miracle morning

Miracle Morning : et les mamans ?

Je suis maman de 2 enfants de 4 ans et cela fait 2 ans que je fais partie des early birds qui mettent leur réveil à 5h tous les matins. Après 2 ans, l’heure est au bilan ! Vous avez été nombreuses à me poser toutes sortes de questions auxquelles je vais essayer de répondre au mieux dans cet article.

« Offrez-vous un supplément de vie » : c’est le défi lancé par Hal Elrod à ses dizaines de milliers de lecteurs un peu partout dans le monde. Sur le papier, prendre soin de soi tant que toute la maisonnée est encore endormie : oui ! Mais sincèrement, mettre son réveil à 5h30 lorsque l’on a des enfants en bas âge : possible ou pas possible ?

Se lever tôt : pourquoi ?

« Tout se joue avant 8h du matin » : les adeptes du Miracle Morning en sont convaincus.

Le concept ? Se lever aux aurores pour pratiquer des rituels matinaux bien définis, afin de s’occuper de ce qui nous tient réellement à coeur, avant même que la journée et son lot d’imprévus ne nous embarque dans une vie à mille à l’heure… mais qui tourne en rond.

Exercice physique, méditation, affirmations, visualisation, lecture, écriture : autant d’activités qui ne sont pas urgentes, mais qui sont pourtant importantes. Plutôt que d’attendre d’avoir le temps de les pratiquer (ce qui n’arrivera jamais), l’idée est de les mettre en priorité, c’est-à-dire avant même que la journée ne commence.

Pourquoi je me lève à 5h :

  • pour être sûre d’avoir du temps pour moi chaque jour, je commence par la pause ! Ma vie de jeune maman ne me permet pas d’avoir une minute à moi au cours de la journée. J’ai décidé de mettre en priorité ce moment à moi et moi seule, parce que quand maman va, tout va ! Et parce que c’est tellement bon de ne pas être interrompue toutes les 30 secondes par être un petit être humain, aussi mignon soit-il dans son pyjama Mickey.
  • parce que quand j’ai eu un bon moment pour moi seule, je suis de bien meilleure humeur pour accueillir mes jumeaux à leur réveil, leur accorder une attention plus concentrée et être moins tendue par les tartines qui tombent face confiture et autres petites frustrations du matin.
  • parce que c’est le secret de ce blog, de mes livres, de mes vidéos, de mes conférences… bref de mes rêves devenus réalité. Comme je n’ai pas le temps de faire ce que j’aime, j’ai décidé de prendre le temps de faire ce que j’aime. Pour vous, ce serait quoi ? Peut-être prendre des cours à distance, lancer votre entreprise à domicile, perfectionner votre art… ou tout autre projet qui vous tient à coeur depuis longtemps, mais que vous n’avez jamais pris le temps de mettre sur orbite.

Si cela ne vous parle pas, pas la peine de lire la suite de cet article. Si vous voyez l’intérêt mais que vous n’imaginez pas être capable de vous lever plus tôt, voici quelques pistes pour alimenter votre réflexion, répondre à vos questions, et pourquoi pas vous permettre de ne pas faire les erreurs que j’ai faites !

Le Miracle Morning, oui mais…

« Je ne suis pas du matin ! »

En fait, personne n’est du matin… Mais tout le monde peut le devenir. L’idée est d’apprendre à devenir du matin, par toutes sortes de techniques très pratiques et surtout beaucoup de motivation. En gros, en arriver à tellement apprécier ses rituels matinaux que ça devient tous les jours Noël. Au bout d’un certain temps, comme un enfant tellement motivé par le déballage de ses cadeaux, on en arrive à ne plus avoir aucun problème à sortir du lit… voire même à y prendre beaucoup de plaisir.

Certaines mamans sont plutôt « du soir » et aiment faire des choses pour elles une fois les enfants au lit… Mais l’idée du MM, c’est de commencer par un moment de plaisir, qui donnera une teinte positive à tout le reste de la journée.

« Je suis crevée moi ! »

Vous avez déjà remarqué que lorsqu’on se lève du mauvais pied, c’est toute la journée qui est fichue ?

En 2 ans de pratique, voilà ce que j’ai compris : l’essentiel n’est pas l’heure à laquelle on se lève, mais surtout la manière dont on commence sa journée. Avant de découvrir la méthode d’Hal Elrod, je me levais déjà aux aurores pour travailler avant que mes enfants se réveillent. Sur le papier, l’idée était géniale. Je suis de nature assez disciplinée, donc je tenais le coup. Mais au fond, bosser seule, dans le noir et le froid, me déprimait énormément.

Une part de ma sensation de fatigue se jouait dans ma tête. L’idée de me lever plus tôt, non pas pour travailler mais pour faire des choses pour moi, des choses qui me font plaisir, m’a donné énormément de motivation. Et comme je trouvais un sens à mes journées, la sensation de fatigue et de déprime s’estompait.

« 2 heures de sommeil en moins ? Je ne tiendrai jamais le coup ! »

Les premiers mois, je me suis épuisée à me lever plus tôt le matin… sans me coucher plus tôt le soir ! Certes, la méthode d’Hal Elrod (et notamment les affirmations du soir), permettent de se convaincre que l’on n’est pas si fatigué, et de s’offrir comme un shot de motivation. Mais à la longue, on ne s’offre jamais de véritable repos et on finit par mettre sa santé (physique et émotionnelle) en danger. Donc se lever tôt, oui, mais attention : sans faire une croix sur la quantité réelle de sommeil dont vous avez besoin !

Je me lève 5h, par contre à 21h je suis déjà sous ma couette avec un bon bouquin !

« Mon conjoint est couche tard lève tard… Je ne le verrai donc jamais !? »

Le MM peut effectivement poser problème à votre vie de couple, voire à votre vie sociale de manière générale (si vous vous levez à 5h, inviter des amis à dîner peut signifier réduire de moitié votre temps de sommeil…!) Une seule règle : il n’y a pas de règle ! Ce genre de discipline matinale, lorsque vous y prenez goût, peut devenir culpabilisante, à chaque fois que vous n’arrivez pas à la suivre. Ce qui est fort dommage puisque l’objectif est de vous motiver, pas de vous décourager ! Faites-vous des cadeaux, offrez-vous des pauses, des soirées à 2, des bons moments entre amis… Et le lendemain matin, dormez !

Autre idée : faire le MM à 2 ! Avec mon mari, on se motive ensemble. Ce matin encore, on a fait notre séance de sport tous les deux. À 6h50 du matin, j’étais pas super glamour avec ma tête de déterrée et mes cuisses courbaturées mais j’ai beaucoup aimé ce moment spécial avec lui^^

« Mon bébé ne fait pas ses nuits »

Encore une fois : l’idée n’est pas l’heure à laquelle on se lève, mais la manière dont on commence sa journée. Plutôt que de régler votre réveil à 5h30 (ce qui est impensable si vous vous levez une ou plusieurs fois par nuit), vous pouvez le régler ne serait-ce que 10 minutes avant l’heure habituelle. Ces quelques minutes de calme vous permettront de commencer la journée dans la sérénité, et donneront à votre journée une teinte plus agréable que celle d’un réveil sous forme de pleurs de bébé.

« Je ne fais aucun bruit, mais mes enfants se réveillent ! »

C’est la plus grosse frustration des mamans qui se lancent dans le MM. Vous faites tout pour être la plus discrète possible, mais votre marmaille a un sixième sens : elle se réveille à l’heure à laquelle vous vous réveillez ! Indeed : aucun intérêt de se lever à 5h30 si c’est pour avoir les enfants dans les pattes ! Mon mari et moi sommes passés par une période désagréable (2-3 semaines) où nous avons été obligés de raccompagner nos enfants dans leur lit entre 5 et 6h. Au bout d’un moment, leur inconscient s’est habitué à ce qu’il se passe des choses sans eux dans la maison… Et depuis, ils nous laissent faire nos rituels tranquilles !

Est-ce qu’on peut faire le MM avec ses enfants ?

Oui ! C’est même une excellente idée pour leur permettre à eux aussi de commencer la journée en forme et de bonne humeur. Voici ce qu’on essaie tant bien que mal de mettre en place de temps en temps chez nous (le week-end évidemment…!) :

  • séance de sport en famille (cette vidéo plait beaucoup à nos boys de 4 ans) 
  • lecture à voix haute, tous ensemble
  • petits mots ou dessins pour se dire « merci »
  • si vous avez d’autres idées, je prends !

« Changer le monde un matin à la fois »

Vous l’avez compris, prendre du temps pour soi, et d’autant plus le matin, peut être un magnifique moyen de se retrouver soi, mais aussi de retrouver sa famille avec beaucoup plus de sérénité et de sens. D’autant plus qu’une vie réussie, ce n’est rien d’autre que l’enchaînement de journées réussies ! Mais attention à ne pas s’épuiser pour peu de choses, à ne pas se culpabiliser lorsque l’on n’est pas au taquet. Soyez à l’écoute de votre corps, de vos envies, de vos émotions !

Votre matin, c’est votre vie… Pour découvrir le potentiel d’une journée qui commence bien, lisez le Miracle Morning : offrez-vous un supplément de vie de Hal Elrod (en français : éd. First, mars 2016)

Vous êtes une maman MM ?  Racontez-nous en commentaire !

Hélène Bonhomme

Hélène Bonhomme est auteur, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr.  Après une prépa littéraire, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Mariée à David le Fabuleux, maman de Roman et Adelin, passionnée d’écriture, elle est à l’origine de ce blog. Sa passion : révéler la Fabuleuse en chaque maman. Son rêve : une communauté de Fabuleuses qui veulent aimer leur vie et changer leur monde.

promo-ebook

Je partage sur Facebook
  • Gladys

    Je suis une maman MM.
    Je commence par faire bouillir l’eau pour mon premier litre de tisane soit à 5h45 soit après la dernière / premier tétée du dernier né.
    Puis direction le tapis du salon : grâce à ce blog http://www.blogilates.com/blog/2015/01/30/30-day-butt-lift-challenge/ , je fais un mini défi par jour (j’ai du mal avec le défi abdo ; celui des fesses est plus facile), puis tour d’horizon dans la cuisine et sur mon bujo pour voir les priorité de la journée …

    Puis je m’attable, avec mon litre de tisane et mes cahiers en tous genres. Cahier de reconnaissance : autant de points que possible à noter à propos du jour précédent. J’enchaîne avec un passage (ou plusieurs) de la Bible. Je note un verset qui m’interpelle et écrit ce que j’ai sur le coeur à Dieu. Je mets à jour les habitudes de la veille sur mon Bujo, j’attaque la mise à jour des mails, je traduis deux minutes de sous-titres de vidéos youtube ou je me lance dans un article pour notre blog d’expat ou j’écris à mes enfants dans les carnets que je leur prépare pour leur 18ème annif’ ou encore petit tour dans mon journal.
    7h : vider le lave-vaisselle, plier la lessive de la veille (vite fait), préparer le petit déj. 7h20 : à l’attaque …j’ouvre les rideaux de la chambre des 2 grands.

  • Clachar

    Et vous faites la sieste l après-midi pour compenser ? Et vous ne nous dites pas si vous allez continuer si vous allez vraiment…

  • Myriam

    Je me suis vraiment lancée grâce à la formation FABULEUSE tout l’été car comme c’était les vacances je voulais prendre du temps pour moi. Puis la formation de Laura Mabille m’a aidé à finaliser à mon rythme …Mais cela me sauve ma vie de maman….

  • Stéphanie Bien-Etre Organisée

    Bonjour Hélène, merci pour cet article, je suis une maman ET une entrepreneure adepte du MM: jour 66 ! Je me lève 1h avant la maisonnée pour faire mes savers; Je faisais déjà certaines pratiques depuis longtemps mais étalées dans la journée, avec souvent la frustration d’arriver crevée le soir sans les avoir faites! Là je suis sûre d’avoir ce temps pour moi et ces exercices pour me ressourcer et me donner de l’énergie pour toute la journée! Le dimanche pas de réveil, mais je fais quand même mes exercices au lever, et les enfants me rejoignent parfois pour le yoga ou l’entrainement 7 mn. Pour le sommeil, indispensable en effet de se coucher plus tôt, et mes enfants ont plus de 4 ans donc pas (plus trop!) de réveils nocturnes. Bref ça me convient! 😉

  • Delphine Une Vie Merveilleuse

    Je n’ai jamais lu le livre MM, mais cela fait 1 année que je me lève tous les matins à 5h et que je revis depuis ! Je suis épanouie, j’ai l’impression d’avoir des journées de 48h, je suis de bonne humeur, c’est juste merveilleux !
    J’ai deux enfants en bas âges, à ce jour 3 ans et 1.5 ans, et me lever tôt a été une révélation. Avant, je me levais en même temps qu’eux et ma journée commençait toujours par m’occuper d’eux à 100%, en continue jusque la sieste, et les jours où la sieste était perturbée (genre ils ne dorment pas en même temps, ils sont malades, etc) et bien c’était en continue jusqu’au retour de mon mari à 20h ! certains jours je n’avais pas une minute à moi, c’était l’horreur ! Je criais sur eux en continue tellement j’étais à bout, je n’avais des fois pas le temps de déjeuner, de me laver, la cata !
    Ma fille (2ème bébé) n’a pas fait ses nuits avant 9mois et j’attendais qu’elle fasse ces nuits pour me reposer, et puis à force d’attendre et d’être mal je me suis dit , quitte à être en manque de sommeil autant que j’ai du temps pour moi , alors j’ai commencé à me lever à 5h, même alors qu’elle se réveillait encore des fois la nuit. en faisant ainsi, je me suis rendue compte que le fait d’avoir 2h-3h de libre pour MOI avant le levé de mes enfants était juste magique. Je dors moins mais je suis moins fatiguée parce que j’ai du temps pour moi ! et en plus ce temps pour moi c’est ce par quoi je commence la journée ! Je commence la journée par faire ce que JE VEUX, des fois je médite, des fois je lis un livre, souvent je travaille sur mon blog, parce que j’aime mon travail. Avant je n’arrivais pas à travailler sur mon blog et je n’aimais pas ma vie à 100% maman et 0% femme active, j’avais besoin de travailler, maintenant c’est possible. Et j’ai le temps de prendre ma douche, de déjeuner EN PAIX :))) Quand mes enfants se lèvent je suis contente parce que c’est ma pause calin et je suis disponible pour eux pour la journée.
    J’ai écris sur mon blog un article pour expliquer comment j’ai fait pour calculer mes heures de sommeil et savoir me lever au bon moment (selon mes cycles du sommeil) et c’est vrai que c’est plus facile comme cela !
    http://une-vie-merveilleuse.com/comment-mieux-dormir-6h-par-nuit-seulement/
    Bref, je vous encourage à essayer, ça vaut le coup, et cela se fait par étape !

  • Delphine Une Vie Merveilleuse

    Oui moi je fais une sieste quand j’en ressens le besoin en début d’après midi ! Cela est toujours plus bénéfique !

  • Mademoiselle Mde

    Ah ah je découvre votre article, je viens juste d’écrire justement sur cette « discipline » de routine matinale 🙂

    https://mademoiselleestcommetoutlemonde.wordpress.com/2017/08/29/je-suis-morningophile/

    Votre site est très sympa !
    Bonne journée !