O joie, O frustration - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

O joie, O frustration

Stéphanie de Tellier 11 octobre 2014
Partager
l'article sur


« Le foyer est le symbole de nos plus grandes frustrations et de nos plus belles victoires. » Hélène BONHOMME

Aujourd’hui, j’ai envie de parler frustration (hou ! le méchant mot pas bô pas rigolo !), cette petite vipère qui vient parfois gâcher nos jolis moments. Je l’ai souvent côtoyée, comme tout le monde, et je n’ai pas toujours eu le réflexe de sortir mon Aspivenin©.

Le problème, c’est qu’elle est souvent Méduse, cette chose mythologiquement affreuse et pleine de ramifications (décidément, il est tout moche ce billet !) Elle est capable, même quand elle est toute petite, de générer anxiété, culpabilité et prise de tête globale.

Quand on a fait une journée complète de jeux, lectures, pipipot, ketchup, sieste, calins, rigolades, cacapot, peinture de doigts, peinture de t-shirt, parc, vélo, mangeage de sable, de cailloux, de bâtons (ma fille est carnivore, je vais augmenter les rations de coquillettes), bah c’est là qu’elle pointe son sale petit nez et qu’elle persiffle dans notre tête : « Comme ce serait cool d’être dans le canapé à dévorer Avantages en sirotant un thé ! » (OMG je n’ai que 30 ans, apportez-moi vite Glamour et un mojito !)

Malheureusement pour moi, (vous me direz pour vous ?), cette toute petite pensée me fait parfois culpabiliser :

« Tu l’as attendue deux ans ta merveille, et maintenant au bout d’une journée tu aspires à autre chose ? Non mais aaallllooo ? » Parfois ce sont les autres qui vous le disent. Et parfois, une autre maman vous tend la main à sa manière, avec un petit regard souriant au parc, qui en dit long sur ce que vous partagez, sans même avoir besoin d’en parler. Effet déculpabilisant immédiat.

Il y en a de la frustration dans la vie, dommage collatéral inévitable de nos choix. Quand elle vous piquera la prochaine fois, ayez en tête la fin de l’histoire : du sang de Méduse décapitée jaillira Pégase, fabuleux cheval ailé qui vaincra la Chimère ! Force et courage les meufs !

Ndlr : l’auteur décline toute responsabilité envers les détails gores de cet article, en cas de réclamation merci de vous adresser à la Grèce antique.



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Stéphanie de Tellier

Stéphanie est urbaniste. Elle vit à Grenoble avec son fabuleux Romain et ses deux filles.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
« Votre avis ne m’intéresse pas » : comment gérer la critique
« Lorsque nous cessons de nous soucier de ce que les gens pensent, nous perdons notre capacité de connexion. Lorsque[...]
Depuis que je suis devenue maman
En devenant parent, tu bascules soudain dans un club très fermé, pas très sexy VIP, mais quand même très sélect ;[...]
Il y a 10 ans, je devenais maman
Chère Anna, La nuit dernière, tu es devenue maman. Bien sûr, à tes yeux, tu l’étais déjà, depuis que tu[...]
Conception et réalisation : Progressif Media