HB-vignette monde tourner

Le monde ne s’arrêtera pas de tourner

On rêve toutes d’une île déserte où personne ne hurle « MAMAAAAAAN » à toute heure du jour et de la nuit.

Disparaître de la circulation : comme ce serait fabuleux…

Oui, mais :

  • Qui s’occupera de vérifier que les devoirs sont faits ?

  • Qui prendra la température du petit qui fait ses dents ?

  • Et qui lancera une machine à 30° sinon tout le monde râle parce que son t-shirt a déteint ?

  • Hein, qui ?

L’art de la délégation : c’est la piqûre de rappel du jour.

Prends une pause… non, le monde ne s’arrêtera pas de tourner !

Difficile pour toi de déléguer ? D’oser demander clairement à ton conjoint ou à quelqu’un d’autre de prendre le relais ? Que vas-tu faire dès aujourd’hui pour commencer à prendre du temps pour toi seule ? Raconte en commentaire !

promo newsletter site

profil-helene-chroniqueuse

Hélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une Khâgne, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. C’est ainsi qu’ont vu le jour ce blog en mars 2014, puis en mai 2015 son livre collaboratif pour révéler la fabuleuse en chaque maman et en octobre 2016 son petit guide de l’imperfection heureuse. Elle est mariée à David le fabuleux et maman de Roman et Adelin. Sa mission : aider les mamans qui veulent sortir la tête de l’eau, prendre un peu de recul sur leur quotidien et commencer à aimer leur vie imparfaite mais fabuleuse.

Je partage sur Facebook
  • Marie-Anais Gaudin Ép Garcia

    De correction de copies de bacs dans la semaine à Mont de Marsan, (100km de chez moi), une petite fille atteinte d’un retard de développement psychomoteur, et un week-end d’ados à l’église… Eh bien j’ai délégué : Monsieur a du se charger de savoir qui s’occupera de notre fille lors de notre absence. Elle est partie une semaine chez ses grands parents paternels à Bordeaux. Au final, même s’il y a un vide dans la maison, on profite. Nous n’avons que nous à penser en tant que couple et cela fait du bien