Les 5 regrets des personnes en fin de vie - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

Les 5 regrets des personnes en fin de vie

Hélène Bonhomme 25 février 2017
Partager
l'article sur


Si vous appreniez que vous n’aviez plus que quelques semaines à vivre, quel bilan feriez-vous de votre passage sur Terre ? Bronnie Ware, infirmière en soins palliatifs, a partagé le quotidien de dizaines de mourants. Des confidences exprimées au soir de leur vie, elle a formulé les 5 regrets des personnes en fin de vie.

« Vivre chaque jour comme si c’était le dernier »

Mouais, moi je vis plutôt chaque jour stressée par mes dossiers à rendre, éreintée par les cris des enfants et blasée par l’éternel « on mange quoi ce soir ? » ! Et puis, un jour, on apprend que la voisine de cinquante trois ans est décédée dans son sommeil, laissant derrière elle trois ados et un mari terrassés par le chagrin.

Notre culture a plus que jamais aseptisé la mort. Tête dans le guidon de nos obligations familiales, culturelles, économiques et sociales, nous oublions que la seule chose dont nous puissions véritablement être certaines, c’est que notre existence aura une fin.

Que pouvons-nous apprendre de la sagesse rétrospective qui vient à tant au coeur de tant de gens lorsqu’ils apprennent que leur fin approche ?

Regret n°1 :

Je regrette de ne pas avoir eu le courage de mener une vie en restant fidèle à moi-même, plutôt que la vie que les autres attendaient de moi.

Pardonnez la référence à Taylor Swift : haters gonna hate. Quoi que vous fassiez, les gens trouveront toujours de quoi vous critiquer. Alors autant vivre la vie dont vous rêvez ! Vous voulez quitter votre emploi et devenir mère au foyer ? Allez-y ! Vous voulez reprendre des études ? Allez-y ! Vous voulez créer votre entreprise ? Allez-y à fond !

Regret n°2 :

Je regrette d’avoir travaillé autant.

À la fin, trop de gens regrettent d’avoir basé leur importance sur ce qu’ils gagnaient ou faisaient, plutôt que sur ce qu’ils étaient à l’intérieur. L’argent ne nous suivra pas dans la tombe. Surtout, il ne définira jamais notre véritable valeur. Le travail, c’est une question d’intention : c’est pour cela que je déteste entendre des mères dirent qu’elles ne sont que mamans… leur tâche est de la plus haute importance et un objectif des plus nobles. Sincèrement, regretterez-vous un jour les heures passées avec vos enfants ?

Regret n°3 :

Je regrette de ne pas avoir eu le courage d’exprimer mes sentiments.

On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime… Ni qu’on se sent dépassée, ni qu’on a besoin d’aide, ni qu’on est désolée, ni qu’on a envie de temps avec ceux qu’on aime…

Regret n°4 :

Je regrette de ne pas être resté en contact avec mes amis.

« Vous vous imaginez que vos amis seront toujours là. Mais la vie passe et vous vous retrouvez soudain seul au monde, sans personne pour vous comprendre ni connaître votre histoire. » Surtout lorsqu’on fonde une famille, on ne trouve plus le temps de prendre soin de ses amitiés. On se sent seule, au moment où on aurait le plus besoin les unes des autres. J’ai tellement besoin de me sentir comprise et soutenue par mes amies… Pourquoi m’en priver ?

Regret n°5 :

Je regrette de ne pas m’être permis d’être plus heureux.

Être heureux, c’est quoi ? Et si c’était simplement se donner la permission de l’être ? Se donner la permission d’apprécier chaque instant, tel qu’il est, dans toute son imperfection…

À lire : Bronnie Ware, Les 5 regrets des personnes en fin de vie, éd. Trédaniel, 2013



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 3 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Séductrice ou séduisante ?
« Je vivais cette période de ma vie comme un élan : j’étais heureuse. J’avançais dans un temps de réalisation[...]
Mamans : 10 livres à lire pour une douce année 2018
Mes must read pour une nouvelle année sous le signe de la bienveillance ! Bronnie Ware, Les 5 regrets des[...]
Le bonheur est dans les relations (le malheur aussi)
Moi au milieu d’une conversation musclée avec mon conjoint, tandis que les enfants s’arrachent littéralement les cheveux pour le choix[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.