HB-article-les-petites-pierres-precieuses

Les petites pierres précieuses

« Glimmer, shimmer, shine ! »

Vous connaissez ? C’est le cri de guerre des 3 petites fées du film « Barbie — la magie de la mode ».

Ce DVD, mes filles l’ont regardé si souvent que je le connais presque par cœur. En un tour de mains, ces petits êtres magiques rajoutent une bonne dose de glamour, paillettes et éclat à n’importe quel vêtement créé dans l’atelier de couture de la tante de Barbie, les transformant en robes uniques, plus belles, plus brillantes, tout simplement magiques ! Combien de fois ai-je vu ce film avec mes filles, entendu les petites crier « Gliiiiiiiiiiiiiimmer shiiiiiiiiiiiiiimmer shiiiiiiiiiiine ! » Leur joie est restée inchangée. Ahhhhh, ces petits brillants, qui transforment un tissu anodin en rêve de petite fille.

Dernièrement, j’ai repensé à ce film en entendant, par un bel après-midi, comment une pierre banale est devenue une petite pierre précieuse aux yeux de celle qui l’avait reçue.

J’aidais Pia à monter au toboggan quand j’ai entendu une jeune maman dire à son amie une phrase qui a fait ma journée.

Son amie venait de recevoir un caillou de la part de sa petite fille et la jeune biologiste s’exclama sur le coup : « Tu sais que ta fille t’as fait le plus beau cadeau qui existe ? Parce qu’à ce moment précis, cette pierre est la seule chose qu’elle possède, la seule chose que ta petite puisse t’offrir, et justement elle te la donne ».

Ma première réaction fut de rire intérieurement en pensant « Mais quelle idée simpliste ». Et puis cette phrase a touché mon cœur. Plus j’y pensais, plus j’y reconnaissais un petit côté « glimmer, shimmer and shine », des pépites simples comme la vie, bonnes comme un verre de citronnade lors d’un été torride.

J’aime tant observer les petites pierres précieuses de mes amis parents.

Bien souvent, ce qui paraît anodin au premier regard se révèle savoureux quand on prend le temps de s’y attarder.

Mes amies me racontent leurs pépites sans réaliser toute la beauté qu’elles contiennent… et moi, je m’en réjouis. Parce que glimmer shimmer shine, les pépites de mes amies je les savoure aussi.

  • « Mon fils lit le cinquième livre de ma série préférée, alors évidemment j’aime bien lui demander ce qui s’est passé, voir ses réactions, vibrer avec lui » Ohhhh son fils aime lire et cette maman parle avec lui du contenu du livre… précieux !
  • « Cette chanson je la chantais justement hier soir à mes fils ». Ohhhh, mais elle chante tous les soirs une chanson à ses jumeaux avant qu’ils ne dorment… précieux !
  • « J’ai fait des cookies avec les filles. » Ma sœur, super à l’aise dans la cuisine, qui n’a jamais peur du chantier que devient la cuisine après avoir cuisiné avec des enfants… pépites en chocolat !
  • « J’ai racheté de la laine pour Luca, il a découvert le crochet et nous fait un bonnet après l’autre »…
  • « J’ai passé la matinée sous la pluie à côté du terrain de foot, Lisa a gagné son match»…
  • « J’ai bricolé un costume d’astronaute pour Julien »…
  • « Je me doutais bien que ses démangeaisons pouvaient venir de cette maladie-là, on a eu un rendez-vous assez vite à l’hopital universitaire, 2 heures de routes et 2 heures d’attente mais maintenant je sais que ma fille est bien traitée »…
  • « On est allé promener le chien de la fourrière, nos enfants aiment tellement les chiens »…
  • « Attends, je t’écris plus tard, je vais lire l’histoire du soir à mon fils »…
  • « Les filles ? Elles sont avec mon mari, ils sont partis à la pêche »….
  • « On trie les haricots ensemble »…
  • « Il est venu avec moi au boulot, pas facile de lui expliquer pourquoi les gens mendient dans le métro »…
  • – « cette année pour noël ? On part comme d’habitude dans les montagnes dans un petit
    chalet isolé, et on est juste ensemble. Il n’y a que 2 pièces pour dormir, on est les uns sur les
    autres mais on aime trop »…
    – …

Tu vois ?

Toutes ces petites pierres précieuses, partagées en toute simplicité ? Ces petits bouts
de vie uniques et si vite passés.

C’est tant l’ordinaire qui nourrit le merveilleux. C’est « Glimmer, shimmer, shine » aux couleurs du quotidien des familles.

Aucune de ces mamans, de ces papas ne prendraient ce qu’ils ont expliqué pour quelque chose d’exceptionnel, d’ailleurs c’est probablement pour ça que cela coule dans les conversations. Personne n’essaye d’impressionner l’autre, on se raconte.

Quand je dis à mon amie « wow, tu leur chantes tous les soirs une petite chanson ? », elle me répond « ben euh oui, par habitude quoi ». La contre partie c’est que je me réjouis, que je ne me dis pas que je devrais le faire absolument aussi. Pas besoin de jalousie, même pas besoin de la mettre sur un piédestal, ma copine c’est pas superwoman et tant mieux ! Je suis juste contente, contente pour elle, pour ses enfants, parce que c’est joli !

Alors je repense à cette phrase, entendue dans le parc d’à côté, alors que j’aidais Pia à grimper au toboggan « Ta fille t’a offert un caillou ? Mais c’est magnifique, c’est le plus beau cadeau qu’elle pouvait te faire à ce moment-là ». Shimmer Glimmer shine… petite pierre deviendra précieuse par les yeux de ceux qui la voient vraiment !

 

rebeccaD’origine belge, Rebecca est installée en Allemagne avec son mari et ses trois filles. Psychologue indépendante et mère au foyer pleine d’entrain, elle garde de ses études en psychologie positive un regard bienveillant sur la femme et la famille. Après avoir accompagné de nombreuses personnes handicapées, Rebecca est aujourd’hui la maman adoptive d’une petite fille porteuse de trisomie 21.  Découvrir le site de Rebecca (en allemand).

Je partage sur Facebook
  • Truong

    Super joli ce texte, plein de tendresse, de beauté, de paillettes ! Les petites choses de la vie quand on met les lunettes de la gratitude deviennent de vrais petits bonheurs d’une richesse inestimable !
    Merci de nous le rappeler!