Longues journées, courtes années - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

Longues journées, courtes années

Hélène Bonhomme 16 juillet 2014
Partager
l'article sur


«Profitez, ça passe trop vite. » Si vous entendez cette phrase, c’est que vous venez d’entrer dans le club pas très sélect des parents. En guise de bienvenue, on vous prévient tout de suite que l’aventure dans laquelle vous venez d’être parachuté va passer très vite. Trop vite.

Ca passe vite, OK. Mais pourquoi est-ce qu’ils se sentent tous obligés de nous préciser qu’il faut « profiter » ?

Très rapidement, vous comprenez : les journées sont longues. On se lève bien avant l’aube. On se traîne jusque bien après le coucher du soleil. Tu as les mains qui sentent continuellement les excréments, ou au mieux le Mytosil ? Profite ! C’est le quatrième t-shirt émaillé de purée de carottes que tu inondes de K2R aujourd’hui ? Profite ! Tu remets les casseroles dans le placard pour la cinquième fois ? Profite ! Profite ! Enjoy !

Les journées sont longues. Mais les autres parents nous ont briefés : il faut profiter. Alors quand on crie pour rien, quand on n’arrive plus à penser qu’à notre manque de sommeil, quand on regarde tout le temps sa montre pour vérifier si c’est pas l’heure de la sieste des bambins… on culpabilise.

Parce qu’on nous a prévenu : il faut profiter. Geniessen, meine Freunde, geniessen. Mais voilà, il y a des jours où on n’y arrive pas. Des jours où les bisous, les câlins et les éclats de rire laissent place au découragement et à l’épuisement. Et plus on se décourage, plus on se sent coupable.

Parce qu’on nous a prévenu : les années sont courtes. L’autre jour, une Fabuleuse me racontait qu’elle avait pleuré à chaudes larmes en se séparant des derniers vêtements de bébé qui restaient dans sa maison.

« Profitez, ça passe trop vite. » En somme, « si vous ne profitez pas maintenant, vous le regretterez plus tard. »

Longues journées, courtes années. Le paradoxe de la parentalité.

Dans la vie, il y a des saisons. Des saisons où les poubelles à couches se remplissent plus vite que les agendas de sorties entre amis, où des hurlements bercent nos jours comme nos nuits. Et puis, il y aura une saison où le silence nous fera mal aux oreilles.

Vous avez un petit coup de mou ? Le mot « profiter » vous fait rire jaune ? N’abandonnez pas. Gagnez du terrain sur l’insatisfaction. Apprenez, petit à petit, à aimer votre vie.

« Profiter » : commencer à chercher les petits détails du quotidien qui font que finalement, la vie est belle. Parce qu’on ne retrouvera jamais le passé. Parce que l’avenir n’est pas encore là. Parce que le seul moment qu’on peut changer, c’est maintenant.

Comme dirait Winnie l’Ourson : « Aujourd’hui est le jour que je préfère. »

SOS Fabuleuses : vos conseils pour bien profiter de la journée ?



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 3 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Trois jours dans les coulisses des fabuleuses au foyer
Les fabuleuses, c’est toi, elles, vous ! Et puis les fabuleuses, c’est aussi « nous ». Chère fabuleuse, tu connais Hélène Bonhomme, qui[...]
O joie, O frustration
« Le foyer est le symbole de nos plus grandes frustrations et de nos plus belles victoires. » Hélène BONHOMME[...]
Love is on the way
D'une main, je tiens le guidon. De l'autre, je supprime des photos sur mon Iphone. C'est bon, j'ai de nouveau[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.