HB-visu-article-premiere-fois

C’était quand la dernière fois que tu as fait quelque chose pour la première fois ?

On les observe devenir grands :

  • La première fois qu’il a rangé les briques de lait dans le placard
  • La première fois qu’elle a tenu la main de sa soeur
  • La première fois qu’il a dit “merci”
  • Ses premiers pas
  • Son premier jour d’école
  • Sa première dictée
  • Son premier job d’été
  • Son premier appartement

On observe leurs premières fois, qui sont aussi un peu nos premières fois à nous. On les regarde affronter leur monde d’aventures et de désir. On les regarde apprendre.

Et à chacune de leur première fois, on apprend à les laisser grandir, à les laisser partir.

Et nous alors ?

C’était quand la dernière fois qu’on a fait quelque chose pour la première fois ? Je veux dire une chose qui nous fait grandir, une chose qui nous fait sourire, une chose qui nous fait peur mais qu’on ne regrettera jamais d’avoir osé ?

  • Comme ma grand-mère qui est allée à son premier cours d’anglais
  • Et qui est montée dans un avion pour la première fois de sa vie
  • Pour rencontrer ses cousins américains qu’elle n’avait jamais vus
  • Comme les gens qui s’inscrivent à un cours de piano à 40 ans
  • Comme le premier jour d’un nouveau job
  • Ou comme réserver un billet de train et partir seule
  • S’inscrire à un cours de sport… et y aller, vraiment
  • Acheter un manteau de fausse fourrure jaune poussin
  • Et le mettre, pour de vrai
  • Changer (radicalement) de coupe de cheveux

Ce n’est pas parce que l’on n’a jamais fait une chose que cette chose est impossible à faire. Peut-être juste qu’on n’était pas prête, ou peut-être juste que ce n’était pas le moment, et peut-être juste que maintenant…

Il est temps !

Grand temps de redevenir cette enfant qui reprend goût aux premières fois de l’existence. Chère fabuleuse, c’était quand la dernière fois que tu as fait quelque chose pour la première fois ?

Ça s’appelle le changement. Ce frisson qui te traverse alors que tu fais quelque chose de nouveau. Cette peur de te prendre les pieds dans le tapis, cette peur qui justement fait que tu te sens vivante.

  • Comme la première fois où j’ai fait garder mes enfants pour aller lire un livre dans un café
  • La fois où j’ai publié mon premier texte sur internet
  • Celle où j’ai tenu mon premier livre entre mes mains
  • La première dédicace que j’ai signée (je te jure, je tremblais !)
  • Celle où je suis allée prendre un café avec une grande dame qui m’a donné envie de faire ce métier-là
  • La première fois où j’ai pris un micro
  • La première fois où j’ai fait rire 600 personnes
  • Et à chaque fois, j’ai cru que j’allais me faire pipi dessus, et chaque fois j’ai aimé ça.

Cette vulnérabilité-là qui va toujours de pair avec le courage,

cette question qu’on se pose de savoir ce qui nous prend, et puis cette joie de s’être surpassée, d’avoir pris des risques, d’avoir grandi, d’avoir osé un peu plus être soi et de se dire qu’au final on se fiche de ce que les gens en auront pensé.

Comme Kheira, que j’ai rencontrée samedi dernier. Elle avait fait garder ses 4 enfants. Elle allait pour la première fois à un atelier de couture créatif, parce qu’elle lit les fabuleuses piqûres de rappel chaque matin et parce qu’elle s’est dit :

“la nouveauté, c’est pour moi aussi.”

“Encore jamais fait” ne signifie pas impossible… Et si aujourd’hui, tu faisais pour la première fois une chose que tu ne regretteras pas ?

 

 

P.S. Alors voilà, c’est la première fois… la toute première fois que je loue un théâtre. Un théâtre parisien ! C’est la toute première fois que je ne suis pas invitée au micro de quelqu’un, mais que je prends mon propre micro et que je vous invite vous, à venir passer une soirée avec moi. La toute première fois que les fabuleuses se retrouveront en vrai, pour rire, pleurer, apprendre, oublier le temps et – pas un instant – regretter de laisser le fabuleux se débrouiller 😀 Quelqu’un m’a dit : “J’aimerais tant être là, mais je ne suis jamais allée seule à Paris !” – et si c’était la première fois ? 😉

 

HB-visu-article-soireeBOUTON

photo-ronde-heleneHélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une Khâgne, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie !

 

Je partage sur Facebook
  • Mélanie KP

    J’ai pris mon billet…je viendrais seule (à moins d’un changement d’idée de mon fabuleux qui s’inviterait)…de ma petite suisse pour aller direction Paris… j’ai peur et en même temps j’ai hâte… personne d’autres à gérer que moi et mes envies…le temps d’un week-end…c’est énorme…mais merci Hélène de m’offrir cette opportunité de m’écouter et d’oser 😀

  • Valfan

    J’ai les larmes aux yeux… et c’est la première fois que je laisse un commentaire…

  • Claire Guery

    Pour la première fois je vais laisser mes 3 enfants pendant une semaine avec leurs grand-parents pour partir au soleil avec mon cheri . Nous partons en Guadeloupe le 16 mars. Dommage pour ta soirée Hélène je serais bien venue. C’est aussi la première fois que je te laisse un commentaire! Merci pour toutes tes petites pensées qui nous font du bien.
    Claire