All posts tagged vacances en famille

HB-article-vacances avec belle maman

Les vacances : avec ou sans belle-maman ?

Entre nous, je peux vous le dire : avec ma belle-mère, ce n’est pas toujours simple. Elle et moi n’avons pas grand-chose de similaire, si ce n’est d’aimer les mêmes hommes : son fils devenu mon mari, et nos enfants.

C’est déjà un gros point commun ! Mais c’est presque le seul.

Nous venons de cultures différentes. Nous n’avons pas reçu la même éducation. Dans ma famille, la discrétion et le calme étaient vénérés, l’atmosphère feutrée. Chez elle, tout le monde parle fort, s’engueule et se coupe la parole, pour se couvrir de baisers juste après.

Elle est du Sud, je suis plutôt originaire du Nord et de l’Est. Elle est toujours pomponnée alors que je suis assez nature. Elle adore offrir plein de petits cadeaux aux enfants alors que je ne rêve que de décroissance et de minimalisme. Elle a tendance à se mêler de tout et habiterait volontiers sur le palier d’en face (bon, ok, j’exagère) si nous la laissions faire. Elle nous adore, mais elle nous adore TROP. Lire la suite…

HB-article-vacances famille

Vacances en famille : et si on osait dire ce qu’on veut ?

Votre « WhatsApp familial » chauffe-t-il en ce moment ? Alors que les congés d’été ne sont que dans plusieurs mois, ils font bel et bien l’actualité d’un bon nombre d’entre nous !

Récemment, alors que j’interrogeais trois femmes que j’accompagne sur leur « actualité la plus chaude », celle-ci était la même : l’organisation des vacances d’été. Plus particulièrement la partie des vacances d’été qui se déroulerait en famille élargie.

Et ça chauffait…

sur WhatsApp et dans les esprits ! Lire la suite…

HB-article-tristesse septembre

Au revoir tristesse, bonjour septembre

Les vacances sont comme ces petits cailloux chamarrés

que l’on voit briller au bord de la plage dans l’eau transparente, nimbés de soleil et chargés de la joie impatiente que l’on éprouve de les saisir. Sitôt que nous les avons au creux de la main, les petites pierres précieuses ternissent et se transforment en vulgaires cailloux. Je me faisais cette réflexion en me promenant sur le bord de la plage, les pieds dans l’eau tiède, devant la jolie baie bleue. Les goélands flottaient dans le ciel, les aînés s’amusaient dans les vaguelettes à grands renforts de ploufs et de cris, les petits cherchaient des cailloux et faisaient des pâtés de sable, accroupis en avant, leur chapeau sur la tête. À côté de nous, des grands-parents avec leurs petits-enfants, des couples d’amoureux sur leurs serviettes de plage, des mamans en bikini avec des bébés dans les bras. Je me promenais devant ce beau paysage rempli de gens détendus et heureux, tout allait bien et pourtant je me sentais maussade.

Mes vacances tant attendues,

que j’avais imaginées reposantes, riantes, paisibles et harmonieuses, ont été, en fait, encore plus fatigantes que la vie quotidienne. Je rêvais de confidences échangées, de siestes réparatrices, de visites enrichissantes, de complicité avec les enfants et mon mari. La réalité, c’est : Lire la suite…