Pour ou contre préparer la rentrée avant les vacances ? - Fabuleuses Au Foyer
Maman épuisée

Pour ou contre préparer la rentrée avant les vacances ?

préparer la rentrée
Agathe Portail 28 juin 2022
Partager
l'article sur


Chère Fabuleuse,

C’est toujours la même histoire. Le 2 septembre, je me prends les pieds dans les roulettes du seul caddie qui ne tourne plus en courant dans les rayons dévastés pour débusquer le dernier cahier à petits carreaux 24×32 à couverture plastifiée orange et le, que dis-je, LE super agenda Harry Potter que mon deuxième m’a réclamé des larmes plein les yeux. 

Innocente que je suis. 

Comme si j’allais trouver autre chose que la trousse Dark Vador que je refusais d’acheter (« sous AUCUN prétexte, Jean-Kévin ») et l’affreux agenda noir L’Étudiant avec des blagues de c*l toutes les huit pages. De toutes façons, Lou-Loana a huit ans, elle ne comprendra pas les allusions. 

BREF, alors que je fais la queue à la caisse, je croise le regard amusé de la douce Marie-Exquise qui me fait un gracieux coucou du bout des doigts et me glisse d’une voix suave « Quel courage vous avez, Madame Rache, la veille de la rentrée ?! Moi je fais tout début juillet, huhuhu ». 

Mais AAAAAAAHHHHHHHH, ai-je envie de lui éructer à la figure, quitte à faire voleter ses charmantes bouclettes blond doré.

Si elle croit que j’ai eu le choix ?

Fin juin, j’étais dans un état de délabrement avancé, minée par l’enchaînement des galas, kermesses, communions, mariages, salons du livre, incapable de cliquer sur les mail clignotants d’Ecole Directe « fourniture GS » « Liste fourniture CE2 » « Liste fourniture CM1 » et ceux de Pronote (oui, au collège ils ont décidé de choisir un autre logiciel, ces fous furieux) « Liste fourniture 5e option allemand » « Annule et remplace Liste fourniture 6e option allemand » alors que mon fils aîné fait Espagnol.

En juillet, j’étais sur la route tous les weekends pour déposer l’un chez sa marraine, l’autre chez les grands-parents, faire le transfert chez les beaux-parents, récupérer l’un pour la semaine de colo, caser l’autre chez un copain et m’assurer que la dernière avait toujours une place au centre de loisirs (« ah, non, désolée Madame Rache, sans nouvelle de votre part depuis juin, nous avons attribué sa place à quelqu’un d’autre »).

Puis les vacances, les 72 lessives du retour et bim, on est le 2 septembre. 

Tu remarques peut-être que j’ai changé de nom. Madame Rache. Falbala Rache, pour te servir.

Bref, plutôt Marie-Exquise, ou plutôt Falbala Rache, en ce qui concerne le sujet clivant de l’anticipation de la rentrée, tu peux choisir ton camp. Et même changer en cours de route. Tout est permis, c’est Festival !

POUR préparer la rentrée avant les vacances :

  • Tu te dégages l’esprit pour toutes les vacances, c’est Zen attitude, Ommmmmm

  • Tu te laisses une chance de trouver ce f**g agenda Harry Potter dans un autre magasin si ton Lifour Marklerc ne l’a pas.

  • Tu as le choix entre les trousses « mauvais goût », les trousses « premier prix » et les trousses « BCBG », quelle chance !

  • Tu t’offres trois jours de vacances supplémentaires à domicile en rentrant de Palavas

  • Tu t’épargnes les hurlements de stress parce que tu ne retrouves plus tes accès Ecole Direct, l’été a tout effacé, même tes cookies. Hors de question de ressembler à Falbala Rache.

CONTRE préparer la rentrée avant les vacances :

  • L’odeur de cahier neuf et de crayons frais, c’est associé à la rentrée, à l’année nouvelle, est ce qu’on boit le Beaujolais nouveau à Noël ? Of course not.

  • Si tu n’as pas de sas de décompression entre les vacances et la rentrée, tu n’arrives pas à te dire que c’est fini, les grasses mat. Transition en douceur s’il vous plaît.

  • Mélanger la fin de l’année et le début, c’est comme mixer des carottes râpées et du tiramisu, c’est indigeste. Chaque chose à sa place et les enfants seront bien gardés.

  • La rentrée, c’est un moment que tu adores, se projeter dans les nouvelles activités, acheter une nouvelle paire de chaussures, se demander si Jean-Kévin sera dans la classe de la si mignonne Marie-Sucrine ( et savoir qu’il se pose la même question)… Bref, pourquoi expédier ça vite-fait mal-fait en juillet ?

  • Ce coup de fil en panique à ta copine Charlotte « tu peux m’envoyer la liste des CM2 ? Je ne la trouve nulle part ! », c’est ce qui scelle votre amitié de Fabuleuses Imparfaites. Hors de question de ressembler à Marie-Exquise.

Alors Marie-Fab ou Fab’ala Rache, de toutes façons, tu es Fabuleuse.

Tu as même le droit de cocher toutes les cases en même temps ! L’important, c’est que tu kiffes ton été, et j’ai un petit secret pour t’y aider, surtout si tu angoisses un peu. C’est le programme Fabuleuse tout l’été, une mine de petits conseils et de pratiques tous simples qui te garantissent un été non pas parfait, mais fabuleux, comme toi !

C’est ici !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
La mail des Fabuleuses
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque semaine le meilleur du blog des Fabuleuses ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Agathe Portail

Maman de 4 enfants (très) rapprochés et girondine d'adoption, Agathe Portail écrit des polars publiés chez Calmann Levy et des histoires jeunesse pour la Fabrique à histoires de Lunii. 
https://calmann-levy.fr/auteur/agathe-portail

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
5 clés pour dire adieu à la honte maternelle
Au départ, je voulais intituler cet article : « 5 clés pour dire adieu à la culpabilité maternelle », et[...]
10 phrases de maman épuisée à décoder (2)
Quand je dis « arrête un peu de parler chéri », ça signifie : « Overdose d’information, de bruit, de sollicitation émotionnelle, du[...]
Conception et réalisation : Progressif Media