J’ai des idées noires - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

J’ai des idées noires

Hélène Bonhomme 15 décembre 2018
Partager
l'article sur


Illustration : Aurélie M.G.

D’après une fable amérindienne, nos luttes intérieures sont semblables à un combat entre deux loups de force égale :

  • le loup noir et sombre, qui représente notre mauvaise humeur, nos peurs, notre découragement ;
  • face à lui se tient le loup blanc et lumineux, qui représente notre joie, notre sérénité, notre indépendance émotionnelle.

Parfois, au cours de cette lutte sans merci, l’un des deux loups prend le dessus. Mais sa domination ne dure jamais très longtemps car son adversaire revient à la charge avec encore plus de vigueur.

On la connaît bien, n’est-ce pas, cette sensation de lutter sans cesse à l’intérieur, cette sensation d’être tiraillée entre d’un côté le courage d’aller de l’avant, et de l’autre côté l’envie de se laisser aller à ce qui nous tire vers le bas !

Alors voici la conclusion de la fable :

Au final, lequel des loups gagne ?

Celui que je nourris !

C’est aussi simple que ça : avec le temps, le loup qui est nourri se fortifiera et le loup qui n’est pas nourri s’affaiblira.

  • Te sens-tu fâchée ?
  • Tu sens-tu frustrée ?
  • Énervée ? Découragée ?
  • Te sens-tu au contraire satisfaite et détendue ?

Prends quelques instants pour observer tes loups et te demander lequel prend le dessus dans ta vie en ce moment.

L’idée est simple : plus tu te nourris de stress, de critiques, d’inquiétude, d’insatisfaction… plus tu renforces des émotions nuisibles pour toi-même et pour ton entourage.

À l’inverse, plus tu te nourris de gratitude, de bonne humeur et de sérénité, plus tu renforces des émotions constructives pour ton propre bien-être et pour le bien-être de ceux qui t’entourent, même lorsque la déception et la frustration pointent le bout de leur nez.

Ainsi, un petit pas après l’autre…

…Ton loup blanc finira par prendre le dessus.

Nous faisons tous face à des frustrations. Est-ce qu’on se sent mieux après avoir râlé ? Non… au contraire, notre loup noir en est renforcé.

Il y a quelques années, j’étais au plus bas, dans l’épuisement et la dépression. Tout a changé quand j’ai compris que mon quotidien était construit sur des habitudes destructrices, qui attaquaient sans arrêt mon bien-être, mes relations, mon énergie — à commencer par mon habitude de ressasser sans arrêt de la négativité.

Il y a toujours des raisons de râler.

Si ce n’est pas à propos de la machine à laver, c’est à propos de notre conjoint, de nos enfants, de nos collègues, du gouvernement ou du mauvais temps. Qu’est-ce que cela nous apporte ? Encore plus de frustration, encore plus de mauvaise humeur, de colère, de peur, de découragement.

Nourrir son loup blanc, c’est apprendre à glaner, au fil de nos journées, ces petites choses simples qui nous ramènent sur le chemin de la gratitude : s’arrêter pour boire un café chaud, laisser un post-it d’encouragement sur la table de la cuisine, regarder quelqu’un dans les yeux, s’offrir quelques minutes de lecture, dire merci à ceux qu’on aime d’exister dans notre vie…

Prends bien soin de ton loup blanc !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 3 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Quand il s’éloigne…
Dans Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, le best-seller de psychologie conjugale, John Gray explique que[...]
Dernières paroles à ma fille
Sur la peau de mon cou, je peux sentir le va-et-vient de l’air qui s’échappe de ses narines. Les poings[...]
Le bouton magique
Si un bouton magique existait,  Si j’avais le choix entre : ne rien changer ou presser ce bouton pour que ma[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.