tempsdavoirletemps

N’attends pas d’avoir le temps

Si tu avais une baguette magique, que voudrais-tu qu’elle fasse dans ta vie de maman ?

C’est la question que je pose à chacune de mes nouvelles abonnées.

(Parce que les aléas du quotidien nous font si vite oublier que nous sommes fabuleuses, j’envoie chaque semaine des piqûres de rappel par email… si tu ne les reçois pas encore, c’est par ici pour t’inscrire ! Si c’est déjà fait et que tu ne trouves pas mes messages… regarde dans tes spams !)

Donc, si tu avais une baguette magique, que voudrais-tu qu’elle fasse pour toi ?

J’ai reçu des milliers de réponses à ma question.

Pour certaines, la baguette magique ferait le ménage toute seule… Pour d’autres, elle motiverait le fabuleux à s’investir un peu plus dans la vie de famille. Pour d’autres encore, elle permettrait de trouver le job idéal, pour un équilibre parfait entre vie pro et vie perso.

Mais dans l’immense majorité de vos messages, la baguette magique serait le temps.

Du temps pour faire les choses correctement,

et sans être interrompue toutes les 20 secondes, du temps pour dormir, du temps pour lire, dessiner, écrire, aller chez le coiffeur ou écouter de la musique (je veux dire de la musique, pas “Promenons-nous dans les bois” parce qu’à force de mettre sa culotte, ce loup me tape sérieusement sur le système). Du temps pour toutes ces choses qui composaient ta vie d’avant…

Sache que prendre du temps pour toi, c’est possible.

“Mais j’y arrive pas ! Je suis toujours débordée ! Je suis une maman solo ! Je suis obligée de faire 2 boulots pour joindre les deux bouts ! J’ai beau chercher, je n’ai PAS DE TEMPS !”

Peut-être bien que tu en as, mais que tu ne le vois pas.

Certes :

  • tu n’as pas 4 heures d’affilée pour aller te faire épiler/masser/manucurer

  • tu n’as pas une soirée entière pour enfin terminer ce roman qui vraiment te plaît, mais sur lequel tu t’endors systématiquement au bout de 3 pages

  • tu n’as pas un week-end entier pour disparaître de la circulation

  • ni 3 semaines pour t’exiler sur une île déserte.

Pourtant, tu AS du temps :

  • 3 minutes sur la cuvette des toilettes (si toutefois tu es parvenue à verrouiller la porte de la salle du trône avant que des envahisseurs ne s’y engouffrent)

  • 15 minutes sur le parking du stade municipal, entre le cours de danse et le cours de foot

  • 7 minutes de marche pour rentrer chez toi après ton marathon pour déposer tous les enfants dans leurs écoles respectives

  • si tu es en train de lire cet article, c’est que tu as eu le temps de te poser quelques minutes derrière ton smartphone.

Tout ou rien

Le problème avec le temps, c’est qu’on attend d’en avoir beaucoup pour le prendre.

Résultat : on vit toute l’année dans l’attente des sacro saintes vacances d’été, et on arrive sur la plage éreintée. Les vacances sont tellement frustrantes qu’on a hâte d’être à la rentrée. Pourquoi ? Parce qu’on n’a jamais appris à son corps, sa tête, ses émotions, à “prendre le temps”.

Non, tu n’as pas assez de temps.

Oui, tu es sous pression et oui, c’est compliqué de trouver des moments rien qu’à toi. Mais ne tombe pas dans le piège du “tout ou rien” ! Ce n’est pas parce que tu n’as pas la possibilité de t’échapper pendant 4 heures d’affilée que tu ne devrais pas profiter de ces 10 minutes qui sont devant toi, là maintenant, pour te faire plaisir et ne penser qu’à toi !

Si tu n’apprends pas à profiter de ces petits moments-là pour te détendre, tu ne parviendras pas non plus à te détendre lorsque tu auras de longs moments devant toi. Pourquoi ? Parce que c’est moins une question de durée qu’une question de disponibilité intérieure.

La majorité des gens ont très peu de vacances. Et la majorité des gens ne savent même pas profiter vraiment de ces quelques jours par an où “ils ont le temps”, parce qu’ils sont rongés par des inquiétudes, du stress, des disputes, des frustrations…

Prendre du temps, ça s’apprend !

Prendre 10 minutes par jour rien que pour soi, c’est possible. Vraiment. Il faut juste accepter qu’on n’y arrivera pas du premier coup. Et accepter de commencer quelque part (Fait vaut mieux que parfait !) Même si c’est dans un parking ou sur des toilettes. Sinon, tu ne le fera jamais ! Sur quelques jours/mois/années, tu découvriras que cette nouvelle habitude t’aura permis de faire des progrès phénoménaux de lâcher-prise, de détente, de sérénité.

La semaine prochaine, je te donnerai des idées de QUOI FAIRE pendant ces petits moments où tu prendras le temps…

D’ici là, prête à prendre 10 minutes rien que pour toi aujourd’hui ? Un café chaud ? Un thé ? Quelques pages de lecture ? Un coup de fil à une amie ? Regarder une vidéo drôle ? Lire un article motivant ? Raconte-nous en commentaire ce que tu as fait !

helene bonhommeHélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une prépa littéraire, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie !
promo-ebook
Je partage sur Facebook
  • Simian Jessica

    Bonjour ! Tellement vrai ce post! J’en ai vraiment rit car en ce moment j’ai pu m’exiler dans la salle de bain!!!!! Mon mari venant de rentrer de sa nuit de travail mon fils profite de lui!!!! Donc moi partie dans la salle de bain avec mon thé ! Merci de ce que tu fais! (Je vis à tahiti le tutoiement est de rigueur!)
    Jessica

  • Nelly Bellec

    Ça m’a fait trop rire le coup des Wc car j’ai lu l’article pdt ma pause pipi 😉😉 merci Helene comme tu dis : apprenons à prendre le temps. La haut ça court partout mais Mon fabuleux gère il est en vacances et à moi d’en profiter ça fait du bien … du temps pour soi…

  • Adeline

    Mais c’est vrai, ces petites minutes volées, ont ne les voit pas tant qu’on cherche désespérément ce temps qui nous manque. Or prendre un peu de temps, c’est comme chercher des petits bouts de mica sur la plage. Ça pèse pas lourd dans les poches, mais quand on regarde bien, qu’est ce que ça brille…!

  • Alex Gueffier

    Merci pour ce billet…Et si je l’ai bien lu: je viens de prendre du temps pour moi pour vous lire et répondre pendant que ma crevette couche ses mini princesses…Prendre le temps d’écouter un de mes CD ds la voiture alors que je l’emmènenai en sortie, prendre mon temps d’un thé avec son gd père alors que la gde mère s’est farci le pot(miracle d’entente famille)…Info importante je suis en congés cette semaine…Mais en semaine de boulot…..C’est assez chronométré qd même et j’apprécie pas vraiment d’où cette sensation de ne pas avoir une heure pour le moment esthétique..Une heure de glandouille livre TV soupir canapé….Mais je vais m’y atteler encore plus….Bien à vous toutes fabuleuses.

  • Juliette Lesueur

    J avais plus de 30min d avance avant d aller au boulot (c est exceptionnel je suis plutôt du genre en retard d habitude). Je me suis assise sur un banc au soleil et ai lu la presque fin de mon « Guillaume Musso » du moment…. pas de la grande littérature, mais tout à fait correct pour voler du temps pour moi

  • Lucie

    J’adore ! Un vrai plaisir de lire tes articles. Très déculpabilisant. J’ai tendance à me sentir surmenée et pas à la hauteur.. Hâte de lire la suite..

  • Sevy

    Merci Hélène pour ce post. Je me marre bien avec tes articles, car on sent le vécu, merci pour ton authenticité ! Dans le thème…prendre 5 minutes, il y a un livre pour enfants qui me fait bien rire : « Five minutes peace ». L’histoire d’une maman éléphant qui se prépare une tasse de thé et qui veut aller dans son bain. Ses trois enfants lui demandent où elle va et pourquoi…elle arrive à rester 2minutes tranquille dans son bain avant que toute la smala se rapplique. Puis, quand tout le monde est dans le bain, elle en sort et va se poser à la cuisine pour terminer sa tasse de thé. Je recommande ce livre, il est bien drôle. Je ne sais pas s’il existe en français. Bref…merci pour ton engagement auprès des mamans, c’est vraiment du baume au coeur !

  • FELIX

    C’est ca ! merci de le rappeler. pensez à emporter son grand sac avec son livre ou l’article qu’on veut, pas les magazines de mode obsoletes de deux ans, pendant la séance d’orthophoniste ou l’attente interminable chez l’orl ça c’est du temps en plus si vos enfants deviennent un peu agités car vous êtes concentrées sur votre lecture le docteur finira par accélérer le mouvement je vous assure 😉

  • renard renard

    J adore .😊
    Rien que la vérité.
    Merci pour tout ses messages .
    J ai l impression de me voir .

  • Séverine Dorobisz

    Bonsoir 🙂 je suis une maman solo qui vit seule avec mon fils de 7 ans depuis 6 ans alors le temps pour moi, je commence seulement à essayer de le prendre. J’essaye de prendre le temps d’envoyer un message ou de téléphoner à mon amoureux chaque matin (il vit à 1 heure de chez moi) après avoir déposé mon fils à l’école. Puis, je prends le temps d’écouter de la musique dans ma voiture sur le chemin du travail…c’est déjà bien car les toilettes, le bain, le soir…pas possible sans entendre « mamaaaannnnn » très vite lol. Merci d’avoir envoyé ce mail…ce qui me permet ce soir de prendre le temps d’y répondre . Bonne soirée

  • delfblind

    Bonjour, c’est « Le bain de Madame Trompette » de Jill Murphy.
    Bonne nuit !
    Delphine

  • Déborah Rakotoarijao

    Oui, il existe en français. Le titre par contre….. « Madame Trompette prend son bain » un truc du genre…

  • Em N.

    Dès que je peux me poser le soir – c’est-à-dire une fois que la maisonnée dort, que les petits ventres sont repus et assoupis, et que la vaisselle sèche sur l’égouttoir – je me mets sur mon bullet journal.
    Je m’y mets surtout avant que la fatigue ne gagne la bataille que je mène contre la fermeture des paupières à la seconde où je pose mon séant sur le canapé.
    Je m’y mets même pour n’écrire que 6 mots, griffonner un mini dessin et remplir 2 infos de « tracking ».
    Je m’y mets parce que l’essentiel n’est pas vraiment ce que j’y consigne, mais le sentiment d’accomplissement et de satisfaction une fois que c’est fait (et le soulagement que ça ne me trotte plus dans la tête).

  • mum4

    lire l’article des fabuleuses qui me fait sourire! le début de la sieste de mon petit est sacré : un thé, un chocolat et je l’avoue internet pour moi, c’est « temps calme pour tout le monde et maman n’est pas disponible », qqs minutes et ensuite je repars ds le quotidien, mais maintenant je ne lâcherai pour rien ce moment et qd je ne peux pas, le week end, sous le regard de mon chéri… et bien je suis pas de bonne humeur…

  • Sandra

    Je me lève un peu plus tôt pour savourer un temps pour moi, je pratique le yoga et la meditation c’est très très agréable, ecouter de la musique dans la voiture entre les differents allers et retours collège hockey basket volley cirque… Un livre pour attendre 20 minutes dans la voiture, aller à la pharmacie à pieds, les courses à pieds, ça aère et ça fait faire de l’exercice…. Je m’adapte beaucoup au quotidien.

  • Carine

    Je participe au Defi des 100 jours. Tous les matins et tous les soirs, je note au moins mon intention du jour, je me focalise là-dessus qq instants le matin. Le soir, je prends qq minutes pour debriefer, parfois le lendemain matin. Si j’ai bcp de choses à écrire/dire, je découpe et le fais en plusieurs fois.
    Je profite du temps dans les transports pour écrire ce qui va / ne va pas (les smartphones sont top pour ca), ce que je ressens, pourquoi telle ou telle chose m’affecte autant ; faire le bilan de la journée, penser à ce que j’ai à faire demain ; comment améliorer tel truc ou faire autrement pour que je ne me prenne plus la tête sur le temps passé sur les écrans, les devoirs pas faits, …
    Quand on m’annonce un imprévu au boulot, je prends qq minutes pour faire le point avant d’agir (ou pas) ou de passer à autre chose (je reste assise à regarder le plafond ou je vais marcher, je réfléchis ou me vide la tête pour laisser les idées émerger), pour que, même si je ne sais pas ce que je vais faire de cette info ou comment la gérer, je m’en impregne, et si qq instants/heures/jours plus tard je sens que je dois en faire qq ch alors je le fais, sereine, car il n’y a pas eu de précipitation et je suis à l’aise avec cette action.
    En voiture, je ne m’enferme plus dans mes pensées, je laisse de la place à « rien », sinon j’ai l’impression de n’avoir rien fait et d’avoir encore des tonnes de trucs à faire donc pas de temps pour me reposer ou penser à moi en rentrant.
    Je fais tout ca depuis à peu près un an, enfin je l’ai mis en place progressivement, et ca me fait un bien fou !!! 🙂

  • Emilie

    La fraîcheur et spontanéité de tes articles sont un plaisir !!! Et voilà ..j’ai pris mes qq minutes de repos pour le lire et hop c’est repartit avec sourire 😉

  • Karyn

    Je suis maman de 2 jeunes filles de 24 et 22 ans qui ne vivent plus au foyer et que j ai élevé seule avec difficulté. C est super de donner tous ces conseils qui m auraient été précieux à l époque. Mesdames, avec du recul ( ce que je pense), prenez du temps pour vous SVP car penser à soi ne fait pas de nous une mauvaise mère.

  • Emilie

    Et du temps pris pour lire cet article avec ma choupinette 2 de 7 mois qui dort sur moi, pendant que ma choupinette 1 de 22 mois, se repose (enfin elle est dans son lit et ne m’appelle pas)
    Merci beaucoup

  • Sentenac

    Temps validé 😉🤣