Bébé surprise... - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

Bébé surprise…

Une Fabuleuse Maman 25 avril 2018
Partager
l'article sur


Avec nos 4 enfants, on était sûrs de nous. C’est suffisant, notre famille est au complet, on se débarrasse de la poussette et des habits de bébé !

Non, avec juste 35 ans, une « solution définitive » n’avait pas vraiment été envisagée (peut-être plus de mon côté que de celui de mon mari… mais ça fait partie des décisions qui doivent être prises à deux.)

Et un jour… J’ai eu un jour de retard.

Les seules fois où ça m’est arrivé dans ma vie, c’est quand j’étais enceinte. Alors on est passé à la pharmacie, avec une boule au ventre…

Et le test était positif.

Les autres fois, la joie était au rendez-vous… Mais cette fois, la boule au ventre s’est installée un moment. J’en ai pleuré, de ce « bébé surprise » que je ne souhaitais pas.

Il m’a fallu du temps pour simplement l’accepter, cette petite vie qui grandit en moi.

Il m’a fallu (un peu) de temps avant de l’annoncer autour de moi. Je dis « un peu » , parce qu’après 3 grossesses dont une de jumeaux, c’est dur de cacher un 5e bébé au-delà de 2 semaines de retard de règles.

Il m’a fallu du temps pour ne pas me sentir coupable. De quoi ? De « vous ne connaissez pas les moyens de contraception ? », de « vous en avez déjà 4, ce n’est pas raisonnable !»

Ben… on vous a dit que c’est une surprise.

Il m’a fallu du temps pour accepter de revivre encore une fois une grossesse avec ses joies et… ses difficultés surtout (varices, constipation, plein d’à-côté pas forcément très glamour) !

Il m’a fallu du temps pour en arriver à aujourd’hui, où je me dis « vivement que je puisse le porter, ce bébé, le cajoler, le couver, lui présenter tous ces frères et sœur ! »

Encore 8 semaines, et nous pourrons le serrer dans nos bras. Ce bébé qu’on n’attendait plus, mais qui fait déjà partie de notre famille. Les grands se réjouissent de l’accueillir, et nous aussi ! On l’aime déjà… et il y avait encore de la place dans nos cœurs pour un 5e enfant. (Dans la maison un peu moins, mais on va se serrer un peu !)

Cet article nous a été envoyé par une fabuleuse maman : Sandra



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Une Fabuleuse Maman

Nos lectrices nous envoient parfois des textes formidables que nous avons plaisir à publier ici.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Quand il s’éloigne…
Dans Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, le best-seller de psychologie conjugale, John Gray explique que[...]
Elle prend son envol
Bien sûr, quand on met au monde son enfant, on sait qu’un jour il s’en ira pour vivre sa vie.[...]
Les (fameux) pleurs de l’école
« Non, maman, pas travailler ! » Je m’accroupis pour le serrer dans mes bras et l’embrasser dans le cou. Un long câlin[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.