assez-fabuleuse

Mamans épuisées : vous êtes juste assez fabuleuses, et ça change tout

Mère épuisée : et si le problème, ce n’était pas ton manque de compétence, mais plutôt ton manque de confiance ?

À toi qui visites ce site pour la première fois : bienvenue chez les fabuleuses !

Ici, on a bien compris qu’on n’était pas des fées du logis, ni des mères parfaites, ni des wonderwoman à barre d’énergie illimitée. Pour le monde autour de nous, on n’est jamais assez : jamais assez belle, jamais assez mince, jamais assez douce, jamais assez patiente, jamais assez présente, jamais assez compétente… Ici, on part du principe qu’on est :

JUSTE ASSEZ fabuleuse, et que ça change tout !

Peut-être es-tu en congé maternité, en congé parental, ou peut-être es-tu tombée sur cette page parce que tu es maman, tout simplement.

Chez les fabuleuses, on essaie de démystifier ce qui se passe derrière les portes de nos foyers. Car on ne nous avait pas prévenues, mais quand on devient maman, on est dans son foyer… à un moment où à un autre de la journée ! Même si on a un travail et qu’on n’est pas « mère au foyer » à 100%, le foyer n’est jamais loin de notre dialogue intérieur…

« Est-ce que j’ai bien mis un goûter dans son cartable ? Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir manger ce soir ? J’ai encore oublié d’étendre le linge… »

Eh oui… en 2017 on veut tout :

Être la meilleure au bureau ET être à la sortie de l’école à 11 heures et demie, avec un plat maison-bio-local posé sur la table. Et tout cela avec le sourire évidemment, et SANS râler, jamais. Mères parfaites au travail, mères modèles à la maison… pas étonnant que l’épuisement maternel fasse autant de ravages !

Je m’appelle Hélène Bonhomme.

Un jour, alors que mes enfants venaient de balancer 2 douzaines d’oeufs dans la cuisine, j’ai craqué. Et j’ai pris la décision d’arrêter de m’en vouloir d’être imparfaite. Avec le temps, j’ai compris :

Mes enfants n’ont pas besoin que je sois parfaite… ils ont besoin que j’aille bien ! Et que je m’aime comme je suis.

J’ai créé le site des fabuleuses au foyer pour aider les mamans à se souvenir de l’essentiel : elles sont juste assez fabuleuses, et ça change tout !

Parce que les aléas de nos vies de mamans nous font parfois oublier la fabuleuse qui est en nous, j’envoie chaque semaine des piqûres de rappel par mail : pour les recevoir, inscris-toi ici ! Tu recevras un e-book en cadeau.

Pour découvrir mon histoire, regarde mon passage dans Mille et une Vies avec Frédéric Lopez : j’y raconte mon burn out maternel et surtout, comment j’ai remonté la pente !

 

 

Helene BonhommeHélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une prépa littéraire, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie !
mock-up-pub-fin-article

 

Je partage sur Facebook
  • je suis une maman et je conseils dans ce cas garder son calme

  • Emilie

    Bonsoir à toutes, et bien voila je suis au bout du rouleau pas loin du bord du gouffre… cela fait maintenant 2 ans que je suis à la maison à m’occuper de mes enfants. J’ai d’abord quitté mon poste pour d’autres horizons et le realiser, nous sommes partis vers la mer pour une meilleure qualitŕ de vie. Mon conjoint faisait les allers/retours paris nantes ttes les semaines. J’étais seule du lundi au jeudi. Puis je suis rapidement tombée enceinte. La grossesse a ete compliquée, enormement de fatigue, des saignements, un malaise en pleine rue, puis une nuque trop epaisse et un femur trop court à la 2eme echo… on nous a bien fait paniqué pendant 2 mois et puis pouf plus rien! Nous etions heureux mais il fallait s’en remettre. Je n’ai finalement eu que 2 petits mois de repit puis notre fils est né. Je n’ai pas pu allaiter au sein car il avait un frein de langue et quand se fut possible il etait deja trop habitué au bib. Babyblues, fatigue de la grossesse et le stress toujours là. Il a beaucoup pleuré et peu dormi. Beaucoup de colliques, puis des reflux, puis de l’eczema. Reveils chaque nuit toutes les heures… j’etais epuisée, sur les genoux exténuée. Pas une minute pour moi, la grande à gerer aussi et le papa qui ne revenait que le jeudi soir. J’ai accumulé et je n’arrive plus à rien ni m’aime à trouver le plaisir de m’occuper de mes enfants. Les cris et pleures me semblent difficilement supportables… Nous avons demenagé pour suivre papa et nous retrouver enfin tous les 4 tous les jours. Nous sommes à Amsterdam depuis un mois. Nous sommes fatigués et l’adaptatiin est difficile pour notre fille et du coup pour moi aussi. Demain c’est mon anniversaire et je ne sais meme pas quelle journée m’attend. Je n’ai envie de rien si ce n’est me retrouver seule ou bien juste avec mon amoureux pour une petite heure mais pas de babysitters de dispo… je suis bien lasse de tout ça et je ne vois pas le bout de grand chose…. je peux me sentir parfois fabuleuse mais aujourd’hui cela m’est difficile…

  • Barbara Bibulle

    Prend une nounou rien que une aprem et prend du temps pour toi…. je te comprend tellement. Va marcher fais toi les ongles va boire un cafe en ville. Gros bisous

  • Emilie

    Merci Barbara 🙂 Je vais surtout relever le défi 10 minutes par jour!