La passion s’en est allée… que reste-t-il de nos amours ? - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

La passion s’en est allée… que reste-t-il de nos amours ?

la passion dans le couple
Marie Lucas Leborgne 17 avril 2023
Partager
l'article sur


Les feux de l’amour

Ah ! Roméo et Juliette ! Ce couple est pour notre société l’exemple typique des amoureux. Leur amour les brûle de l’intérieur et les rend capables de tout. Ils s’aiment à en mourir — et d’ailleurs, ils en meurent effectivement, préférant se donner la mort plutôt que de vivre sans l’autre. C’est l’image même du couple amoureux, en ce que leur amour semble plus fort que tout et les consume totalement. « Aimer, c’est ce qu’il y a de plus beau, aimer c’est monter si haut […], et brûler au cœur d’un volcan », chantent le beau Roméo et la belle Juliette dans la comédie musicale… 

L’amour de Roméo et Juliette incarne tout à fait ce que les Grecs anciens nommaient « eros »,

qu’on pourrait traduire par « amour-torride ». C’est l’amour des nouveaux amants, qui s’attendent, se cherchent et s’étreignent avec frénésie. C’est l’amour passionnel, qui souvent prend naissance avec un « coup de foudre » : soudain, inexplicable, il s’impose comme une évidence, au bénéfice, parfois, d’un parfait inconnu. Il suffit d’un simple regard pour que Roméo tombe amoureux de la belle Juliette  ! L’amour-eros, c’est cet amour qui te fait oublier l’heure et parler jusqu’au bout de la nuit, avide que tu es d’écouter l’autre et de rester toujours avec lui. C’est cet état d’impatience et d’inquiétude dans lequel tu es lorsque l’autre n’est pas là. C’est ce courant qui électrise ton corps lorsque tu sens sa main se poser sur toi ou vos lèvres se rencontrer. 

L’amour-torride (eros) ne dure pas indéfiniment

Au début de notre relation, mon homme me déclamait des poèmes et nous restions des heures à flâner dans Paris, insouciants et heureux, dans notre bulle commune d’amour et de désir. Mais progressivement les poèmes se sont faits plus rares… Avec le temps qui passe, je ne frémis plus autant quand sa main m’effleure. Je n’attends plus chacune de ses réponses avec autant d’impatience. Les attentions sont devenues moins régulières et plus ordinaires. Cela fait maintenant 10 ans que nous sommes ensemble, et nous nous sommes habitués l’un à l’autre. 

Au bout d’un moment, la relation amoureuse devient plus habituelle, moins surprenante.

Je me rappelle avec émotion nos premiers baisers, nos premières étreintes. Elles n’ont aujourd’hui clairement plus la même signification et elles sont plus rares, avec ce bébé qui refuse de s’endormir le soir, ou qui dort au milieu de nous, avec, par-dessus le marché, un boulot stressant qui nous vole parfois nos soirées. 

L’amour-eros semble s’éloigner doucement, jusqu’au jour où le couple se réveille en réalisant douloureusement que la relation a changé.

Cela veut-il dire pour autant que nous ne nous aimons plus ? L’amour éternel dont Roméo et Juliette sont les emblèmes nous a-t-il quittés ? Cet amour-torride si grisant, qui nous donnait des ailes et colorait notre vie et nos joues en rose, est-il fini ? 

Un détail me saute aux yeux : savez-vous que l’histoire d’amour de Roméo et Juliette n’a en réalité duré que 6 jours ? S’ils sont restés dans cet amour eros, c’est qu’ils n’ont pas eu le temps de vivre autre chose, étant donné que leur mort tragique survient moins d’une semaine après leur rencontre. Dit comme ça, ça paraît moins surprenant que leur amour soit resté si intense, vu qu’il n’a duré que 140 heures top chrono ! Trop facile, hein ! Quand nous, on galère à remettre des bûches mouillées dans le feu de notre amour conjugal, pour qu’il dure encore, ou dans l’espoir qu’il reprenne !

L’amour-tendresse (philia) est le secret d’un amour durable

Cet amour eros est en fait pour les Grecs l’amour le plus standard, le plus accessible à tous et le plus volage, le plus égocentré. L’amour-torride ne peut durer tel quel. Il est une passion violente qui se nourrit essentiellement de la frustration et du rêve d’union avec l’autre. Quand cela fait plusieurs années que cette union est effective, l’eros s’estompe. Qu’est-ce qu’eros, demande le philosophe André Comte-Sponville ? « C’est le plus facile. C’est le plus violent ».

Mais eros n’est pas le tout de l’amour  ! Il y a en effet un autre concept pour dire l’amour, en grec ancien : philia.

On pourrait traduire par « l’amour-tendresse ».

L’amour philia, est défini par Aristote comme le fait de vouloir le bien de l’autre. Dans la philia, c’est moins le désir qui triomphe que le désir de vivre ensemble, le fait d’être bien avec l’autre et de vouloir sincèrement son bien à lui. Mon homme n’est pas seulement celui qui me fait frémir, mais il est aussi mon confident, celui qui garde toujours confiance en moi et me relève, mon ami. Contrairement au coup de foudre, qui me fait désirer en un instant une personne que je peux connaître à peine, l’amour-tendresse suppose la connaissance de l’autre. Il faut du temps pour qu’il naisse et s’établisse. Cet amour est, pour les Grecs, plus profond car ses fondements sont plus solides. Ill ne s’effondre pas au premier coup de vent et il est moins « aveugle » à l’autre. Pour les Grecs, l’amour « torride » (eros) ne dure qu’un temps, alors que l’amour « tendresse » (philia) est stable. 

La vie de couple est faite de subtils aller-retour entre ces deux types d’amour

L’amour n’est pas qu’union effrénée et électrique des corps ou désir de fusion. L’amour est aussi fait de temps, de patience, d’acceptation des défauts de l’autre, de pardon. Eros et philia ne s’opposent pas : l’amour-torride nourrit et entretient l’amour-tendresse. Et l’amour-tendresse permet de faire durer dans le temps l’amour-torride, qui, à lui seul, s’essouffle vite. Eros, c’est comme le feu d’une allumette : il est éclatant, mais ne dure qu’un temps. Il faut plus qu’une allumette, pour que le feu ne s’éteigne pas : il faut des bûches ! Mais en même temps, on a besoin de l’étincelle de cette allumette pour que le feu prenne ou reprenne. 

Si, donc, je me retourne sur mon couple et que je constate que le désir y est moins présent qu’à ses débuts, c’est tout à fait normal et cela ne signifie pas pour autant que l’amour a disparu. Et rassurez-vous, il est possible d’agir pour que l’amour-eros revienne pimenter notre relation ! Comment ? En discutant avec l’autre ! En créant de nouvelles occasions d’intimité, en changeant le cadre de nos relations.

Et toi, chère Fabuleuse, as-tu parfois l’impression que l’amour-torride s’est éclipsé de ton couple ?

Trouves-tu des moyens pour le faire renaître, pour qu’il vous réenflamme ?



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque matin ton petit remontant spécial maman ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Marie Lucas Leborgne

Professeure agrégée de philosophie et mère de trois enfants, elle vit actuellement à Compiègne. Mère et prof à temps plein, quand il lui reste du temps libre elle continue ses recherches sur le corps féminin en philosophie. Et à ses heures perdues, elle écrit de la fiction jeune adulte. 

Elle a à coeur de porter sur les questions chères aux Fabuleuses un regard philosophique et concret, inspiré de ses lectures et de ses propres questionnements.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
couple amoureux
Pour une sexualité ordinaire
« Ses mains se faufilent sous les pans de ma chemise de nuit, il me caresse le dos. Je connais[...]
portrait de femme devant une lettre
Tout ce que je n’ose pas dire à ma femme
Je t’aime depuis si longtemps  Alors que le soleil se couche,  Je vois ton regard dans les reflets de ses[...]
la péridurale magique
Les 7 ingrédients indispensables de la péridurale magique
J’ai vécu trois grossesses. Pour chacune d’entre elles, j’ai fait la fière, la forte, et lorsque m’était posée la question[...]
Conception et réalisation : Progressif Media