La tentation de toute-puissance - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

La tentation de toute-puissance

Yolande & Philippe Schwab 10 décembre 2018
Partager
l'article sur


Vous arrive-t-il de vous sentir impuissante ? Vous aimeriez que les souffrances de vos proches cessent…  Mais les choses ne changent pas aussi vite que souhaité. Et cela vous est insupportable !

Côté pile, notre Hulk féminin, bien que terrifiant, a toute son utilité. Côté face, c’est une autre histoire : la tentation de toute-puissance nous guette toutes, à un moment ou un autre, consciemment ou non… d’autant plus quand on veille à développer ses potentialités et que l’on veut aider d’autres fabuleuses autour de soi.

Rassurons-nous : le Hulk côté pile est bien toujours là !

Mais pendant que celui-ci se repose sur ses lauriers de ses innombrables aventures de sauvetage, il ne réalise pas qu’il est en proie avec la tentation de toute-puissance.

De quoi s’agit-il ? Tout simplement de notre tendance humaine à ne pas accepter les limites liées à notre condition… humaine justement. Le piège, c’est qu’on a beau être toutes d’accord pour accepter intellectuellement ces limites chez soi et chez l’autre, dans le concret et émotionnellement, on peut réagir comme si elles n’existaient pas !

Dompter son Hulk côté face, c’est donc accepter les limites communes à tous les êtres humains : la maladie, le temps, la mort….

C’est accepter aussi les limites personnelles (intellectuelles, physiques) variables d’une personne à l’autre, évolutives et ponctuelles (coup de fatigue, déprime) ou définitives — handicap à la suite d’un accident, par exemple.

Si l’on a envie que quelque chose bouge dans notre propre vie ou dans la vie de quelqu’un (qu’on aide), n’oublions jamais nos limites, et ayons l’humilité de lâcher prise dans la manière de faire et surtout dans les résultats obtenus.

Parce que mon Hulk côté face veut des résultats !

À moi de reprendre le dessus et de lui rappeler ce détail qui a toute son importance : je refuse de m’évaluer et de mesurer mes capacités d’aidante à l’aune seule des changements visibles chez l’autre, chez cette fabuleuse à qui j’ai tendu la main.

Je ne vais pas me mentir :

Je suis heureuse qu’elle ait bougé, qu’elle ait commencé à avancer sur son chemin ! Et en même temps, je reste consciente de faire une part, ma part, toute ma part… et rien que ma part.



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
La mail des Fabuleuses
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque semaine le meilleur du blog des Fabuleuses ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Yolande & Philippe Schwab

Couple dans la vie, Yolande & Philippe Schwab partagent aux fabuleuses leur expérience et expertise dans les métiers de l’accompagnement. Yolande est psychopraticienne et coach de vie. Elle accompagne les trajectoires de vie des particuliers. Philippe est formateur et coach professionnel. Il est spécialisé en communication interpersonnelle et intervient essentiellement dans les entreprises et les associations.
https://www.schwab-experience.com

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Mon bébé va avoir un bébé !
Cette phrase défilait sans cesse dans mes pensées lorsque les émotions de la joie et de l’excitation à l’annonce de[...]
Le diagnostic : une carte au trésor
Quand le diagnostic tombe, qu’il soit soudain ou attendu depuis longtemps, les mots viennent cristalliser une réalité qu’on a plus[...]
Les victoires intérieures précèdent les victoires publiques
« Les victoires intérieures précèdent les victoires publiques. Nul ne peut inverser ce processus, de même que nul ne peut[...]
Conception et réalisation : Progressif Media