Guide de survie à l’attention de mamans de make-up thieves ! - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

Guide de survie à l’attention de mamans de make-up thieves !

Sarah Pereira Pinto 24 juillet 2014
Partager
l'article sur


Ne riez pas. Le vol de maquillage constaté depuis quelques décennies déjà est aujourd’hui devenu l’une des grandes préoccupations des jeunes mères. Ce phénomène, plus communément connu sous le nom de « make-up theft »,

laisse chaque année quelques millions de femmes à travers le monde dépossédées de leur bien le plus intime, meilleur ami des nuits sans sommeil, complice silencieux de leurs défauts physiques.

La cause : le vol régulier et continuel de ces denrées par un groupe aussi parfaitement organisé qu’insoupçonnable. Car oui, si ces femmes ont pu se laisser abuser si longtemps dans le calme mensonger de leur foyer, c’est bien parce que les auteurs de ces forfaits n’étaient autres que le fruit de leur propre chair : leurs filles.

Leur mode opératoire : infiltration au sein des quartiers réservés des victimes (la chambre à coucher ou salle de bain généralement), vol des produits, usage indu et/ou destruction. Les victimes, essayant alors d’utiliser leurs accessoires de maquillage, avaient l’effroyable surprise de découvrir qu’une autre en avait eu l’usage.

Les conséquences directes de ces actes :

  • une perte importante de cosmétiques (certains n’ayant même pas été utilisés au préalable par les victimes)
  • la naissance d’un climat de crainte et de suspicion affectant toute la cellule familiale
  • la charge de ménage supplémentaire créée notamment par l’usage des nombreux tubes de rouges à lèvres comme accessoires d’expression artistique sur les murs, tables et chaises des domiciles vandalisés

Lasse de voir cette situation s’aggraver de mois en mois et le nombre de plaintes s’accroître inexorablement, l’ OMEC (l’Ordre des Mamans En Colère) a décidé de mettre en place une procédure de riposte afin de contrer efficacement l’organisation criminelle internationale à la base de ses rapts intempestifs de biens d’embellissement de la communauté des mères.

Madame, si vous nous lisez et vous trouvez être :

  • mère d’un enfant de sexe féminin
  • dont ce dernier est en proie au syndrome du mimétisme matriarcal
  • âgée de 1 an et demie à 25 ans

Lisez attentivement ces recommandations :

  1. Gardez vos biens de cosmétiques hors de portée de cette population à risque
  2. N’utilisez jamais l’objet de la convoitise au vu et au su de tous, plus particulièrement de vos criminelles en herbes
  3. Semez votre domicile de pièges en tous genres

Ne relâchez pas vos efforts, ensemble nous viendrons à bout de ce fléau !

Victimes, vous souhaitez sortir du silence ? Votre voix compte, prenez la parole en commentaire !
 
 
 
 
 


Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Sarah Pereira Pinto

Diplôme de marketing et communication en poche, c'est d'abord en agence de com que Sarah a cru voir sa carrière se dessiner. Mais ça c'était avant ! Avant de tomber amoureuse de la vie entrepreneuriale, de ses rebondissements et de son enivrant parfum d'indépendance. Aujourd'hui consultante média et relations presse pour sa propre structure, cette working girl hyper active et curieuse de tout partage son temps entre sa passion pour l'écriture, la musique, les rues de Paris et son désir de voir le potentiel de chaque femme s'épanouir.
http://letstalkabout.fr

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Vidéo : 24 heures dans la tête d’une maman
Découvrez la première vidéo des Fabuleuses au Foyer ! Chef de chantier, chauffeuse de taxi, directrice artistique, soldat du feu,[...]
Les 7 familles
L’aromathérapie de la soupe qui mijote quand les enfants rentrent de l’école le soir. La naturopathie de la balade en[...]
Ce que les papas devraient savoir sur les filles
Je n’ai pas de fille... mais je suis la fille de mon père ! Après avoir publié l’article Ce que[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.