Grâce à mes enfants, je m'aime 13 fois plus - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

Grâce à mes enfants, je m’aime 13 fois plus

grâce à mes enfants je m'aime
Une Fabuleuse Maman 16 mars 2023
Partager
l'article sur


Chère Fabuleuse,

Depuis que tu es maman, il est possible que tu te découvres des défauts auxquels tu n’avais jamais pensé. Peut-être que tu te trouves terne, que tu réalises que tu manques de rigueur, que tu oublies les circulaires à signer, toi qui étais hyper carrée dans ton travail. Oui, peut-être qu’avoir des enfants t’a ramollie, perturbée, rendue faillible, à fleur de peau… J’ai connu tout ça, moi aussi. Et après un long chemin (auquel les Fabuleuses ne sont pas étrangères), j’ai braqué mon microscope non pas sur ce qui me décevait de moi-même…

… mais sur ce que je découvrais de beau sur moi, à travers la maternité.

Et j’ai réappris à m’estimer, à tel point que je partage avec toi treize raisons de m’aimer plus aujourd’hui qu’avant d’être maman. J’espère que toi aussi, tu vas orienter ta loupe sur toutes ces belles choses que tu n’aurais jamais soupçonnées si tu n’étais pas passée, toi aussi, par le grand chamboulement de la maternité. 

J’ai donc treize raisons de vous remercier, mes enfants, puisque :

  • Je m’aime plus car vous m’avez appris à voir l’extraordinaire dans l’ordinaire. Avec vous, j’ai appris à m’émerveiller à nouveau de tout. Et surtout, j’ai appris à être plus reconnaissante de tous ces petits moments de bonheur au quotidien.
regarder l'extraordinaire
  • Je m’aime plus car je me sens davantage responsable de mon propre bien-être et de mon bonheur. J’ai compris qu’il n’y avait aucune force extérieure « secrète » qui me voulait du mal. J’ai réalisé que je pouvais choisir de vivre ma vie avec plus de sérénité.
  • Je m’aime plus car j’ai appris à prendre plaisir à donner, plus qu’à recevoir. En vous offrant mon temps, mon énergie et mon amour pour vous aider à grandir, ma vie s’est remplie de sens. Je me sens moins égoïste, plus disponible pour les autres et plus consciente de l’impact de mes actions sur le futur de l’humanité.
  • Je m’aime plus car j’ai compris dans votre regard que j’étais belle. Vraiment belle, même 🙂 Mois après mois, j’ai appris à regarder mes imperfections comme des atouts.
se regarder dans le miroir
  • Je m’aime plus car j’ai retrouvé cette curiosité que j’avais enfant. Je me demande pourquoi le ciel est bleu, pourquoi les dinosaures ont disparu, pourquoi j’ai peur parfois, et surtout qui je suis vraiment. 
  • Je m’aime plus car vous m’avez appris à avoir beaucoup plus de compassion et de patience envers moi-même pour devenir la femme et la maman que je souhaite devenir. J’ai compris que mon cerveau avait besoin de temps et de soutien pour devenir un véritable allié, exactement comme le vôtre.
devenir son alliée

Que se passe-t-il ?

Mon cerveau automatique a pris le contrôle pour tenter de me protéger contre un danger « perçu ». Effrayé, il crée des pensées alarmistes pour m’inciter à m’enfuir, à me cacher ou à me battre. Les battements de mon cœur s’accélèrent et je ne parviens plus à réfléchir de manière rationnelle. 

Que faire ?

Dans ces moments-là, la meilleure chose à faire est d’observer ce qu’il se passe dans mon corps et dans ma tête avec curiosité et compassion. En souriant et en respirant profondément, j’envoie des signaux rassurants à mon cerveau.

  • Je m’aime plus car vous m’avez rendue plus humble et moins perfectionniste. En m’attaquant au métier le plus difficile au monde, j’ai rapidement compris que la maman « parfaite » n’existait pas. J’ai compris que mon vrai challenge, c’était de définir mes priorités et de grandir à vos côtés. Et que de temps à autre, il est nécessaire de demander de l’aide.
  • Je m’aime plus car vous m’avez permis de redéfinir ma vision du bonheur — libérée de toutes mes croyances héritées au fil du temps et libérée des attentes des autres. Changer vos couches, me lever la nuit pour vous rassurer, vous aider à surmonter vos frustrations quotidiennes… Et si ces activités étaient en réalité bien plus gratifiantes que ce que la société nous fait croire ? 
  • Je m’aime plus car ma relation au temps et à la productivité est devenue plus saine. Une journée réussie n’est plus nécessairement une journée « productive ». Une journée réussie, c’est une journée où je me suis sentie présente, apaisée et sereine — indépendamment de votre humeur, des imprévus ou des circonstances extérieures. 
  • Je m’aime plus car je me suis « retrouvée » grâce à vous. Vous m’avez poussée à me détacher des attentes des autres pour me reconnecter à mes motivateurs intrinsèques, à mon « enfant intérieur » et à mon intuition. 
faire des bulles
  • Je m’aime plus car vous m’avez appris à être plus « présente ». Lors des centaines d’heures passées à faire des châteaux de sable ou des legos, j’ai développé ma capacité à vivre dans le présent, consciente de ma respiration, de mon corps et des choses qui m’entourent. Et c’est une découverte incroyable. 
  • Je m’aime plus car j’ai appris à pardonner. En apprenant à vous pardonner pour vos réveils nocturnes et vos cris quand j’avais tant besoin de repos et de silence, j’ai aussi appris à pardonner aux gens qui m’avaient fait du mal par le passé. Et à me pardonner moi aussi.
  • Enfin, je m’aime plus car j’ai moins peur de prendre des risques calculés. En vous observant grimper si haut, je me dis qu’il y a forcément du bon à sortir de sa zone de confort et à oser ! Après tout, rien de bien terrible ne peut arriver tant que nous sommes ensemble…
je t'aime jusqu'à la lune

Alors pour tout cela, merci mes enfants. Merci de m’aider à grandir et à m’aimer chaque jour un peu plus. 

Je vous aime.

Votre maman.

Ce texte nous a été transmis par Nellie, une fabuleuse maman.



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque matin ton petit remontant spécial maman ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Une Fabuleuse Maman

Nos lectrices nous envoient parfois des textes formidables que nous avons plaisir à publier ici.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Est-ce que je m’aime ?
Est-ce que je m’aime ? Il y a quelque temps, j’aurais eu tendance à répondre non à cette question… Les raisons[...]
femme qui s'entoure de ses propres bras
Et si je m’aimais comme ça ?
Elle voulait plaire à sa maîtresse de CP et à celles qui ont suivi. Elle ne voulait blesser personne. Elle[...]
la péridurale magique
Les 7 ingrédients indispensables de la péridurale magique
J’ai vécu trois grossesses. Pour chacune d’entre elles, j’ai fait la fière, la forte, et lorsque m’était posée la question[...]
Conception et réalisation : Progressif Media