HB-prema

Maman prématurée

Journée mondiale de la prématurité : quelques mots pour toi qui n’as pas eu d’autre choix que d’accueillir la vie plus tôt que prévu.

Un mot pour toi :

  • si on t’a dit : « c’est maintenant ou jamais »
  • si tu n’as pas pu faire ta valise avant de partir à la maternité
  • si la première fois que tu as vu ton bébé, c’était au travers d’une vitre
  • si à cause de tous ces tubes, tu ne peux même pas voir s’il te ressemble
  • si à cause de tous ces bips, tu ne peux même pas entendre ses petits ronronnements
  • si tu sais que l’on peut utiliser “vie” et “mort” dans la même phrase
  • si ton coeur de mère sait que ce bébé-là est un battant-né
  • si tu pleures de joie parce qu’il a pris 12 grammes
  • si tu danses de joie parce qu’il a avalé 3 millilitres
  • si tu as quitté la maternité sans bébé
  • si tu as eu l’horrible sensation de l’abandonner là
  • si tu ne comptes plus les trajets entre chez toi et l’étage de néonat
  • si tu regardes des photos de lui pour tirer ton lait
  • si les semaines qui le séparent du retour à la maison te paraissent une insoutenable éternité
  • si la nuit tu rêves de lui en train de respirer sans machines
  • si tu as dû faire le deuil d’un ventre qui n’est pas devenu aussi gros que prévu
  • si tu as dû apprendre à te refaire confiance
  • si tu n’as pas toujours su accepter la cicatrice qui à chaque douche te rappelle cette vie qui a commencé trop tôt
  • si tu ne sais pas toujours quoi faire de ce disque qui tourne en boucle dans ta tête : “je n’ai pas su te garder au chaud”
  • si de tes propres yeux tu as vu l’incroyable capacité de résilience d’un petit être humain
  • si au fond de toi tu sais que son histoire, c’est aussi ton histoire, celle de son père également, et qu’aucun de vous trois ne sera plus jamais le même
  • si l’histoire s’est bien terminée
  • si l’histoire s’est mal terminée
  • si des années après, ça te prend encore aux tripes à chaque fois que tu croises un nourrisson

Toi, maman prématurée qui apprends tellement plus vite et qui grandit tellement plus fort que toutes les autres mamans : aujourd’hui j’ai envie de te dire merci.

Merci d’être une maman pas tout à fait comme les autres.

Merci de nous inspirer, nous pour qui l’issue était prévisible, à toujours garder en tête que la vie est un cadeau. Et qu’une mère a des ressources insoupçonnées. Tu es fabuleuse, une fabuleuse tout terrain. Une fabuleuse preuve que l’amour gagne toujours.

Tu es fabuleuse, un jour à la fois.

Tu tiendras, une heure à la fois. Tu passeras au travers de cette saison-là. Et tu seras là pour celles qui traverseront la même tempête, tu seras là pour leur dire “je sais”, tu seras là pour leur dire “ça va aller”. De la part de toutes les fabuleuses : merci pour ça.

call-to-action-concours-soireee

photo-ronde-heleneHélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une Khâgne, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie !

 

Je partage sur Facebook
  • Magali Ferron

    15 mois après et ça rappelle plein de souvenirs et ça donne les larmes aux yeux – surtout de repenser à cette 1e soirée de retour à la maison sans bébé….

  • KT

    Merci, mon fils a deux ans maintenant et personne ne se douterait qu’il est né à 4lbs, 36 semaines et si vulnérable.
    Je suis enceinte pour la deuxième fois et je travaille bien fort pour me dire qu’il n’y a jamais deux grossesses pareilles. En effet cette fois-ci, il y a deux bébés dans mon ventre…

  • Jess

    Merci à vous pour ce beau texte si près de notre réalité de maman de si petits et si forts bébés. Merci de rappeler que la prématurité n’est pas juste naître un peu trop tôt…
    Merci beaucoup de penser à tout ces petits etres qui se sont battus si fort et à ceux qui se battent encore ainsi qu’à leur maman!
    Merci

  • Merci Jess !

  • Oh, bravo, double bravo… cela va être une belle et magnifique nouvelle aventure !