52

Mommy break

On y est ! Vous et moi avons rampé toute la semaine jusqu’à voir enfin poindre cette ouverture spatio-temporelle, réceptacle de tous les possibles durant 48 heures, graal de notre huitaine, espérance de nos jours et langueurs de nos nuits, brefons : le week-end !

On est donc samedi matin, à l’aube d’un jour plein d’éventualités : grasse mat’ ? Spa day ? Girls day out, mieux girls night out ?! Soyons folles !

Mais voilà, vous avez un jour décidé de donner la vie et avez renoncé au sommeil depuis (pour moi il s’agit d’une nuit d’un certain 6 avril 2011 sur les coups de 3h du mat’) et vos rejetons ne manquent jamais de vous le rappeler, de préférence à 6 heures du matin, même durant (surtout) les sacro-saints week-ends.

Vous n’en pouvez-plus !

Votre compagnon voit votre mine déconfite et sent l’appel au secours sous-jacent. Pris d’un élan de compassion, il vous propose de prendre en charge votre descendance commune afin de vous offrir une journée de repos au calme bien méritée.

YESSS ! Liesse de joie entrecoupée de sentiment de culpabilité parfois mais excitation quand même : enfin une journée à vous, rien qu’à vous !

Oui, mais voilà : que faire maintenant ?

Vous avez tant appris à organiser vos journées en fonction de votre tribu que même quand elle vous offre un quartier libre, vous ne savez qu’en faire !

« En profiter pour ranger ? Non, mieux planifier les repas de la semaine à venir ! Non, rattraper le repassage ! »

Et vous voilà repartie dans la frénésie que vous essayiez tant d’éviter.

Le gong retentit, il est 17h30 ! Vous écarquillez les yeux face à ce que vous n’arrivez à croire.

La porte de l’entrée s’ouvre et votre joyeuse tribu vous saute dans les bras. Votre cher et tendre vous lance sur un ton plein de satisfaction : « Alors chérie, bien reposée ?! Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? »

À bout, vous hurlez :
« I neeeeeeeeed a breeaaaaaaaaak ! »

 

Je partage sur Facebook
  • Isabelle Thorens

    Tellement vrai 🙂 !!

  • Au petit bonheur

    D’où l’intérêt de s’aménager des pseudos breaks plus souvent ! Sinon, ce jour-là est encore pire que les autres !