Je n’arrive pas à me détendre, même en vacances ! - Fabuleuses Au Foyer
Maman épuisée

Je n’arrive pas à me détendre, même en vacances !

Nadine Schwinn 2 août 2019
Partager
l'article sur


Je l’ai attendu toute l’année : c’est le coup d’envoi des vacances ! Oui mais voilà…

J’ai tout pour être détendue et pourtant, je manifeste, malgré moi, de multiples signes de stress visibles qui viennent ternir le début de mes vacances, mais surtout celles de mes proches qui ne comprennent pas :

« Pourquoi tu stresses ? On est en vacances ! Détends-toi ! »

Un rien m’irrite

C’est l’horreur parce que plus je sens le regard curieux de mes enfants et celui réprobateur de mon mari, plus je tente d’afficher une détente de surface qui me crispe encore plus.

Mais qu’est ce qui ne va pas chez moi ? Il fait beau, j’ai bouclé toutes mes obligations et pourtant :

  • J’ai mal au dos, à la nuque, à la tête
  • J’ai du mal à dormir alors que je suis crevée
  • Un rien m’irrite

Bref, je suis tendue.

Je suis en vacances et victime, comme chaque année, de ma « période d’adaptation ». Ces quelques jours « d’inaptitude à me détendre », je les vis comme un enfer et une culpabilité profonde vis-à-vis de ma famille.

Même en vacances, il faut penser à tout

Il faut bien avouer, aussi, que la course infernale pour boucler les valises de toute la famille sans rien oublier m’a lessivée. Sans parler de la gestion des vêtements une semaine avant le départ :

« Maman, t’as pas lavé mon short ? Je peux pas partir en vacances sans, hein ! C’est mon préféré. »

Et puis monsieur qui vient la bouche en cœur :

« Chérie, tu as pensé à acheter de quoi faire des sandwichs pour le trajet ?! »

(Évidemment, tu crois que je t’ai attendu !?)

« Oui mon amour ! »

(Ça fait juste 3 jours que je jongle entre le boulot, les préparatifs et les enfants et c’est maintenant que tu viens toi !)

« Je m’en suis occupé »

Une vraie partie de plaisir qui met en jambes pour la suite. (J’espère que ça ne va pas être comme ça pendant toutes les vacances !)

Ce stress, je l’ai ressenti pendant des années.

Accéder à la détente

Il y a peu, j’ai appris à voir les choses différemment pour accéder, moi aussi, plus rapidement à la détente.

J’ai découvert quelques astuces qui me permettent de profiter autrement de mes vacances.

  • La 1ère consiste à avoir un échange clair avec mes proches en admettant que je suis tendue durant la période des préparatifs, qu’il n’y a parfois aucune raison précise mais que « c’est comme ça », devoir penser à plein de choses me stresse.

Nous établissons des « règles » pour que tout le monde puisse profiter des vacances, y compris moi.

Et je réalise, a posteriori, que souvent j’ai déployé des trésors d’énergie dans des activités qui m’ont stressée pour rien : repas, rangement, préparatifs en tous genres.

C’est les vacances : on lâche du lest.

Malbouffe, bazar et improvisation, ça change !

  • La 2e consiste à prendre les choses comme elles viennent.

Accepter d’être un suiveur et non un meneur. Quelle importance que je ne prenne aucune initiative durant un temps ?

Et si on ne fait rien, et bien on ne fait rien !

  • La 3e consiste à utiliser mes prédispositions naturelles (mes sens) pour me ressourcer :
    • M’allonger au soleil et ne rien faire
    • Ecouter mes musiques préférées, mon Ipod vissé sur les oreilles, tranquillement posée sur un transat
    • Manger une glace en bord de mer en famille
    • Laisser les odeurs de monoï et autres sensations liées aux vacances me guider doucement vers la détente, à mon rythme

C’est le moment de rompre avec certaines habitudes du quotidien pour profiter de ce moment « à part » de l’année. Alors moi, cette année, j’abandonne au maximum mes « manies » et obligations quotidiennes.

Maman se détend.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de belles vacances !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Nadine Schwinn

Nadine est maman de 3 filles et mariée à Alain, le papa de sa petite dernière. Après 17 années à manager des équipes de vente, 7 déménagements, 1 divorce et 1 burnout, elle décide de faire de tous ces « épisodes de vie » sa force. Aujourd’hui hypnothérapeute et coach de vie, elle accompagne au quotidien des personnes soucieuses de déverrouiller leurs freins émotionnels pour leur permettre d’avancer.
http://www.magnifiquementimparfaite.com

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
À lire à 2 heures du matin
Les rayons orangés du lampadaire traversent les rainures du volet roulant. De l’autre côté de la pièce, le chargeur de[...]
L’année scolaire : à la conquête du mont Everest
La voilà de nouveau, la montagne ! Derrière nous, la rentrée avec tout ce qu’elle demande en investissement financier, émotionnel[...]
Au revoir tristesse, bonjour septembre
Les vacances sont comme ces petits cailloux chamarrés que l’on voit briller au bord de la plage dans l’eau transparente,[...]
CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.
En validant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient conservées et utilisées pour me tenir informé(e).

En savoir plus
Conception et réalisation : Progressif Media

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.