“Si tu n’as pas dix minutes, vole-les !” - Fabuleuses Au Foyer
Maman épuisée

“Si tu n’as pas dix minutes, vole-les !”

Anna Latron 16 mars 2021
Partager
l'article sur


“Si tu n’as pas dix minutes, tu n’as pas de vie.”

Anthony Robbins

Oui, mathématiquement parlant, le gars a raison, bien entendu… mais voilà ce que je me disais la première fois que j’ai entendu cette phrase du grand maître américain du développement personnel :

“Ça manque de précision, ça manque de concret !”

  • Que peut bien signifier cette phrase quand on est maman, qu’on passe ses journées à courir après une to-do-list à rallonge, qu’on est interrompue toutes les 10 minutes (et je suis sympa), par un “Mamaaaaaan !”, et qu’on oublie parfois même d’aller faire pipi ?
  • Que peut bien signifier ce mantra à l’américaine quand on fait ce qu’on peut pour jongler avec notre vie de famille, notre vie professionnelle, notre vie amoureuse et notre vie amicale ?

Laisse-moi te raconter une anecdote :

Je me souviens de cette soirée, il n’y a pas si longtemps, où je me suis littéralement affalée sur le canapé du salon une fois les enfants couchés.  Petite précision qui a son importance : c’était un mercredi soir ^^.

Je soulève par réflexe mon écran d’ordinateur pour me connecter à Netflix. Sans réfléchir, me voilà happée par une série que je n’avais même pas choisie puisqu’elle m’était simplement suggérée par le puissant algorithme de la plateforme.

Et puis, cette pensée : “Mais qu’est-ce que tu fabriques ?!”

J’avais passé toute la journée à imaginer tout ce que je pourrais faire une fois la journée des enfants terminée, les histoires racontées, la veilleuse allumée, les verres d’eau bus, les ultimes pipis effectués…et je me retrouvais, telle une baleine, avachie sur les coussins, à suivre un programme que je n’avais même pas choisi.

L’algorithme avait décidé pour moi.

Alors, l’espace d’un instant, j’ai passé un revue tout ce que j’avais prévu de faire ce soir-là :

  • me vernir les ongles
  • me faire un masque du visage
  • lire quelques pages de ce roman captivant

Et puis j’ai anticipé la joie qui serait la mienne de pouvoir m’accorder ces 3 petits plaisirs tout simples auxquels j’avais aspiré toute la journée. 

J’ai aussi goûté pleinement toutes les autres options que j’avais, les choix qui étaient devant moi :

  • Me lover contre mon amoureux
  • Écrire quelques lignes dans mon carnet de gratitude
  • Lancer une méditation guidée dans mon casque audio

Et j’ai fermé mon écran d’ordinateur. Tout au long de  la journée, les circonstances avaient décidé pour moi, m’avaient dicté mon programme.

Et là, je laissais Netflix me dicter le sien ?

Je me suis levée, j’ai sorti mon masque pour le visage, mon vernis et mon bouquin…et j’ai passé une soirée absolument ressourçante, parce que je l’avais choisie.

Loin de moi l’idée de diaboliser Netflix, puisque je passe encore pas mal de soirées devant une série ^^,que ce soit seule ou avec ma moitié. Sauf que désormais, je le fais de façon intentionnelle. En ouvrant mon ordinateur, voilà ce que je me dis :

« Ce soir, tu choisis de regarder une série. Ce soir, tu choisis de renoncer à faire autre chose de ce temps. »

La différence, c’est que je ne veux plus JAMAIS dire autour de moi que je n’ai le temps de rien, que je ne peux pas matériellement me lancer dans tel ou tel projet, que je suis sans cesse en train de courir. Parce que c’est un mensonge. Du temps, j’en ai toujours. On en a toujours. On n’en n’a pas forcément beaucoup — surtout nous, les mamans ! — mais on en a toujours un peu.

Si on n’a pas dix minutes, on n’a pas de vie. Cet adage prend tout son sens.

Une dernière chose, qui a son importance :

Il ne s’agit pas vraiment d’avoir dix minutes pour soi, il s’agit de PRENDRE dix minutes pour soi ! Je ne sais pas pour vous, mais je n’imagine même pas ne pas avoir de temps pour moi — ne serait-ce qu’un tout petit moment — chaque jour.

N’avoir aucun moment pour moi, ce serait un peu comme si je manquais d’oxygène, comme une plante qui manque d’eau et de lumière.

Alors, chère Fabuleuse, si tu ne trouves pas ces dix minutes, VOLE-LES ! À Netflix, d’abord, mais ça peut être aussi aux tâches ménagères, aux papiers à remplir, aux habits à trier, aux coups de fil à passer, à ce dossier à boucler…

Fais-le sans te sentir coupable : en assurant la survie de ton être intérieur, tu rends service à tous ceux qui partagent ta vie.

« Si tu n’as pas 10 minutes, tu n’as pas de vie. » Honnêtement, quand j’ai entendu cette phrase de Tony Robbins pour la première fois, ça a été un choc : à l’époque, je n’avais même pas 10 minutes par jour pour prendre soin de moi ! Aujourd’hui, je ne survivrais pas sans 🙂

La première fois que j’ai entendu cette phrase, c’était dans un module du Village.

Dans ce module du Village, Hélène t’invite à « créer de l’espace » dans ta vie de maman à mille à l’heure : ce sera la fondation de toutes les autres habitudes quotidiennes que prendras dans le Village.

Grâce à ce module :

  • Tu installeras ta nouvelle hygiène de vie. On ne rachète pas une voiture neuve tous les ans ! C’est pour cela que régulièrement, on met son véhicule à l’arrêt pour entretenir les freins, changer les pneus, faire une vidange… En exerçant l’art de la pause, tu t’appliqueras ce principe à toi-même 🙂
  • Tu rechargeras tes batteries pour de vrai ! Quand on est enfin seule, sans enfant à gérer, on en profite pour faire plein d’autres choses qu’on peut pas faire en leur présence. Plutôt que de se reposer, on se retrouve donc à lancer une machine, à répondre à ses mails, ou à stresser à propos de la to-do-list… Dans le Village, tu apprendras à faire des pauses réellement revigorantes !
  • Tu te créeras une routine matinale qui te correspond, et qui te donne vraiment envie de sortir du lit… même si tu n’es pas du matin. Comme dans les jeux vidéo, cela te permettra d’attaquer ta journée avec une barre d’énergie bien pleine — et de teinter ta journée de bonne humeur, pour mieux tenir le coup face aux aléas du direct familial.

Alors, prête à t’offrir 10 minutes pour te permettre de vivre, tout simplement ?

Toutes les informations sur le Village sont disponibles ici



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Anna Latron

Journaliste de formation, Anna Latron collabore à plusieurs magazines, sites et radios avant de devenir rédactrice en chef du site Fabuleuses au foyer et collaboratrice d’Hélène Bonhomme au sein du programme de formation continue Le Village. Mariée à son Fabuleux depuis 10 ans, elle est la maman de deux garçons dont Alexis, atteint d’un trouble du spectre de l’autisme.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
T’es pas toi quand t’as faim
Retour à la maison après une (très) longue journée de travail et de trajets. Au moment où je mets la[...]
On a le droit d’être fatiguée
Chacune le sait, 2020 a été une année éprouvante (et 2021 s'annonce sous les mêmes auspices). Chacune a été chamboulée,[...]
“Je sais bien que je devrais, mais je ne le fais pas…”
Je sais bien que je devrais me coucher plus tôt, mais… Je sais bien que je devrais aller faire pipi[...]
Conception et réalisation : Progressif Media