La meilleure partie du poulet - Fabuleuses Au Foyer
Maman épuisée

La meilleure partie du poulet

Hélène Bonhomme 27 novembre 2020
Partager
l'article sur


« Tu verras, être mère, c’est renoncer à ta partie préférée du poulet. »

C’est en ces mots que Marion Muller-Colard a été prévenue.

J’ai eu le plaisir de papoter avec elle dernièrement — depuis plusieurs années, je dévore ses bouquins et j’ai trouvé ça assez dingue de me retrouver là, à échanger avec elle à propos de nos quotidiens de mamans de 2020.

« Pendant longtemps, m’a-t-elle raconté, j’étais tendue avec mes enfants car je crois qu’inconsciemment, je leur reprochais de ne pas avoir fait de moi la mère idéale que je voulais être ; je les accusais de ne pas être les enfants qui m’auraient permis d’être une mère patiente, capable de l’abnégation la plus complète. »

« Ce qui m’a sauvée, c’est d’être hyper égoïste », m’a-t-elle confié. L’abnégation, elle avoue ne pas savoir ce que c’est : « Moi je me bats pour ma survie, je me bats pour mon morceau de poulet. Et il m’arrive de manger en douce les goûters des enfants 😇 »

Il faut dire que Marion est sacrément remontée contre le mythe de la mère parfaite :

« La réussite professionnelle perd un peu de son vent en poupe ; on prétend ainsi promouvoir d’autres valeurs que la réussite. Mais du coup, c’est sur la famille que se déplace l’injonction de la réussite ! On ne se laisse pas être. On ne laisse pas nos enfants être. »

Le problème c’est que « c’est justement cette pression, cet auto-harcèlement qui fait qu’on peut devenir une mauvaise mère envers soi-même, et par ricochet, envers ses enfants. Toutes les années où j’avais pour obsession d’être une bonne mère, je crois avoir été une mère particulièrement mauvaise. »

Chère Fabuleuse,

Sais-tu quel est le point commun entre Marion Muller-Colard, écrivaine et théologienne, et Élodie Gossuin, miss France 2001, à la tête de la matinale de RFM ?

Je ne saurais dire si elles ont le même morceau préféré du poulet, mais ce que je peux dire, c’est que toutes deux sont nos invitées dans le mook des Fabuleuses 😉 Et toutes deux nous y racontent comment elles ont fait sauter les verrous du mythe de la mère parfaite dans leur quotidien.

Depuis le début de l’aventure des Fabuleuses, j’ai voulu donner la parole à des femmes toutes différentes les unes des autres, qui chacune à leur façon, ont pu cheminer vers plus de liberté intérieure. Et je suis infiniment reconnaissante à toutes celles qui osent parler de leur vraie vie dans leur foyer, car en quelques années, tant de tabous ont pu être levés !

C’est un peu l’idée de ces mails du matin :

Que chacune se sente un peu moins seule et un peu plus “normale” (car ça fait toujours du bien de savoir que les autres aussi galèrent, n’est-ce pas ? Haha.)

Et puis pour celles qui veulent aller plus loin et profiter des Fabuleuses version papier, il y a le mook ! Dans le nouveau numéro qui est disponible actuellement, tu trouveras les témoignages de Marion Muller-Colard et Élodie Gossuin, ainsi que de plein d’autres Fabuleuses qui font comme toutes les autres… c’est-à-dire comme elles peuvent 🙂

Il n’y aura pas de stock, car nous allons imprimer sur commande :

Il te reste 3 jours pour réserver ton exemplaire.

La boutique est là !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Hélène Bonhomme

Fondatrice du site Fabuleuses au foyer, maman de 3 enfants dont des jumeaux, Hélène Bonhomme multiplie les initiatives dédiées au bien-être des mamans : deux livres, deux spectacles, quatre formations, la communauté du Village, une chronique sur LePoint.fr et un mail qui chaque matin, encourage plusieurs dizaines de milliers de femmes. Diplômée de philosophie, elle est mariée à David et vit à Bordeaux.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Cendrillon et la princesse cachée en toi
Il était une fois une jeune servante qui était invitée à un grand bal pour danser avec le prince. Une[...]
Corvée de cadeaux
Décembre, c'est le mois des questions. Et en décembre 2020 plus que jamais. Celles qui vous occupent l'esprit pour ne[...]
Conception et réalisation : Progressif Media