fabuleuses

Fabuleuses : ce que vous m’avez appris

Chères Fabuleuses, vous avez un message ! Il m’a été envoyé par Jeannie, lectrice assidue de ce blog de mamans… pourtant elle est célibataire et sans enfants ! Voyez comme vous avez pu l’inspirer… 

Je suis la cinquième d’une famille de 7 enfants. En grandissant, j’ai appris à voir tout ce que ma fabuleuse maman a donné pour que nous soyons bien, j’ai vu mes grandes soeurs devenir des mamans fabuleuses à leur tour et je vis depuis un an avec une fabuleuse qui a accepté de m’accueillir dans son cocon pour que mon rêve de devenir pasteur de jeunes devienne réalité.

Bref, des fabuleuses j’en ai vu et j’en vois défiler… Il est temps pour moi de vous honorer et de vous rappeler que vous êtes au top !

Même avec du vomi sur la chemise, même quand il n’y a plus de beurre dans le frigo, même quand vous êtes en train de vous égosiller sur cet enfant qui met dix ans à finir son assiette, même quand vous nous demandez honteusement de veiller sur votre nourrisson de 3 mois le temps de prendre une douche l’esprit tranquille, même quand sortir en famille vous décourage d’avance en réalisant la complexité de l’expédition.

Bon j’avoue, il y a bien ce moment où tous vos enfants ont décidé de venir à bout de votre système nerveux dans un temps record (2 en se chamaillant pour savoir qui a bu le premier dans un verre, l’autre en ruinant votre canapé tout neuf ‘cuir de chameau’ avec du feutre indélébile ou encore en venant vous poser la question fatidique à laquelle vous avez déjà répondu ‘non’ toutes les 3 minutes) et où, nous, les « sans enfants », on se dit : « Oh, la chance que j’ai. Freedooom, freedoooom, freedooooom (à la Aretha Franklin), je n’ai pas d’enfants !»

La société veut souvent faire des catégories. Il y a les ‘parents’, les ‘en couple’ et les ‘célibataires’. Mais s’il y a bien une chose que vous côtoyer m’a appris, c’est qu’on est tellement mieux ensemble ! Parce que je n’ai pas de famille à moi, c’est vrai, mais en acceptant de me laisser partager un peu de vous et en me laissant passer du temps avec vos petits bouts, eh bien je ne me suis jamais sentie seule.

Alors MERCI pour ce moment où votre garçon de 2 ans vient nous faire un câlin, où celui de 10 vient nous demander de jouer avec lui, où autour d’un café se dévoile une femme pétillante et drôle (oui c’est bien de vous que je parle !)

MERCI, chères Fabuleuses, de prouver chaque jour qu’on peut être femme, épouse, amie, maman de tellement de façons différentes, juste en restant vous-mêmes. MERCI parce que chacune de ce qui vous semble être de ‘petites’ victoires sont des trésors d’humanité. Merci parce que vos ratés nous apprennent l’humilité.

MERCI parce que vous êtes inspirantes et qu’au fond, en vous regardant vivre, on se rend compte à quel point c’est beau d’être une maman.

Fabuleuses, je vous aime et vous admire… Je trouvais important de vous le dire !

Et qui sait, peut-être qu’un jour, j’en deviendrai une moi aussi…

Depuis le début, ce blog cherche à encourager les digital mums et toutes celles qui le deviendront un jour… Contente que ce soit soit le cas !
Fabuleuses : un petit mot en réponse à Jeannie ?
Futures Fabuleuses : vous êtes les bienvenues sur ce blog ! N’hésitez pas à nous faire un petit coucou en commentaire 🙂

Pour recevoir les news des Fabuleuses, inscrivez-vous ici :

newsletter-1

Je partage sur Facebook
  • MERCI Jeannie pour ton message qui fait du bien ! Comme tu dis, on est tellement mieux ensemble et on a tellement à apprendre les uns des autres. Tu es fabuleuse, vraiment ! <3

  • Delkap

    WOW !!!

  • Lolo

    Oh oui, MERCI Jeannie !! Et merci d’écouter les fabuleuses parler de couches, merci de parler avec les fabuleuses du dernier bouquin à la mode (pour changer des couches), merci de veiller sur fabulons ou fabulettes le temps d’une douche ou d’un ciné, merci de ne pas lever les yeux au ciel quand ils sont exaspérants… Toutes les fabuleuses ont besoin des futures fabuleuses !!!

  • Tabitha

    Merci Jeannie ! Ça me fait particulièrement du bien de lire cela alors que je reapprend à être fabuleuse seule à la maison avec ma demoiselle pétillante d’énergie en me demandant quel cataclysme cela sera quand le deuxième arrivera…

  • Anaïs

    Merci ma chère cousine Jeannie pour ce beau texte qui m’encourage en ce moment précis ou c’est pas toujours facile d’être une maman à la hauteur de cette tâche et merci de nous rappeler qu’on est toute cette fabuleuse maman même quand tout part dans tt les sens. Sois bénie et que ta prière d’être maman un jour soit exaucée !