un enfant, il faut l’abandonner ou trop l’entourer. » – Boris Cyrulnik. « Maman a toujours dépendu de moi pour être heureuse… ce fut si dur à vivre ! » me confiait cette autre mère. Aussi celle-ci a décidé de vivre d’abord pour elle – ses pinceaux à la main… Ni trop près ni trop loin de ses petits fabuleux, elle se sent bien.

– « Il faut travailler… puisque tout bien vérifié, travailler est moins ennuyeux que s’amuser. » – Baudelaire. Vrai ? Oui, oui ! « Travailler me donne un équilibre, cela me permet de prendre ma place dans le monde », affirme cette institutrice. « Et puis, après une semaine de boulot éprouvant, je suis presque contente de me coller à mon repassage ! » Dans les tâches domestiques, le plaisir qu’on en retire nous donne de l’énergie, de l’élan… Bon à savoir, non ?

– « Depuis la nuit des temps l’histoire des mères et des pères prospère… avec des pères qui coopèrent à la perfection. » (Grand Corps Malade). Autant se l’avouer, l’aventure maternelle se vit d’autant mieux à deux, autrement dit avec nos fabuleux (si possible bien sûr…) ! « C’est le couple qui doit devenir le socle, le pilier, le roc… chaque ressort a un rôle à jouer, et si l’un des deux ne joue pas sa partition, tout s’écroule » témoigne ce jeune père.

– « Il faut un village pour élever un enfant » – Proverbe africain. Bien connue, cette maxime a fait ses preuves. Cette tata gâteuse en est l’illustration parfaite : « Moi, je suis là pour faire les choses que Maman n’a jamais le temps de faire, par exemple : créer un potager, faire un atelier Patasel, raconter une histoire aux petits et écouter les histoires des grands, rappeler aux enfants qu’ils ont une maman formidable … et tout ce qui aide ma soeur !» Oh, merci, merci, fabuleuse tante !

Axelle Trillard

promo newsletter site

Je partage sur Facebook