Tu es fabuleuse et ça change tout - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

Tu es fabuleuse et ça change tout

Hélène Bonhomme 1 décembre 2021
Partager
l'article sur


« Révéler la Fabuleuse en chaque maman » :

c’était déjà la punchline de la toute première version artisanale du site des Fabuleuses, lors de sa mise en ligne par mon mari David en mars 2014. Aujourd’hui, cette phrase est toujours d’actualité. Elle consiste précisément en la troisième raison pour laquelle je quitte ma couette le matin (la première étant d’avoir une vessie à vider, la deuxième étant de nourrir d’urgence deux pré ados en pleine croissance + deux bébés dodus hurlant comme des crève-la-faim.)

« Fabuleuse » : depuis toujours, j’ai essayé de le devenir, et de bien des manières.

En étant une petite fille sage, en essayant tant bien que mal d’atténuer mon intensité émotionnelle, à coups de lectures, de conférences, de coaching et de thérapies, en cherchant les meilleures idées d’articles à écrire, en tentant de briller par mon sourire à toute épreuve. Très longtemps, j’ai suivi un plan d’action qui me permettrait de me comporter comme une vraie Fabuleuse. J’étais dans une logique de transaction : si je fais ce qu’il faut, alors j’obtiendrai les résultats escomptés. Un comportement adéquat me permettrait de gagner plus de sérénité, plus d’amour, plus de joie, plus d’énergie, plus de créativité.

Cette logique de marchandage, peut-être que toi aussi tu la connais bien,

peu importe la forme qu’elle prend dans ton quotidien : si j’ai des bonnes notes / si j’intègre les bons rituels de développement personnel à mon hygiène de vie / si je suis une mère aimante / si je pratique le maternage proximal et l’éducation positive / si je suis une bonne croyante / si je fais de l’exercice physique / si je prends bien soin de mon couple… alors je serai digne d’être appelée « Fabuleuse ».

Quand ta valeur dépend de ce que tu fais, voici les questions qui t’accompagnent :

« Est-ce que j’en ai fait assez ? Est-ce que c’est suffisant ? »

Évidemment, la réponse est toujours non. Toi et moi, on ne le sait que trop bien : même avec la plus grande détermination du monde, il suffit d’une mauvaise nuit pour que le château de cartes s’écroule et que la Fabuleuse devienne une cafouilleuse.

Mon rêve, c’est de « révéler la Fabuleuse en chaque maman ».

En proposant une alternative à la logique du marchandage : la logique de la confiance. À chaque fois que je t’écris, j’aimerais trouver les mots non pas pour te dire ce que tu devrais faire, mais pour te rappeler qui tu es vraiment : une Fabuleuse.

Peut-être te racontes-tu depuis toujours une histoire dans ta tête :

Une histoire où tu n’es jamais assez bien pour être fabuleuse. Alors j’aimerais t’inviter à croire à une tout autre histoire : une histoire où tu n’as rien à prouver. Où peu importe ce que tu fais ou non, tu es déjà aimée, acceptée, accueillie, choyée, célébrée.

Le marchandage dit : « Voici la prochaine chose que tu as à faire pour être fabuleuse ».

La confiance dit : « Peux-tu croire que ceci est réellement vrai à propos de toi ? »

Tu es fabuleuse. Ce n’est pas une checklist — c’est ton identité.

Est-ce que tu te foires encore ? Bien sûr ! Et comme moi, tu te foireras tous les jours de ta vie. Mais l’histoire que tu choisis de te raconter façonne profondément ta manière de vivre dans ce monde. Si tu crois au plus profond de toi que tu es indigne, tu auras tendance à agir de manière indigne ! Mais si tu crois que tu es fabuleuse, dans ton identité la plus profonde, alors tu auras envie de te comporter comme telle.

Comment changer vraiment ?

En les faisant se sentir nuls, coupables et honteux, certains parviennent à générer de la peur chez les gens, afin de les faire changer momentanément de comportement. Mais en te reconnectant avec ton vrai toi, ta véritable identité, tu seras véritablement transformée, parce que tu ne pourras même plus imaginer vivre comme avant. 

C’est pour ça qu’on raffole de tous les Disney qui racontent l’histoire d’un personnage découvrant son identité de prince ou de princesse, et finissant par adopter un comportement en phase avec cette véritable identité. Pourquoi ces films nous touchent à chaque fois ? Parce que quelque part au fond de nous, nous savons que nous sommes une princesse fabuleuse. Même si pendant des années, cette vérité a été enterrée sous des tonnes de culpabilité, de paroles dures, de souffrance, de peur, d’abus, de maladie, de deuil, de fatigue, de dépression, de déception…

Une partie de nous sait qu’il y a, quelque part, tout au fond, une Fabuleuse qui attend d’être révélée. 

Peut-être que pour toi, ça a l’air d’être trop beau pour être vrai. Certaines d’entre nous ont vécu des choses atroces, et c’est peut-être très difficile pour elles d’aller de l’avant. Dans ces moments plus que jamais, tu peux faire confiance à la Fabuleuse qui est en toi. Et croire que même cette horrible histoire trouvera sa place dans la grande et fabuleuse histoire de ta vie.

Petit à petit, tu vas commencer à t’aimer. Et petit à petit, ton comportement va commencer à changer tout seul. Tu vas commencer à vivre différemment, parce que tu ne pourras pas faire autrement : tout cet immense amour qui brûlera à l’intérieur de toi, tu ne sauras pas quoi faire d’autre que de le partager.

Révéler la Fabuleuse qui est en toi, c’est donc t’offrir à toi-même un maximum de piqûres de rappel quotidiennes, qui t’aident à te souvenir de ta véritable identité, malgré tes doutes, tes ratés, ton passé. Ça peut être tout et n’importe quoi : une image, une phrase, une chanson (tous les matins, j’écoute Girl on fire d’Alicia Keys pour garder ma flamme intérieure allumée) … Ça peut aussi être de savoir t’entourer de gens qui croient en toi. Ou bien juste lire ce message, comme tu es en train de le faire.

Dernièrement, la fabuleuse Caroline m’a envoyé ces quelques mots qui n’auraient pas pu me motiver davantage dans ma mission :

« Merci pour ce mail matinal quotidien, il est une caresse face aux pensées si dures, si exigeantes que je m’impose. Je commence doucement à croire que je suis Fabuleuse. »

Chère Fabuleuse, tandis que nous entrons dans l’Avent,

Laisse-moi te dire que la plus belle illumination de Noël, c’est toi.

Ta lampe est peut-être éteinte, débranchée, biscornue, recouverte d’une pile de linge sale ou d’une couche de crasse, mais ça ne change rien à la puissance de l’ampoule qui est en toi. 

Tu es fabuleuse, et vraiment ça change tout !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
La mail des Fabuleuses
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque semaine le meilleur du blog des Fabuleuses ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 4 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Femme, mère : où placer le curseur ?
Être femme ET mère. Les questions que soulève cette articulation ne sont pas nouvelles. Elles ne cessent de naviguer dans[...]
Parfaitement, je pète
C’était cet été. Nous avions prévu, pour une fois, une escapade à deux avec un couple d’amis, dans un hôtel[...]
On vaincra
Le jour où on s'est aimés assez à deux pour être trois, on a trépigné d'impatience à l'idée de vivre[...]
Conception et réalisation : Progressif Media