gang_make_up

Guide de survie à l’attention de mamans de make-up thieves !

Ne riez pas. Le vol de maquillage constaté depuis quelques décennies déjà est aujourd’hui devenu l’une des grandes préoccupations des jeunes mères. Ce phénomène, plus communément connu sous le nom de « make-up theft », laisse chaque année quelques millions de femmes à travers le monde dépossédées de leur bien le plus intime, meilleur ami des nuits sans sommeil, complice silencieux de leurs défauts physiques.

La cause : le vol régulier et continuel de ces denrées par un groupe aussi parfaitement organisé qu’insoupçonnable. Car oui, si ces femmes ont pu se laisser abuser si longtemps dans le calme mensonger de leur foyer, c’est bien parce que les auteurs de ces forfaits n’étaient autres que le fruit de leur propre chair : leurs filles.

Leur mode opératoire : infiltration au sein des quartiers réservés des victimes (la chambre à coucher ou salle de bain généralement), vol des produits, usage indu et/ou destruction. Les victimes, essayant alors d’utiliser leurs accessoires de maquillage, avaient l’effroyable surprise de découvrir qu’une autre en avait eu l’usage.

Les conséquences directes de ces actes :

  • une perte importante de cosmétiques (certains n’ayant même pas été utilisés au préalable par les victimes)
  • la naissance d’un climat de crainte et de suspicion affectant toute la cellule familiale
  • la charge de ménage supplémentaire créée notamment par l’usage des nombreux tubes de rouges à lèvres comme accessoires d’expression artistique sur les murs, tables et chaises des domiciles vandalisés

Lasse de voir cette situation s’aggraver de mois en mois et le nombre de plaintes s’accroître inexorablement, l’ OMEC (l’Ordre des Mamans En Colère) a décidé de mettre en place une procédure de riposte afin de contrer efficacement l’organisation criminelle internationale à la base de ses rapts intempestifs de biens d’embellissement de la communauté des mères.

Madame, si vous nous lisez et vous trouvez être :

  • mère d’un enfant de sexe féminin
  • dont ce dernier est en proie au syndrome du mimétisme matriarcal
  • âgée de 1 an et demie à 25 ans

Lisez attentivement ces recommandations :

  1. Gardez vos biens de cosmétiques hors de portée de cette population à risque
  2. N’utilisez jamais l’objet de la convoitise au vu et au su de tous, plus particulièrement de vos criminelles en herbes
  3. Semez votre domicile de pièges en tous genres

Ne relâchez pas vos efforts, ensemble nous viendrons à bout de ce fléau !

Victimes, vous souhaitez sortir du silence ? Votre voix compte, prenez la parole en commentaire !

 

Je partage sur Facebook
  • Fred

    lol merci j’ai bien ri !! Ici, ma gangster de 2 ans ne se laisse coiffer que si je la laisse mettre du gloss en même temps !! pour le reste, elle n’a pas encore attaqué ma palette de fards ou mes rouges à lèvres…. wait & see !

  • Même les p’tits gars sont attirés par le make-up… mais plutôt par le « mécanisme » ! RIP le rouge à lèvres complètement sorti, mais vite rebouché pour ne pas se faire prendre… mais sans l’avoir re-rentré avant Arrrggghhh…

  • Nadine

    Mes 2 filles de 6 et 12 ans sont coquettes et aiment se maquiller. ..aussi. …
    L’autre jour, je vois un de mes rouges à lèvres sur leur commode.
    – d’où vient ce rouge à lèvres?
    – on l’a TROUVÉ dans une trousse!!!!
    Ensuite, je suis à la recherche de mon smart phone et je vois Clarys (6 ans) en train de se filmer pour faire un tutoriel de maquillage! !!!!! Elle s’etait bien tartinée le visage.
    Résultat des courses : la mémoire de mon mobile était saturée et karcher du visage pour Clarys ;))

  • MDR ! J’ai la même à la maison alors qu’elle n’a que 3 ans ! Le niveau d’espièglerie et de ruse est impressionnant à ces âges là ! Elle ferait tout pour pouvoir se maquiller et se mirer des heures durant ! Bon, j’espère que les petits tuyaux pourront aider ! lol ! On se serre les coudes entre « mamans victimes » !

  • Merci pour cet article… je ne suis pas seule et il existe des solutions !! Quel soulagement !! Justement vous parlez de pièges pouvez vous me donner plus de détails sur la fabrication de ces derniers ? 😉

  • Bonsoir Marion, je mets quelques prototypes au point et promis je vous partage l’info ! 😉